Arsenal – Bâle : La confirmation

Les Gunners se sont défaits facilement d’une faible équipe de Bâle à l’Emirates pour enregistrer leur première victoire en Ligue des Champions cette saison. Malgré son manque de réalisme en deuxième période, Arsenal n’a jamais été menacé et peut envisager sereinement son match du week-end face à Burnley.

Une première mi-temps d’enfer. C’est ce que l’on retiendra d’un match que nous avons dominé de la première à la dernière minute. Le boss n’avait procédé qu’à deux changements par rapport au match de samedi dernier face à Chelsea. Dans les cages, le colombien Ospina faisait son retour aux dépens de Cech. Au milieu Granit Xhaka venait pallier au forfait de Coquelin. Le quatuor de devant, en réussite face aux Blues, était lui maintenu.

En mettant une intensité cocaïnesque dès le coup d’envoi, les Gunners ont pris à la gorge leurs visiteurs suisses en les acculant dans leur moitié de terrain. Après une première occasion sur un tir de Monreal bien décalé par Alexis, Theo Walcott a su mettre à profit le travail des siens en ouvrant le score dès la 7′. Alexis est encore impliqué. Après avoir été lancé par Cazorla, il centre du gauche et l’éternel espoir anglais n’a plus qu’à placer sa tête dans le but vide. C’est le même Walcott qui double la mise à la 27’ en combinant une fois de plus avec Alexis. Suite à un une deux, l’anglais rentre dans la surface côté droit et envoie une frappe sèche croisée à ras de terre qui vient se loger dans le petit filer opposé du gardien de Bâle.

Les critiques qu’il a essuyé à la fin de saison dernière et sa mise à l’écart pour l’Euro semblent avoir réveillé Theo. Impliqué au pressing, engagé dans les duels, il a montré une envie dont il n’avait fait preuve que trop peu régulièrement ces dernières saisons. Signant ses quatrième et cinquième buts de la saison, on espère qu’il continuera sur sa lancée. Il aurait même pu avoir son triplé si la faute de Balanta sur lui dans la surface avait été sifflée deux minutes plus tard.

Le côté droit, animé par Bellerin et Walcott a continué à faire des misères à une défense de Bâle jouant le hors-jeu sans jamais réussir à s’aligner correctement. Les occasions pleuvaient mais personne n’a réussi a aggravé le score. Après une superbe combinaison entre Walcott et Bellerin justement, c’est Alexis qui est trop gourmand face au but en essayant de piquer le ballon au dessus du gardien. Alexis et Özil ratait encore chacun une occasion avant que l’arbitre ne siffle la mi-temps.

Au retour des vestiaires, c’est le même scénarion qui se dessine. Domination outrageuse, aussi bien territoriale que du ballon, d’Arsenal et des suisses inoffensifs. Alexis essayait de trouver Özil au second poteau après un bon pressing sur le défenseur adverse mais voyait sa passe contrée. Iwobi mettait ensuite un bon pointu des familles au ras du poteau gauche suisse. Le match est par la suite tombé un peu en intensité. Ospina a eu un bon arrêt à faire sur une frappe lointaine de Bjarnason pendant un petit temps fort des joueurs de Bâle. A l’expérience, les Gunners ont fait tourner le ballon et la montre, pour empocher les trois points.

En tout et pour tout, une performance aboutie. Arsène semble avoir trouvé la formule devant et la charnière Mustafi-Koscielny a l’air très solide. Seul petit bémol, la performance de Xhaka, un peu en dedans dans son jeu de passe, il lui faut encore du temps pour s’acclimater. On peut maintenant se tourner vers le match du week-end à Burnley, qui sera sans doute l’occasion de faire tourner un peu.

Résumé vidéo

Alex

@alexmartinfball

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *