Arsène Wenger : « Sans la victoire en Cup en 2014, j’aurais pu quitter le Club »

Arsène Wenger a révélé que la victoire en FA CUP en 2014 l’a incité à ne pas quitter son poste de manager d’Arsenal.

Wenger a confié pour la première fois que cela aurait été « difficile » pour lui de continuer à l’Emirates si Arsenal avait perdu cette finale de FA Cup contre Hull City.

Le boss des Gunners était sous une énorme pression à l’époque du fait de n’avoir gagné aucun trophée depuis 2005 et son futur était donc incertain.

Après être mené de deux buts rapidement, Arsenal a dû survivre à cette énorme frayeur pour revenir au score et soulever le trophée et permettre à Wenger de signer un nouveau contrat de trois ans quelques semaines plus tard.

Back in the old routine: Arsène Wenger, the Arsenal manager, still remembers what to do with a trophy as he lifts the 2014 FA Cup after a thrilling 3-2 comeback victory over Hull City in the final

Wenger, qui affronte Hull City pour la 3ème année consécutive en FA Cup, expliquait : « Si nous avions perdu ce match, je ne sais pas. Honnêtement, je ne sais pas. D’habitude je respecte mes contrats et je me bats dans toutes les situations. Résumer 17 ans au Club lors d’une seule finale de coupe … Donc il est préférable de ne pas atteindre la finale. Comme ça, il n’y a pas de problème. Mais cela aurait été un problème si nous n’avions pas gagné parce que cela aurait été une énorme déception pour tout le monde. Cela aurait été difficile. Mais nous avons gagné « .

« Sans vouloir leur (Hull City, ndlr) manquer de respect, le niveau de notre opposant aurait rendu la déception de la défaite encore plus importante. Si vous allez en finale contre Manchester United, les gens pensent que l’on peut gagner ou perdre. Si vous allez en finale contre Hull City, tout le monde attend de vous que vous gagnez, c’est pourquoi la déception aurait été plus grande encore. Je n’oublierai jamais les moments décisifs de ce match – Kieran Gibbs qui dégage le ballon sur la ligne alors que l’on est déjà mené 2-0. On peut dire la même chose sur le coup-franc gagnant de Santi Cazorla qui a permis de réduire le score à 2-1 . »

« Je suis lié à ce Club et je pense l’avoir prouvé. Un jour je vous montrerez toutes les propositions que j’ai refusé pour rester ici. Cela veut dire que, de mon côté, tout a toujours été très clair. Je suis engagé avec ce Club pour faire de grandes choses. Si je ne fais pas assez bien les choses, j’espère que le Club me le dira. Les gens en demandent beaucoup. Mais quand vous regardez notre régularité, nous sommes le seul Club qui, pendant si longtemps, a toujours été au top niveau. Cela semble toujours facile quand ça se produit, mais vous verrez un jour que ce n’est pas si facile que ça en a l’air de garder une telle régularité à travers les années. C’est très difficile. Cela demande beaucoup d’engagement et un dur travail. »

Afficher l'image d'origine

Wenger entretien une improbable mais réelle amitié avec le boss d’Hull, Steve Bruce, basé sur la recommandation de Wilson Palacios à Wigan, ainsi que les prêts de joueurs comme Nicklas Bendtner, Fabrice Muamba et Seb Larsson.

Il ajoute :  «  C’est un véritable amoureux de football qui a une belle régularité en tant que joueur et manager. Il est maintenant dans la partie depuis longtemps, très longtemps. Je pense qu’il va rejoindre la Premier League la saison prochaine « .

#Albin (via http://www.mirror.co.uk/sport/football/news/arsene-wenger-reveals-arsenals-2014-7402364)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *