Arsenal – Aston Villa : Les notes d’une victoire arrachée

6e journée de Premier League et 6e match très moyen pour nos Gunners. Une semaine après la déconvenue contre Watford, cette fois-ci, le scénario est inversé. Une première mi-temps calamiteuse, mené 0-1 à 10 contre 11 après l’exclusion tôt dans le match de Maitland-Niles, c’est finalement en deuxième période que les Gunners se réveillent. En fin de compte, les trois points sont miraculeusement arrachés face au promu Aston Villa à domicile (3-2).

La compo :

Les titulaires :

Bernd Leno : 6/10

Performance correcte pour le portier allemand. Difficile de l’accuser de quoique ce soit sur les deux buts encaissés. Tout de même quelques arrêts salvateurs à son actif qui auront évité que Jack Grealish et sa bande ne tuent le match.

Ainsley Maitland-Niles : 2/10

Un match abominable pour AMN, mangé défensivement et impuissant offensivement. Son expulsion (41’) et surtout son deuxième carton jaune est l’exemple parfait de son QI parfois très faible… Avec le retour de Bellerin et l’entrée décisive de Chambers, on ne devrait plus le retrouver à ce poste avant un bon moment.

Sokratis et David Luiz : 2/10

Une charnière centrale d’un niveau de DH, une complémentarité inexistante et des erreurs de placement à volonté. Voilà le résumé de leur match d’hier, et plus particulièrement de leur début de saison. Fautifs encore une fois sur les deux buts, il va falloir penser à cirer un peu le banc de touche, laisser une chance à Holding et Chambers… 

Sead Kolasinac : 4/10

Le moins mauvais des quatre de derrière. A défaut de faire une bonne rencontre, il a su contenir son couloir (chose plutôt rare) et profiter des quelques failles qu’il avait pour se projeter vers l’avant. Kieran Tierney arrive.

Granit Xhaka : 2/10

Les critiquent fusent et ses performances ne s’améliorent pas. Très rares sont ses derniers défenseurs, et le match d’hier ne fait que confirmer la vague « Anti-Xhaka » qui se développe sur les réseaux sociaux. Transparent défensivement ET offensivement. On ne parle même pas de son énième carton jaune stupide. Nos Gunners ont mieux joué dès sa sortie (remplacé par Willock 72’). Coïncidence ? 

Matteo Guendouzi : 7/10

Beaucoup de déchets en première période, à l’image de son équipe. Il est le symbole de la révolte de nos Gunners. Déterminé et plein de leadership malgré son jeune âge, à l’image du pénalty qu’il obtient (59’). Performance très convaincante qui confirme les nombreux éloges à son égard depuis ce début de saison. 

Dani Ceballos : 4/10

Il a une nouvelle fois montré son aisance technique, notamment dans ses remontées de balle depuis la défense. Cependant, il est resté très peu visible en première période, incapable de faire une différence offensivement et de servir au mieux ses attaquants. Il a renvoyé l’impression d’un joueur fatigué par l’enchaînement des matchs et a ainsi été logiquement remplacé par Torreira (72’). 

Buyako Saka : 5/10

C’était LA surprise du 11 de départ d’Unai Emery. Homme du match jeudi à Francfort, Saka s’est vu offrir une première titularisation en Premier League par le coach espagnol. Difficile de juger sa prestation au vu de la déchéance offensive de son équipe. Cependant, en tant qu’ailier gauche, le jeune attaquant anglais de 18 ans a su se montrer dangereux, en insistant et percutant sur son côté. Il est malheureusement sorti dès la mi-temps pour Chambers afin de couvrir le carton rouge reçu par AMN. On espère le revoir au plus vite, dans un contexte plus adapté.

Nicolas Pépé : 5/10

L’un des meilleurs joueurs de cette première période, le plus en vue en tout cas. A l’image de Saka, on ne peut pas lui reprocher d’essayer ou d’être volontaire. On en attend quand même plus venant de lui, trop souvent brouillon ou hésitant dans les 30 derniers mètres adverses. Il inscrit tout de même son premier but sous les couleurs d’Arsenal (59’) grâce à un joli cadeau d’Aubameyang qui lui laisse tirer le penalty égalisateur. En espérant que sa saison soit enfin lancée.


Pierre-Emerick Aubameyang : 7/10

L’homme en forme de ce début de saison. Privé de ballons tout au long de la rencontre, le Gabonais est resté concentré et impliqué. C’est d’un magnifique coup franc (84’) qu’il offre la victoire aux Gunners. Déjà auteur de son cinquième but en championnat, Aubam’ ne s’arrête plus de marquer, et de porter Arsenal. Emery peut le remercier, pas sûr que la position d’Arsenal au classement ne soit la même sans cette forme étincelante…

Les remplaçants : 

Joe Willock (Xhaka 72′) : 5/10

Pas souvent très pertinent dans ses choix. Cependant, son entrée reste propre et pleine de bonne volonté. Les remplaçants ont été décisifs et il n’y est pas pour rien.

Lucas Torreira (Ceballos 72′) : 6/10

Difficile de justifier son absence dans le XI. Surtout lorsque l’on compare les performances de ses concurrents et son entrée en jeu.

Calum Chambers (AMN 45′) : 7/10

Réclamé par certains en défense centrale, c’est finalement latéral que Calum a fait son apparition en PL. Il est auteur du second but égalisateur (81’) à la suite d’une action pleine de réussite. On espère le revoir titulaire en défense très rapidement.

Un point sur Emery :

Le fond de jeu des Gunners ne montre aucun signe d’amélioration depuis le début de la saison. Performance très inquiétante face à un faible promu à domicile.

L’essentiel, c’est les trois points…non ? 

#BenjaminD #COYG #AFC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *