Arsenal – Belgrade : les notes

Pour le compte de la 4ème journée des phases de poules de l’Europa League, Arsenal recevait l’Étoile Rouge de Belgrade, deux semaines après avoir été gagner en Serbie. Ce match avait pour intérêt d’être potentiellement le dernier match à enjeu de cette première partie de campagne Européenne, puisqu’Arsenal pouvait assurer la première place du groupe en cas de victoire : cela n’a pas été le cas puisqu’il a fallu se contenter du nul, qui assure tout de même aux Londoniens une place en 16èmes de finale. 

Les notes du match :

Titulaires : 

Matt Macey : 7,5/10

Le jeune gardien anglais effectuait face à Belgrade sa deuxième apparition sous le maillot d’Arsenal : malgré une erreur de relance qui aurait pu coûter cher en début de rencontre, Macey s’est bien rattrapé en étant par la suite sûr dans ses interventions et surtout en réalisant une superbe parade décisive face à Savić à la 36ème minute. Après ce deuxième match réussi, Matt Macey montre qu’il peut être une doublure décente.

 

Matthieu Debuchy : 7/10

Un match globalement réussi pour le français, qui fait petit à petit son retour à la compétition. Debuchy n’aura jamais réellement été mis en difficulté, mais on pourra lui reprocher sa frilosité sur les relances, lui qui est pourtant latéral de formation…

 

Mohamed Elneny : 7,5/10

Mohamed Elneny aura dégagé une belle sérénité dans ses interventions et surtout dans ses prises de balle : l’égyptien s’est très souvent proposé comme premier relanceur et n’a pas hésité à monter pour apporter le surnombre au milieu en seconde période.

 

Rob Holding : 4,5/10

Le joueur du back-three qui aura passé la soirée la plus compliqué est ironiquement le seul défenseur central de métier : une fois encore, Holding a manqué de tranchant dans les duels et a souvent été pris à défaut dans son dos, ce qui lui a fait multiplier les fautes.

 

Reiss Nelson : 5/10

Pas réellement mis à contribution dans ses tâches défensives, Nelson n’en a malheureusement pas vraiment profité pour se lâcher sur le plan offensif, n’allant que trop rarement provoquer sur son côté droit. Un match assez décevant pour Reiss, qui paraissait pouvoir faire bien mieux.

 

Francis Coquelin : 3/10

Match très compliqué pour le milieu français : Coquelin se sera montré assez brouillon dans son jeu de passe, mais aura surtout inquiété par sa faiblesse dans les duels, qui sont censés être son point fort. On pourra également lui reprocher sa perte de balle à la 45ème minute qui entraîne une belle occasion pour les visiteurs. Un match à oublier.

 

Joe Willock : 7/10

Le jeune milieu de terrain anglais a une nouvelle fois proposé une partition plutôt intéressante, en étant solide dans les duels et à l’aise balle au pied, même s’il a à quelques reprises manqué de justesse dans le dernier geste.

 

Ainsley Maitland-Niles : 7/10

Contrairement à Nelson, Niles n’a pas hésité à se montrer incisif sur son côté gauche, en multipliant les appels intéressants et en réalisant plusieurs key-passes qui n’ont malheureusement pas pu être converties par Giroud puis Wilshere.

 

Theo Walcott : 3/10

Énième performance insipide de Theodore James Walcott, incapable de faire des différences balle au pied ou de réaliser le moindre appel intéressant. Je ne sais pas ce qui est le plus désespérant : le voir capitaine, ou se dire qu’il risque de jouer titulaire pour le reste de la campagne européenne.

 

Olivier Giroud : 5/10

L’attaquant français aura eu les occasions mais n’aura pas été capable de conclure : une soirée sans pour celui qui doit se contenter de ces matchs de moindre importance.

 

Jack Wilshere : 7,5/10

La petite lueur dans cette sombre animation offensive sera une nouvelle fois venue de Jack Wilshere, toujours remuant balle au pied, et de mieux en mieux physiquement. Jack aura surtout été très proche de débloquer la situation suite à un superbe une-deux avec Niles, mais le numéro 10 des Gunners a malheureusement vu sa frappe sauvée de justesse sur la ligne de but par un défenseur serbe.

 

Remplaçant : 

Eddie Nketiah (pour Willock, 67ème) : 6/10

Décisif pour sa dernière entrée en jeu face à Norwich, Nketiah aura eu 25 minutes pour se mettre en valeur. Le jeune anglais a réalisé une entrée très volontaire mais sans grande réussite. À revoir, c’est toujours mieux que Walcott.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *