Arsenal, es-tu sérieux ?

CR Arsenal - Watford, Quarts de finale de la FA CUP

Compte-rendu Arsenal – Watford, Quarts de finale de la FA CUP

Après un replay remporté sur le large score de 0-4 chez des Tigers inoffensifs mardi soir, les Gunners enchaînaient donc un deuxième match de FA CUP de suite avec la réception de Watford pour les quarts de finale de la compétition.

Arsenal, es-tu sérieux ?

Une victoire dans ce quart de finale contre un promu à la maison semblait être une voie royale pour accéder aux demi-finales à Wembley contre Everton, Crystal Palace et le vainqueur du match Manchester United – West Ham. Seulement voilà, avec Arsenal, rien ne se passe jamais comme prévu. Cette saison, cette marque de fabrique est encore plus présente, plus vraie, plus dramatique que d’habitude.

Un parcours en championnat qui se résume à une suite d’opportunités manquées, un tirage de Ligue des Champions malchanceux et synonyme d’élimination à nouveau au stade des 8èmes de finale (sauf exploit mercredi soir contre le Barça), et maintenant cette prestation calamiteuse qui réduit nos chances de trophées à néant. Car oui, gagner la Premier League cette saison paraît impossible avec 8 points de retard sur le leader Leicester. Mais en Angleterre, tout est possible, espérons juste que les joueurs se réveillent et ne nous offrent plus aucune désillusion d’ici la fin de la saison.

Pour en revenir au match, les Gunners ont entamé de fort belle manière cette première période en étant agressifs et plutôt créatifs dans les 30 derniers mètres. Seulement encore une fois, quand on ne marque pas, on s’expose à de gros ennuis plus tard dans la rencontre. Entre un Özil majestueusement au-dessus de tout le monde et un Campbell qui prouve match après match qu’il est le seul à pouvoir suivre l’allemand, les possibilités sont réduites. Mise à part ces deux joueurs, le reste de l’équipe semble avoir totalement abandonné son manager, Arsène Wenger. La première période se termine donc sur le score vierge de 0-0.

Dès le début de la 2ème mi-temps, les visiteurs se jouent d’une défense apathique pour planter le 0-1 et ridiculiser la charnière centrale Mertesacker – Gabriel. Touche excentrée dans la surface, déviation de la tête, tir en pivot et but. C’est tout ce dont Deeney et Ighalo ont eu besoin pour battre nos deux défenseurs visiblement encore restés aux vestiaires. Le 2ème but de Watford est une frappe exceptionnelle de pureté qui vient se loger directement dans la lucarne d’un Ospina désabusé. 0-2, Arsenal est puni pour son incapacité à tuer un match, son manque de volonté et ses largesses défensives indignes d’un club de ce standard.

Wenger tente alors le tout pour le tout avec un triple changement offensif. Giroud, Campbell et Elneny out. Walcott, Welbeck et Iwobi in. Effectués autour de la 65ème minute de jeu, ces changements n’ont eu l’effet escompté que dans les derniers instants du match. Sur un travail magique d’Özil dans la surface, contrôle pied droit suivi d’une talonnade pied gauche, Welbeck parvient à tromper Pantilimon pour réduire le score. Sur l’engagement, Arsenal récupère le ballon et décide d’enfin jouer au football. Magnifique action sur le côté gauche en une touche de balle, Iwobi hérite du ballon à l’entrée la surface. Le jeune joueur décoche une frappe au ras du sol qui s’écrase sur le poteau et rebondie sur le gardien de Watford. Gibbs est le premier sur le ballon et décale intelligemment Welbeck pour mettre Pantilimon hors de portée. Welbeck s’emmêle les pinceaux et ne trouve rien de mieux que de louper le cadre en pivot. C’était la balle de match, l’action du replay, l’action d’une potentielle 3ème FA CUP de rang. Espoirs réduits à néant par une performance médiocre et indigne de ce club. Les Gunners ont une nouvelle démontré que les problèmes offensifs et défensifs apparus depuis maintenant quelques mois prendront du temps à être réglés.

Eliminé de la FA CUP et probablement de la Ligue des Champions, Arsenal doit maintenant se concentrer pour espérer mieux qu’une 3ème place en fin de saison derrière l’ennemi juré du Nord de Londres.

#Albin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *