Arsenal – Everton : les notes

Arsenal a (encore) fait du Arsenal : après un match catastrophique à l’extérieur à Swansea, nos Gunners ont répondu à domicile en livrant une excellente performante face à une équipe d’Everton qui n’a servi que de victime expiatoire. Un match plaisant à tous les niveaux, et qui permet à nos nouvelles recrues de directement se mettre dans le bain, mais il faudra très vite gagner en régularité pour espérer quelque chose, que ce soit au niveau national ou européen.

 

Titulaires : 

 

Petr Čech : 5/10

Toujours pas de 200ème clean-sheet pour Petr, qui a encaissé un but en seconde période par Calvert-Lewin. Un but qui semblait évitable pour un gardien de son niveau, mais le Tchèque s’était blessé quelques instants plus tôt, ce qui peut expliquer qu’il n’ait pas pu intervenir. Čech sera finalement remplacé dans la foulée par Ospina.

Héctor Bellerín : 7/10

C’est toujours pareil avec Héctor : autant il fut abominable à Swansea, autant il a été plus que correct aujourd’hui, en étant relativement solide dans son couloir (bien aidé par un Mkhitaryan qui n’a pas lésiné sur les efforts) et en combinant bien avec ses nouveaux partenaires de jeu en phase offensive. On ose pas croire que cette performance est un bon signe tant il est irrégulier, mais si il pouvait sortir un match de ce calibre la semaine prochaine face aux Spurs, ça pourrait aider…

Shkodran Mustafi : 8/10

C’est un peu la même chose que pour Bellerín : catastrophique à Swansea, mais patron de la défense aujourd’hui. Il a été imprenable dans les duels et s’est permis quelques tacles musclés mais bien sentis pour écoeurer les attaquants adverses, notamment en première période. Sa participation sur le but de Koscielny est la petite cerise sur le gâteau.

Laurent Koscielny : 5,5/10

Chose suffisamment rare pour être signalée, aujourd’hui c’est bien le Français qui semblait un peu à côté de ses pompes et qui a pu compter sur son partenaire de la charnière centrale pour rattraper ses erreurs de concentration. Sans grande conséquence heureusement, même si il est en partie coupable sur le but marqué par les Toffees. Le capitaine des Gunners a néanmoins marqué un but important pour confirmer très tôt l’avantage des siens.

Nacho Monreal : 6,5/10

Après une première mi-temps plutôt honnête mais discrète, Nacho est sorti à la pause de manière assez surprenante. Arsène Wenger a expliqué plus tard que le latéral Espagnol était malade.

Granit Xhaka : 6,5/10

C’était pas trop mal pour le Suisse aujourd’hui. Pas franchement génial, mais Granit a réussi à orienter le jeu assez proprement et assez rapidement, tout en grattant quelques ballons à la récupération. Malheureusement, un peu comme pour Bellerín, on reste assez dubitatifs pour la suite au vu de son irrégularité chronique.

Aaron Ramsey : 9/10

L’une des stars du jour. Le Gallois a sorti un match plein, avec la débauche d’activité habituelle qui le caractérise, mais a néanmoins joué très juste et a surtout été extrêmement tranchant dans ses appels, avec à la clé son premier triplé en carrière. Il risque d’y avoir un paquet de décès chez les célébrités dans les jours à suivre.

Henrikh Mkhitaryan : 9,5/10

Pour sa première titularisation avec son nouveau club, l’Arménien a sorti un match assez exceptionnel. Henrikh a été d’une justesse folle dans le jeu, en ne cherchant jamais à trop en faire mais en étant tranchant malgré tout, et le tout sans jamais négliger les efforts en défense. À la clé, trois passes décisives et une entente pleine de promesses avec Özil et Aubameyang.

Mesut Özil : 2021/10

L’enfant béni de Gelsenkirchen va rester à Londres encore un petit moment, sans rancune José. Et si il continue à ce niveau, ce sera avec bonheur toutes les semaines. #WeveGotÖzil

Alex Iwobi : 7/10

La petite surprise du jour était la présence d’Iwobi, mais le Nigérian n’a pas du tout démérité et a bien combiné avec ses partenaires offensifs, sans jamais chercher à trop en faire. Quand il joue dans ce registre, Alex justifie les attentes placées en lui : à lui de prouver qu’il peut performer sur la durée.

Pierre-Emerick Aubameyang : 7,5/10

À peine arrivé et déjà titulaire, le Gabonais s’est bien amusé pour son premier match sous ses nouvelles couleurs. Même si il a touché assez peu de ballons, Aubam les a quasiment tous bien exploités, soit en trouvant une solution de frappe, soit par un jeu en une ou deux touches assez précis, à l’image de sa remise pour Mkhitaryan sur le premier but des Gunners. Au final, un but et une première plutôt réussie pour une première.

 

Remplaçants : 

Sead Kolasinac (pour Nacho Monreal, 46ème) : Disparu des radars depuis quelques semaines, le Bosnien a eu une mi-temps complète pour se signaler : si son passage a été correct, il n’aura pas marqué les esprits pour autant.

David Ospina (pour Petr Čech, 70ème) : Ooooooospina n’a pas eu de boulot sur les quelques minutes passées sur le terrain, mais on a pu constater une fois de plus que son jeu au pied était clairement meilleur que celui de Čech. Difficile de dire si le Colombien sera titulaire au prochain match, la gravité de la blessure du Tchèque n’étant pas encore établie.

Jack Wilshere (pour Aaron Ramsey, 75ème) : une entrée tranquille dans une fin de match tout en gestion. Prolonge toi aussi, il ne manque que ça pour que la fête soit complète.

 

#COYG

#AntoineL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *