Arsenal – Bournemouth : les notes

Arsenal recevait Bournemouth pour le compte de la 28e journée de Premier League. Une bonne occasion d’emmagasiner de la confiance avant le choc de ce samedi à Tottenham. Les gunners ont parfaitement débuté leur match en marquant dès la 4e minute de jeu sur un lob d’Ozil, avant de doubler la mise à la 27e grâce à Miki. A la mi-temps, les gunners sont devant au score, malgré la réduction des cherries. En seconde période, Koscielny et les siens repartent sur les mêmes bases, en inscrivant un troisième but dès l’entame. Puis Aubameyang et Lacazette ont tous les deux aggravé la marque, portant le score final à 5-1. Face à une équipe privée de plusieurs de ses cadres, les gunners ont parfaitement exploité les espaces laissés par la défense. Ils engrangent ainsi trois points précieux avec, cerise sur le gâteau, un soin tout particulier accordé à la différence de buts.

Les notes :

Bernd Leno : 6/10

Il n’aura pas eu grand-chose à faire dans le match mais a quand même dû s’incliner après une erreur de Guendouzi.

Sokratis Papastathopoulos : 7/10

Un match propre de Sokratis qui déçoit rarement depuis le début de saison.

Laurent Bosscielny : 8/10

Retour en grâce du capitaine des gunners qui s’est régalé dans ce match. Il a brillé tant par ses anticipations qui ont permis de couper court aux offensives adverses, que par son but au retour des vestiaires. Sa qualité de tacle et son impact dans les duels ont fait de lui le patron de la défense.

Nacho Monreal : 6/10

Un match plutôt discret pour Nacho qui n’a pas eu à s’employer, grâce à l’omniprésence de son capitaine en défense et la faiblesse des attaquants adverses.

Carl Jenkinson : 6/10

Une très bonne performance pour le remplaçant, du remplaçant, du remplaçant.. (Bellerin, Maitland Niles et Lichtsteiner sont tous absents) qui pourrait bien prétendre à grimper dans la hiérarchie s’il enchaîne des performances de la sorte.

Sead Kolasinac : 6/10

Dans son rôle de piston habituel, Kola a une nouvelle fois été passeur décisif.

Lucas Torreira : 7/10

Un très bon match de l’uruguayen qui semble retrouver ses jambes du début de saison. Excellent dans la conservation du ballon, Torreira a énormément bataillé en seconde période.

Matteo Guendouzi : 6/10

Fautif sur le but de Bournemouth, où il perd un ballon à l’entrée de la surface, Matteo était un peu en dessous de ses coéquipiers aujourd’hui. Toutefois, hormis quelques approximations balle au pied, il a mené une très bonne partie dans l’ensemble.

Mesut Ozil : 8/10

Auteur de l’ouverture du score sur un lob subtil, le retour d’Ozil dans l’entrejeu fait beaucoup de bien à l’équipe. Passeur sur le deuxième but, l’allemand aurait pu inscrire un doublé en seconde période sans la vigilance du gardien.

Henrikh Mkhitaryan : 8/10

Sûrement le meilleur joueur du match avec le maestro allemand. Miki a livré une prestation exceptionnelle, dans la lignée de ses dernières sorties. D’abord buteur, l’arménien a ensuite distillé deux passes décisives, avant de sortir à l’heure de jeu.

Pierre-Emerick Aubameyang : 7/10

Auba a de nouveau rempli son contrat en inscrivant un but. Sur un service parfait de Mkhitaryan, le gabonais s’en est allé dribbler le gardien adverse, avant de marquer dans le but vide.

Les remplaçants :

Alex Iwobi (pour Kolasinac, 57e) : 6/10

Face aux boulevards adverses, Iwobi a dû saliver à l’idée d’entrer sur la pelouse. S’il n’a pas su se montrer décisif, il a bien failli marquer sur une passe d’Ozil dans la surface, mais sans succès.

Alexandre Lacazette (pour Mkhitaryan, 63e) : 7/10

Entrée dans l’axe à l’heure de jeu, Lacazette a encore marqué, qui plus est sur un coup franc direct ! Si le gardien adverse n’est pas exemplaire sur ce coup, il a néanmoins empêché Lacazette de grossir le score à plusieurs reprises en fin de match.

Denis Suarez (pour Aubameyang, 71e) : non noté

Pour une fois, que l’espagnol rentre dans un match où Arsenal maîtrise son sujet. Denis a pu faire part de ses qualités, mais il nous tarde qu’il soit titularisé pour en voir davantage car ce n’est pas avec des bouts de matchs comme cela, que le barcelonais va convaincre la direction de payer sa clause.

#COYG

#Julien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *