Arsenal – CSKA Moscou : les notes

Dans une Europa League qui ressemble de plus en plus fortement à la dernière chance pour Arsenal de ne pas rater complètement sa saison, les Gunners avaient tiré le CSKA Moscou en quarts de finale. Un tirage abordable mais loin d’être simple sur le papier, les Russes ayant notamment éliminés l’Olympique Lyonnais en huitièmes. À l’issue d’un match plus que plaisant, Arsenal s’est finalement assez largement imposé, se donnant de l’air avant un retour en Russie qui s’annonce bouillant.

Les notes : 

Titulaires : 

Petr Čech : 7/10

En l’absence de David Ospina, blessé, c’est le portier Tchèque qui retrouvait logiquement une place de titulaire en Europa League. Si Čech ne peut rien sur le coup-franc de Golovin, il aura tout de même su réaliser quelques arrêts importants (notamment ce face-à-face remporté avec Wernbloom à la 64ème), et se sera montré très sûr dans toutes ses interventions. Comme souvent, on pourra néanmoins lui reprocher un jeu au pied plus qu’hasardeux.

Héctor Bellerín : 6,5/10

Un match mitigé pour l’Espagnol. Héctor n’a jamais ménagé ses efforts pour proposer des solutions à ses partenaires en attaque, avec à la clé de nombreux centres dangereux (dont un astucieux centre en retrait pour Ramsey qui amène le premier but), mais a bien plus péché en phase défensive, prenant souvent le bouillon face à un Ahmed Musa très remuant.

Shkodran Mustafi : 6/10

Toujours aussi précieux dans le duel et pour une fois très propre dans quasiment toutes ses interventions. Par contre cette “relance” complètement lunaire qui met en difficulté sa défense et qui oblige Koscielny à concéder le fameux coup-franc qui permettra à Golovin d’égaliser : c’est non. C’est interdit de faire ça à ce niveau Shkodran.

Laurent Koscielny : 7,5/10

Du bon Koscielny comme on l’aime. Serein, intelligent, juste techniquement, privilégiant toujours l’anticipation au duel : bref, quand son corps le laisse respirer, Laurent Koscielny est toujours un excellent défenseur.

Nacho Monreal : 7/10

Un peu effacé en première période, Nacho s’est bien repris en seconde et a posé de sérieux problèmes aux Russes par ses prises de profondeur. Défensivement, pas grand chose à redire pour Mr Consistent.

Granit Xhaka : 7/10

Le Suisse confirme son regain de forme observé depuis la confrontation face au Milan AC. Très juste dans ses orientations et dans son jeu long, mais aussi assez efficace dans son placement et dans le repli défensif. On notera malgré tout quelques errements ici et là, mais Xhaka est clairement sur la bonne voie.

Jack Wilshere : 5,5/10

La petite déception de la soirée. Jack n’a jamais vraiment su peser dans le match et a affiché un déchet technique indigne de son talent. Une performance d’autant plus décevante tant elle contraste avec celles de ses partenaires.

Aaron Ramsey : 9,5/10

Rien que ça oui. Aaron a réalisé un match tout bonnement incroyable tant dans l’intensité que dans la justesse. Le Gallois s’est balladé le dos de la défense du CSKA avec une intelligence remarquable et a ainsi marqué deux buts en première période, dont un bijou absolu d’une aile de pigeon. Par ailleurs, Ramsey a affiché une maîtrise technique plus que correcte et ne s’est pas ménagé dans les efforts défensifs. Une performance complète et aboutie. Si nous étions tatillons, on pourrait lui reprocher ses deux occasions manquées en deuxième mi-temps, mais bon…

Henrikh Mkhitaryan : 7/10

Légèrement effacé par les performances monstrueuses de Ramsey et d’Özil, Mkhitaryan a malgré tout réalisé un match sérieux et s’est montré à la fois très juste techniquement et très précieux de part l’intelligence de son jeu de passe, tout en sobriété. L’Arménien a eu de belles occasions de marquer en début de seconde période mais a du sortir prématurément sur blessure. On espère le revoir vite.

Mesut Özil : 10/10

Comment donner une autre note à Mesut ? Ce match, c’est le chef-d’oeuvre d’un artiste déjà accompli. Chaque geste, chaque passe, chaque course de l’Allemand étaient d’une douceur et d’une élégance absolue. Ajoutez à ça deux passes décisives de grande classe et un pénalty provoqué… N’en jetons plus. Écrire sur Mesut donne simplement envie d’aller voir les highlights de son match. Faites-le, c’est bon pour la santé.

Alexandre Lacazette : 8/10

De retour comme titulaire après de nombreuses semaines d’absence, Lacazette a immédiatement montré à quel point il était utile à cette équipe. Capable de prendre la profondeur comme de décrocher, capable de contrôler le ballon pour orienter le jeu, et surtout capable de finir les actions avec une précision chirurgicale : Arsenal aura besoin d’un grand avant-centre pour espérer quelque chose en Europa League, et Lacazette semble prêt à relever ce défi.

 

Remplaçants : 

Alex Iwobi (pour Henrikh Mkhitaryan, 61ème) : 5/10

Du Iwobi dans le texte. On sent une vraie aisance technique chez lui, ainsi que beaucoup de volonté, mais il pêche encore et toujours dans le dernier geste.

Mohamed Elneny (pour Jack Wilshere, 74ème) : 7/10

Une entrée utile. Entré pour remplacer un Wilshere fatigué et peu inspiré, l’Égyptien a su apporter sa justesse technique et son énergie pour permettre aux Gunners de sereinement terminer leur match.

Danny Welbeck (pour Alexandre Lacazette, 74ème) : 6/10

Comme toujours, Welbeck n’a pas démérité et s’est donné sur les quelques minutes qu’il a pu disputer. Il est même passé proche d’inscrire son petit but (du genou, Welbeck étant ce qu’il est), mais Akinfeev a su réaliser un gros arrêt à bout portant pour l’en empêcher.

 

#Antoine L

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *