Wenger : « Giroud est très bon dans l’adversité »

Pour la première de l’émission Euro Show, Arsène Wenger a fait ses débuts de consultant sur BeIN Sports après de nombreuses années passées à TF1.

Le coach des Gunners est revenu sur le match d’ouverture contre la Roumanie (vendredi 21h sur TF1) et « se sent confiant pour tout le tournoi ». Cette confiance en l’Equipe de France, « la supériorité sur l’ensemble des autres équipes, ce sera l’équipe la plus puissante physiquement » et Arsène Wenger « n’a aucun doute » sur la capacité physique de cette équipe.

Interrogé ensuite sur son joueur et attaquant, Olivier Giroud, Arsène Wenger lui apporte son soutien et évoque le respect qu’il a pour le n°9 de l’Equipe de France.

 « Je trouve qu’il est très bon dans l’adversité. C’est un gars, quand il est dos au mur, il répond toujours. Il est plus en difficultés quand tout va bien pour lui ».

« C’est quelqu’un de très solide et j’ai beaucoup de respect pour lui parce que quand tu regardes sa carrière, d’où il vient, ce qui lui est arrivé, […] faut être costaud mentalement ».

Quand on lui parle de N’Golo Kanté, les yeux d’Arsène s’émerveillent et il confesse même « j’admire et j’aime beaucoup ce joueur ». Le français continue même en louant son adaptation et sa capacité à toujours pouvoir élever son niveau de jeu.

« Plus le niveau monte, plus il est à l’aise. »

 « Franchement, il y a quelques gars comme ça, ils jouent en 3ème division et ils ne te paraissent pas spéciaux. Et puis ils montent en 2ème division et ils s’adaptent. Puis en 1ère division, et ils s’adaptent. Ils vont en international, ils s’adaptent. Avec lui, t’as l’impression que plus le niveau monte, plus il est à l’aise. »

Il apporte ensuite une analyse plus footballistique du joueur en expliquant le point fort de N’Golo Kanté.

« Il vous vole le ballon, il ne le gagne pas par la force. »

« Il a une qualité énorme. Il démarre un match au milieu de terrain et tu ne le vois pas les 10-15 premières minutes. Et puis il sent le jeu et il se met sur le chemin du jeu. Et d’un coup, il est toujours là où il faut être. C’est très rare pour un milieu de terrain. Il a cette qualité là. Pas forcément de façon toujours très structurée mais il est là où le jeu va et il vous récupère le ballon. Il vous vole le ballon, il ne le gagne pas par la force. »

Des propos qui renforceront un peu plus les rumeurs autour de l’ancien caennais quant à un intérêt d’Arsenal qui aurait déjà proposé une offre de 40 millions d’euros.

Enfin, quand Arsène se voit poser la question s’il souhaite un jour devenir sélectionneur, l’alsacien botte en touche.

« Je commence à me faire vieux quand même. Les plans à long terme, je les freine un peu donc pour l’instant je suis en club, après on verra ».

#Albin

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *