Compte rendu Arsenal-Swansea : La descente aux enfers

Les Gunners sortent d’une semaine noire, l’ogre Blaugrana est venu quasiment assurer la fin du parcours européen pour cette saison, et les Red Devils emmené par un gamin de 19 ans, titularisé pour la première fois en Première League, ont annihilé la possibilité de rester dans la course pour le titre.

On joue la 28ème journée, Les Foxes ont perdu hier soir, nos ennemis jurés de Spurs jouent dans le même temps. Il reste 10 journées et ce match pour se relancer..

Canal a eu la bonne idée de faire un multiplex, et de diffuser 45 secondes de la rencontre des Gunners sur les 25 premières minutes de jeu. Pas facile de dire quoi que ce soit sur le début du match, Arsène a fait quelques choix pour sa compo. Le 11 de départ est remanié, Mertesacker est de retour aux côtés de Gabriel, première frayeur à l’annonce de l’équipe.  Pour le reste Tonton a sorti Walcott et après son match contre Manchester on ne va pas s’en plaindre. Giroud retrouve la pointe.

C’est parti. Arsenal commence bien son début de match, à l’image des frappes de Giroud à la 2′ et 6′ minutes. Sanchez enchaîne sur un poteau à la 11′.

Ça paraît bien parti. A la 14′ Campbell justifie sa titularisation, ouvre la marque sur un tacle après une passe d’Alexis. Nos Gunners sont dedans, dominent clairement une équipe de Swansea plus faible sur le papier et qui n’a pas gagné depuis un bon bout de temps. Oui mais voilà, un seul but ne suffit pas, les hommes d’Arsène s’endorment doucement, et se réveillent parfois comme cette frappe de Bellerin à la 24′., repoussée puis captée par l’ancien Gunner Fabianski. Je trouve enfin un streaming potable, c’est aussi le moment que choisit Arsenal pour s’endormir complétement, et les Swans apparaissent peu à peu dans le match. Leroy Fer frappe pour la première fois à la 25′, le portier Tchèque est vigilant, la sait au dessus et saute pour le geste. Arsenal, secoué par cette première tentative, revient très légèrement dans le match, Campbell se retrouve avec le ballon dans la surface sur un service d’Özil, l’ailier gauche trop attentiste délivre une passe pour le portier adverse. 31′, sur une relance de Cech, Özil perd le ballon après une légère faute, 2 passes plus tard dans le dos de notre défense de « sprinteurs », et un alignement comme rarement on a vu nous coûte un but.
Cech ne peut rien faire. 1 partout, tout est à refaire !

Wayne Routledge scores

Après avoir joué 15 minutes, les Gunners ont complètement arrêté, ils le payent cher. 38′ Bellerin nous refait une Campbell, attend balle au pied, oublie de frapper et préfère essayer de centrer pour personne. Un peu moins d’altruisme jeune homme si c’est pour la mettre au fond on ne t’en voudra pas. 40′, Mertesacker remet de la tête pour Giroud, qui préfère la puissance à la finesse à 3 mètres du portier adverse, la balle fracasse la barre. Acte 2 ! 45′ Coup franc excentré pour Swansea, après une bonne mais stérile période d’Arsenal, habituellement on se fait punir derrière. Cette fois ça ne donne rien. L’arbitre renvoie tout le monde aux vestiaires, après une première période qui aura vu chacune des deux équipes avoir son temps fort.

Les 22 acteurs sont de retour sur la pelouse. Arsenal débute comme la première mi-temps, 74′ Campbell et Bellerin combine parfaitement côté droit, il n’y a personne pour reprendre le centre. Si on ne marque pas, on connaît déjà le fin mot de l’histoire.  48′ Campbell remet ça côté droit, cette fois Alexis est là pour la reprendre. C’est contré et ne donne rien… 49′ les Gunners sont à deux doigts de se faire crucifier, après avoir loupé l’occasion plusieurs fois de prendre le large. Encore un mauvais alignement de la défense qui permet aux joueurs de Swansea de centrer depuis la gauche du terrain. Le centre passe dans la surface, entre Cech et ses défenseurs, tout le monde regarde, les joueurs de Swansea aussi. 51′ long ballon de Sanchez pour Özil, qui se prend les pieds dans le tapis. Belle combinaison de Giroud et Campbell côté droit, Giroud ne s’applique pas sur le centre. Dommage 53′, On tricote dans la surface, personne ne prend sa chance. Swansea s’en sort encore, 56′ Après un corner d’Özil, Sanchez contrôle poitrine et enchaîne la frappe, à côté. On y arrivera pas….

Les Gunners sont de nouveau bien dans le match, dominent clairement le jeu, mais la finition n’y est pas. Vous et moi savons qu’ils vont encore le payer. 58′ Coup Franc d’Özil, Alexis seul au point de penalty ne touche pas assez bien. Ballon capté. C’est sur on y arrivera pas ! 59′ Une image de Walcott qui s’échauffe, une larme me coule… La mi-temps a repris depuis un quart d’heure, Arsenal est clairement au dessus mais loupe chacune de ses occasions. Tu le sens venir ce but qui va nous plomber ?

C’est désormais Swansea qui pousse, ils sont dangereux, et les Gunners tout sauf serein. Manque plus que Walcott rentre. 63′ entrée de Welbeck pour Campbell pourtant un des meilleurs ce soir. Avec l’action qui suit Arsenal passe prêt de l’exécution. Cafouillage sur la touche, Gabriel défend en reculant comme d’habitude, Mertesacker se fait déposer en 1 mètre. L’attaquant de Swansea ne cadre pas. On frôle le 2-1 prions ! 66′ Coup franc pour Alexis sur la gauche de la surface. Barre ! Acte 3… Pleurons. 73′ Coup franc bien placé pour Swansea, j’arrive pas à savoir si notre défense avait vraiment envie de la jouer. Le portier tchèque sort pas forcément au mieux. Et Ashley Williams nous crucifie pour de bon cette fois. 2 frappes cadrées, 2 buts, c’est dur. On le sentait venir, après 15 minutes de domination nette, Arsenal se relâche, nous sommes sur un copier-coller de la première mi-temps, à la différence qu’eux marque et nous pas. 75′ Entrée de Walcott c’est donc plié, 77′ Les Gunners obtiennent un corner, Giroud reprend de la tête et croise sa tête. Fabianski s’en empare. 79′ Nacho frappe au dessus, imitant André Ayew quelques minutes auparavant. 80′ Arsenal n’y est plus, plus du tout ! C’est grave ! 86′ Bon ballon de Mesut, le défenseur est vigilant et la sort devant Welbeck,

Les Londoniens poussent dans les dernières minutes comme ils le font depuis 3 matchs, on sait comment ça fini ! 87′ Corner, repris de la tête par Walcott. Fabianski n’a rien à faire pour s’emparer du cuir. 89′ Ramsey tombe dans la surface. Le penalty semblait logique après que le milieu des Gunners se soit fait pousser dans le dos. 92′ Centre pour la tête de Welbeck qui ne peut nous refaire le coup de Leicester.

J’étais déjà debout sur mon canapé. 93 ‘ Cech joue avec le feu, se foire sur le dégagement. Je tremble, 94 ‘ Walcott obtient un coup franc le long de la ligne de touche. Les souvenirs de Leicester remontent à nouveau. Tout le monde est dans la boîte, Fabianski le dégage des deux points. Dans la foulée, Nacho centre, le ballon fini en corner. 95’ Dernier corner, Cech est dans la surface adverse. Ça ne donne rien. les Swans se projettent vite et se permettent de se foutre de nous en lançant Gomis. Gomis sérieusement ? Le Français tente sa chance du milieu de terrain. La frappe n’est pas cadrée,

Mesut Ozil and Olivier Giroud
L’arbitre met fin au match, avec cette 3ème défaite, alors que dans le même temps Tottenham a perdu. On pouvait encore faire la bonne opération de la soirée, et chaque fois qu’on a l’occasion de quoi que ce soit, on devient des agneaux, on ne joue plus, ou par intermittence. Leicester se trouve désormais à 6 longueurs devant. Ça paraît encore possible, encore faudrait-il sortir des performances autres que celles des derniers soirs. Offensivement l’équipe ne produit plus grand chose, et pêche dans le dernier geste quand ce n’est pas les montants qui sauve l’équipe adverse. Défensivement je ne sais pas s’il vaut encore la peine d’aborder le sujet.

L’équipe adverse était largement à la portée des Gunners, mais l’équipe galloise a crânement joué ses coups avec une réussite affligeante.

C’est rageant. Vraiment Rageant !

#Raff

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *