West Ham – Arsenal : Mettre le coup de marteau

Pas de calcul, aujourd’hui (13h45 Canal+ Sport) il faut gagner face aux Hammers. Avant de regarder les résultats des autres, d’espérer que les uns ou les autres trébuchent, les Gunners se doivent de gagner. Ca sera loin d’être facile face à une équipe de West Ham dans la forme de sa vie et qui joue une place en Ligue des Champions, avec notamment un Payet qui claque coup-franc sur coup-franc, comme on l’a vu en équipe de France d’ailleurs. Malgré ça, il faut qu’Arsenal tienne son rang, d’autant plus qu’on avait gouté à la défaite face à cette même équipe de West Ham à l’Emirates en début de saison.

Les bons résultats face à Everton et Watford ont permis de (enfin) trouver un équilibre au milieu de terrain, avec un axe Coquelin, Elneny assez impressionnant. L’Egyptien notamment, acheté pour 5 millions d’euros lors du mercato d’hiver s’avère être une super affaire. 123/127 passes réussies face à Watford la semaine dernière, record de la saison au passage, il remplit à merveille le rôle de métronome qui nous manquait au milieu de terrain. Toujours disponible, notamment en s’insérant dans la ligne défensive pour aider la relance des centraux, il s’avère être le liant qui manquait à notre milieu de terrain depuis la blessure de Cazorla. Certains diront qu’il n’est pas spectaculaire, mais son association avec Coquelin a le mérite de permettre au 4 joueurs de devant de s’exprimer pleinement, avec l’assurance d’une base solide derrière eux.

Afficher l'image d'origine

De la même façon, comment évoquer le retour en forme de l’équipe sans mentionner l’émergence d’Alex Iwobi. En nous apportant un profil différent sur le côté gauche, il a permis à Alexis de passer à droite ce qui semble l’avoir remis en selle avec ses deux passes décisives sur les deux derniers matchs. Percussion, vitesse et sens du jeu, le Nigérian apporte des qualités qui nous manquaient dans le dernier tiers. Ce qui impressionne le plus chez ce joueur, c’est le calme qu’il affiche balle au pied. Un joueur avec une telle sérénité à son âge c’est très prometteur. Maintenant, attention à ne pas le voir trop beau trop tôt, jurisprudence Gnabry et Oxlade-Chamberlain oblige, mais on ne va pas cacher son plaisir de voir un joueur arrivé à 9 ans au club qui perce en équipe première.

Maintenant, il n’y a plus qu’à espérer que les joueurs mettent en œuvre les mêmes ingrédients que sur les derniers matchs, face à une équipe de West Ham qui sera un adversaire beaucoup plus coriace que n’a pu l’être un Watford qui était déjà en vacances la semaine dernière.

Comme d’habitude vous pourrez suivre le match en direct sur Facebook et Twitter si vous ne pouvez pas le voir en direct.

#Alex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *