Arsenal – Cologne : les notes

Pour ses débuts en Europa League, Arsenal recevait Cologne. Une rencontre qui se sera jouée dans une ambiance explosive, à cause notamment des petits incidents qui ont contraint les organisateurs à repousser le match d’une heure. Les Gunners se sont finalement imposés sans réaliser une grande prestation, mais voyons cela plus en détail : 

Titulaires : 

David Ospina : 4/10

Barré en Premier League par la concurrence de Petr Čech, l’Europa League est une bonne occasion pour le gardien colombien de montrer de quoi il est capable. Cependant, l’ancien niçois n’aura pas marqué les esprits ce soir, principalement à cause de son erreur de relance (certes un peu malchanceuse) qui a permis à Cologne d’ouvrir le score. Le portier des cafeteros n’aura par la suite pas eu énormément de boulot à faire, mais l’aura fait correctement.

Héctor Bellerín : 7,5/10

Décevant depuis de longues semaines, Héctor serait-il sur le chemin de la rédemption ? L’espagnol aura en tout cas été plus volontaire et remuant qu’à son habitude. Solide défensivement, l’ancien de la masia n’aura jamais ménagé sa peine pour proposer de nombreux appels sur son côté droit (et s’est même fendu d’un bon centre !), même s’il aura rarement été bien trouvé par des partenaires souvent maladroits.

Héctor aura cependant été récompensé de ses efforts en scellant le sort du match à la 81ème minute, en suivant bien une frappe de Walcott repoussée par le gardien allemand. Il n’y a plus qu’à espérer qu’il poursuive sur cette voie…

Rob Holding : 1/10

Une note sévère mais juste tant le jeune anglais aura été catastrophique d’un bout à l’autre de sa rencontre. Très fébrile défensivement, Holding aura également multiplié les fautes et n’est jamais parvenu à faire fructifier ses quelques montées offensives en perdant systématiquement le ballon loin de sa cage.

Une note sévère mais juste pour un joueur qui est totalement passé à côté de son match. Arsène Wenger ne s’y est d’ailleurs pas trompé en le remplaçant dès la mi-temps.

Per Mertesacker : 7/10

Pour son retour en temps que titulaire, le capitaine aura fait le job, sans fioritures.

Nacho Monreal : 6,5/10

Le défenseur espagnol aura globalement bien tenu son côté gauche, bien qu’il ait été quelques fois mis en difficulté par Cordóba en seconde période. Rien de bien méchant cependant, un match sérieux.

Ainsley Maitland-Niles : 6/10

Absolument introuvable en première période (durant laquelle il a joué piston gauche), le jeune anglais aura profité du changement tactique opéré au retour des vestiaires pour se signaler et enfin toucher quelques ballons dans l’entrejeu, où il a fait le job en faisant bien circuler le ballon, sans néanmoins se montrer particulièrement brillant.

Mohamed Elneny : 6,5/10

Comme à son habitude, le milieu égyptien n’a pas ménagé ses efforts et s’est montré très disponible, aussi bien pour aider ses partenaires en phase offensive que dans le repli défensive. Il aura cependant parfois manqué de précision ou d’inspiration pour faire des différences.

Alex Iwobi : 5/10

Un match compliqué pour Big 17 . En première période, le nigérian aura été très peu en vue dans ce rôle de relayeur qui ne lui correspond pas. Un peu plus à l’aise au retour des vestiaires, Alex se sera finalement montré décisif en étant passeur décisif pour Alexis Sánchez sur le deuxième but des Gunners.

Theo Walcott : 2,5/10

Un match très quelconque, et le pire c’est que ça n’étonne plus personne venant de lui. Theo aura multiplié les erreurs techniques, les mauvaises passes et les hors jeu pendant 80 pénibles minutes. Cet escroc aura néanmoins réussi à se retrouver malgré lui impliqué sur deux buts. Karma is a bitch.

Olivier Giroud : 5/10

Le français sera sans doute frustré de ne pas avoir pu marquer son centième but sous le maillot des Gunners, mais il n’a pourtant pas ménagé ses efforts, malheureusement sans réussite que ce soit sur ses tentatives de la tête ou sur ses remises.

Alexis Sánchez : 3,5/10

Pourquoi une note aussi faible alors qu’il a marqué un superbe but ? Tout simplement parce qu’à part ça, c’était le vide total. Le chilien a eu énormément de déchet technique, et ne parlons même pas de cette insupportable manie de garder le ballon 30 secondes pour le perdre bêtement derrière. Alexis a paru bien peu impliqué ce soir… mais il nous a tout de même retiré une sacrée épine du pied en marquant le deuxième but sur un exploit individuel.

Remplaçants : 

Sead Kolasinac (pour Holding à la 46ème) : 8/10

Entré à son meilleur poste (latéral gauche), Kolasinac a fait du Kolasinac en faisant immédiatement la loi dans son couloir. Impassable en défense, puissant et surtout buteur grâce à une superbe reprise de volée qui finit petit filet. Que demander de plus ?

Jack Wilshere (pour Iwobi à la 68ème) : coeur/10

LE retour de l’enfant prodigue. Enfin, après des mois d’absence, il est là. Craignez son courroux, car il revient fort !… À condition qu’il ne se pète pas la jambe en allant promener son chien. Bon retour Jack.

Reiss Nelson (pour Walcott à la 82ème) : Non noté

Le jeune phénomène de l’académie (joueur du mois en U23 à l’âge de 17 ans) a finalement fait ses grands débuts Européens en jouant une petite dizaine de minute, durant lesquelles nous avons pu apprécier sa générosité et son aisance technique. On veut en voir plus !

#Antoine L

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *