Arsenal – Chelsea : les notes d’une 14e FA Cup

Apothéose d’une saison pour le moins difficile, cette victoire en FA Cup, la 14e pour le club est, on l’espère, la première d’une longue série pour Arteta à la tête du club. Après un début de match totalement à l’avantage des Blues, les Gunners ont su relever la tête en inscrivant le penalty de l’égalisation à la 28e minute. Azpilicueta, fautif sur le penalty, est contraint de céder sa place sur blessure quelques minutes après. Arsenal termine en force la première mi-temps sans toutefois parvenir à prendre l’avantage.

Au retour des vestiaires, nouvelle déconvenue pour Chelsea qui perd son buteur, Pulisic, sur blessure. Il faut alors attendre la 67e pour voir Arsenal prendre l’avantage sur un bijou d’Aubameyang. La fin de match est très compliqué pour Chelsea qui finit la rencontre à 9 après l’expulsion de Kovacic et la blessure de Pedro. Arsenal remporte la rencontre sur le score de 2-1 et peut savourer ce trophée qui met fin à cette saison interminable. Cerise sur le gâteau, cette victoire permet à Arsenal de se qualifier directement pour la ligue Europa et oblige Tottenham à passer un tour préliminaire pour accéder à cette même compétition. Tottenham, qui on le rappelle, n’a toujours pas gagné le moindre trophée depuis 2008.

Voici les dernières notes de la saison, enjoy !

Emiliano Martinez : 8/10

Solide sur sa ligne et dans les airs, hormis une prise de balle hasardeuse en fin de rencontre, Emi a été très bon à l’image de sa fin de saison. Il mérite ce trophée, lui l’éternel remplaçant, arrivé à Arsenal quand il avait 16 ans, il a su pleinement saisir sa chance et il est récompensé. Bravo ! L’Argentin, ému, a même appelé sa famille en visio juste après le coup de sifflet final.

Hector Bellerin : 5/10

De sa finale, on ne retiendra que son superbe rush sur le deuxième but d’Auba. En revanche, sa prestation défensive est à oublier. C’est tout de même sa troisième coupe d’Angleterre.

Rob Holding : 5/10

Sans aucun doute le joueur le plus limité sur la pelouse côté Arsenal. Balle au pied, Rob a eu des passages très compliqués. Heureusement pour lui sa lenteur n’a pas été trop mise à mal. Pour l’ensemble des défenseurs d’Arsenal, on retiendra surtout la solidarité affichée sur ce match. Certes les individualités ne sont pas les meilleures, mais Arteta leur a fait comprendre qu’il fallait travailler ensemble, du début à la fin, pour réussir à remporter ce trophée. Mission accomplie.

David Luiz : 6/10

Un match propre du Brésilien qui n’a pas fait d’erreurs. Il sort épuisé en toute fin de match, remplacé par Sokratis qui n’avait plus joué depuis un petit bout de temps.

Kieran Tierney : 7/10

Première saison à Arsenal et premier trophée pour celui qui s’est déjà imposé comme le meilleur défenseur du club à l’heure actuelle. L’Ecossais, placé à gauche du trio défensif, a livré une bonne prestation. Ses longs ballons et ses centres sont toujours d’une extrême précision, un vrai régal. Il est remplacé par Kolasinac dans le temps additionnel.

Ainsley Maitland-Niles : 7/10

Dans un rôle de piston gauche comme lors de la demi-finale face à City, AMN s’est montré précieux. Il a été l’un des premiers à mettre à mal la défense des Blues par sa vitesse en début de rencontre et ses appels dans le dos d’Azpilicueta.

Dani Ceballos : 9/10

Match de très haut niveau de l’Espagnol, sur la lancée de ses prestations depuis le restart. Son volume de jeu a décuplé depuis le début de saison. On soulignera également son abattage défensif qui fait beaucoup de bien à sa défense. Au côté d’un Xhaka plus statique, il a rayonné.

Granit Xhaka : 6/10

Un bon match de Xhaka qui a tout de même mis du temps à se mettre dans le bain. Sa montée en puissance a fait du bien au milieu des Gunners jusque-là en difficulté. Il subit les deux fautes qui amènent au carton rouge de Kovacic et a fait parler son expérience en fin de match. Cette victoire vient récompenser une 2e partie de saison pour le moins exceptionnelle pour le Suisse, passé par toutes les émotions cette année. Un guerrier au mental d’acier.

Nicolas Pepe : 8/10

Une prestation de grande qualité de Pépé, qui n’a pas rechigné à faire les efforts défensifs et n’a pas cessé de provoquer offensivement. Il inscrit d’ailleurs un but splendide en première mi-temps, malheureusement refusé pour un hors-jeu plus tôt dans l’action. Un an jour pour jour après sa signature, Pépé soulève le premier trophée de sa jeune carrière.

Alexandre Lacazette : 8/10

Le travailleur de l’ombre d’Arsenal. Laca a réalisé un pressing de tous les instants, à la tête de la ligne d’attaque. Il a aussi été très juste techniquement dans ses remises, n’hésitant pas à décrocher pour solliciter le ballon. Il est remplacé comme à l’accoutumée par Eddie Nketiah en fin de match.

Arsenal’s Pierre-Emerick Aubameyang scores his side’s second goal of the game during the Heads Up FA Cup final match at Wembley Stadium, London. Photo by Icon Sport – Wembley Stadium – Londres (Angleterre)

Pierre-Emerick Aubameyang : 10/10

Masterclass d’Auba qui offre la quatorzième coupe d’Angleterre de son histoire à Arsenal, en inscrivant un nouveau doublé après celui inscrit en demi-finale face à City. Et quel doublé ! Il provoque d’abord un penalty, qu’il transforme sereinement, puis plie le match grâce à un subtil ballon piqué. Un trophée qui vient couronner une saison remarquable sur le plan personnel et qui vient peut-être de faire basculer la balance en faveur d’une prolongation de contrat à Londres.

Pour revoir les highlights de ce match, c’est par ici :

http://arsenalist.com/f/2018-19/arsenal-vs-chelsea-fa-cup-final-extended-highlights-2020-08-01.html

#Julien #COYG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *