Arsenal bat Chelsea et remporte le Community Shield pour ouvrir la saison !

Après un long mois et demi d’attente, la saison reprend enfin en Angleterre, qui plus est avec une belle affiche puisque Arsenal défie Chelsea dans un remake de la dernière finale de FA CUP où les Gunners s’étaient imposés.

Pour ce match de gala, Arsène Wenger est privé d’Alexis et de Mustafi (qui ont retrouvé le groupe en début de semaine seulement), de Koscielny (laissé en tribune car suspendu pour les deux premières journées de Premier League), ainsi que de Ramsey et d’Özil, légèrement touchés et donc pas risqués à cinq jours de la réception de Leicester en ouverture du championnat.

Le système de la fin de saison dernière en 3-4-3 est reconduit et Alexandre Lacatzette est donc aligné en pointe aux côtés de Welbeck et d’Iwobi. Au milieu de terrain, Bellerin et Oxlade occupent les ailes tandis que Elneny et Xhaka sont dans l’axe. Cech est reconduit dans les buts, et le trio défensif est lui composé de Rob Holding, Mertesacker, et Monreal. Côté Chelsea, pas de Hazard et aucune des recrues de l’été dans le onze (Morata, Rudiger, Bakayoko), mais une équipe solide pour le champion en titre au moment de débuter cette rencontre.

GUM

1ère mi-temps :

Le premier frisson de ce match et donc de la saison pour nos Gunners nous est offert par Alexi Iwobi qui d’une belle accélération passe Luiz pour entrer dans la surface. Son centre appuyé est touché par Courtois ce qui empêche Lacazette de reprendre (6ème). Mais première belle incursion des Gunners qui débutent bien cette rencontre. Deux minutes plus tard, Xhaka trouve Welbeck, mais celui-ci est malheureusement un peu juste pour ajuster sa tête avec assez de puissance, et sa tentative finit dans les bras de Courtois.

Passée la 10ème minute de jeu, Chelsea retrouve des couleurs, voit davantage le ballon, et commence à s’approcher des buts de Cech sans pour autant parvenir à se créer une première occasion.

Au contraire, ce sont les Gunners qui vont se procurer une nouvelle grosse occasion sur un superbe contre avec Lacazette en chef d’orchestre (22ème). L’attaquant français effectue un joli contrôle orienté dans sa moitié de terrain et voit le jeu s’ouvrir devant lui. Il sert Bellerín d’un extérieur du droit, qui lui remet. Lacazette effectue ensuite un nouveau une-deux avec Welbeck et parvient à enrouler du droit dans la surface, mais sa frappe heurte le poteau. Quel dommage, car c’eut été un bien belle façon d’ouvrir son compteur en Angleterre.

LACA POTEAU

Ce début de rencontre vivant connaît une longue interruption à la suite d’un duel aérien à la 28ème minute de jeu, entre Cahill et Mertesacker, les deux capitaines. En effet, le coude du joueur de Chelsea heurte l’arcade du défenseur allemand. Au sol, Mertesacker reste allongé et saigne abondamment et, après avoir reçu les premiers soins, il est contraint de sortir et de céder sa place. C’est la première recrue de l’été, Sead Kolasinac, qui le remplace. Monreal bascule ainsi dans l’axe de la défense à trois tandis que Kolasinac prend place à sa gauche.

Cette sortie prématurée semble perturber les repères défensifs des Gunners, et Chelsea au contraire prend de plus en plus confiance, se montrant enfin dangereux. C’est Pedro qui inquiète le premier Cech d’une lourde frappe du gauche repoussée en corner. Quelques minutes plus tard, après un ballon bêtement perdu par les Gunners, Willian s’effondre dans la surface sur un prétendu contact avec Bellerín. Au ralenti, le contact semble léger, et l’arbitre décide d’ailleurs de sanctionner l’attaquant des Blues pour simulation.

Le dernier quart d’heure de la première mi-temps est finalement équilibré et assez pauvre en occasions. On notera tout de même un nouveau contre des Gunners, cette fois mené par Iwobi, et qui s’achève sur une frappe dans la surface du joueur nigérian, sans qu’il parvienne pour autant à inquiéter Courtois.

2ème mi-temps :

La seconde moitié du match débute par un coup de massue, puisque c’est Chelsea qui ouvre le score d’entrée. À la 46ème, suite à un corner, le ballon revient à l’entrée de la surface, ou Cahill parvient à remettre de la tête au point de penalty, où Moses est seul, complètement oublié par la défense des Gunners. Après un contrôle, le joueur des Blues parvient à tromper Cech et à ouvrir le score.

Arsenal semble ensuite touché et est pas forcément rassurant derrière. Les Gunners vont pourtant parvenir à reprendre le contrôle du match, bien aidé également par le choix d’Antonio Conte de positionner son bloc bien plus bas après l’ouverture du score.  Cette domination est d’ailleurs bien contenue par les Blues, qui sont seulement inquiétés par un centre d’Elneny qui est en réalité un tir et qui oblige Courtois à la parade.

Constatant la difficulté de ses hommes à se montrer dangereux, Arsène Wenger effectue un double changement à la 65ème : Giroud remplace Lacazette, auteur de bons débuts, et Walcott prend la place d’Iwobi.

Quelques minutes plus tard, c’est Alvaro Morata qui fait ses grands débuts en entrant à la place de Michy Batshuayi.

Ces changements ne portent pas tout de suite leurs effets et les occasions manquent. Xhaka s’en procure une belle à la 76ème, où, des 35 mètres, il envoie un missile du gauche qui oblige Courtois à une parade magnifique afin d’éviter l’égalisation.

Quatre minutes plus tard, le match bascule enfin. Sur une percée de Mohamed Elneny, Pedro tacle par derrière l’Égyptien et lui met une grosse semelle au niveau du talon. Après une situation confuse où Pedro reste longtemps au sol, l’arbitre sort le carton rouge pour le joueur de Chelsea, décision qui semble après coup assez logique. Sur le coup franc qui suit pour les Gunners, Xhaka dépose le ballon sur Kolasinac, seul et couvert par Morata. Le défenseur bosnien ne se fait pas prier pour égaliser et célébrer de la meilleure des manières ses débuts en rouge et blanc. En deux minutes, le match bascule donc complètement.

Il ne reste cependant que 10 minutes, ce qui va permettre à Chelsea de conserver ce match nul jusqu’au coup de sifflet final, qui signifie du même coup le recours aux tirs au but pour déterminer le vainqueur du premier trophée de la saison. Chose inédite, cette séance se dispute sous le format A.B.B.A, censé neutraliser l’avantage qu’a une équipe lorsqu’elle est la première à tirer.

SEAD !!!!

Séance de tirs au but :

Cahill marque. 1-0 Chelsea.

Walcott marque. 1-1.

Monreal marque. 2-1 Arsenal.

Courtois RATE, il frappe largement au-dessus. 2-1 Arsenal

Morata RATE, il frappe à côté. 2-1 Arsenal et donc deux tentatives à suivre qui, si elles sont transformées, offrent le Community Shield aux Gunners.

Oxlade marque. 3-1 Arsenal.

Giroud marque. 4-1 Arsenal, qui remporte le Community Shield.

C’est donc l’attaquant français qui offre aux Gunners un premier trophée qui certes n’est pas le plus prestigieux, mais qui a le mérite de donner confiance avant la réception de Leicester vendredi soir. Ce succès porte également à 9 l’impressionnante série de victoires d’Arsenal à Wembley. Enfin, la prestation globale des hommes d’Arsène Wenger laisse espérer une belle saison. Kolasinac, Elneny, ou encore Xhaka, désigné homme du match, ont montré de belles choses.

#AntoineP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *