Arsenal grille un joker à Everton – les notes du match

Les Gunners, récemment revenus dans le top 3, se déplaçaient ce dimanche à Goodison Park dans l’espoir de conforter leur place sur le podium et d’enfin rompre la malédiction des mauvais résultats à l’extérieur. Si l’on pouvait avoir de l’espoir avant le coup d’envoi, ceux-ci ont vite fondu en constatant l’apathie des Gunners face à des Toffees bien dans leur match. Au final, les hommes d’Unai Emery sont totalement passés à côté de leur rencontre et concèdent une victoire 1-0 bien payée tant les locaux ont dominé la partie.

Avec ce mauvais résultat, Arsenal pointe à la 4ème place après 32 journées et n’a désormais plus vraiment le droit à l’erreur sous peine de se faire repasser devant par Chelsea ou Manchester United.

Les notes : 

Titulaires : 

Bernd Leno : 7/10

L’un des rares Gunners a avoir tenu son rang. Bien qu’il ait rapidement encaissé un but sur lequel il ne peut rien sur un tir à bout portant de Jagielka, Leno a tout de même longtemps réussi à maintenir l’espoir dans ses rangs en effectuant plusieurs parades importantes, notamment face à Bernard en seconde période. Toujours aussi impérial à la relance, l’Allemand confirme qu’il est l’une des satisfactions de cette saison.

Ainsley Maitland-Niles : 2/10

Un match assez cauchemardesque pour le jeune Maitland-Niles, qui a été mis en grande souffrance par Bernard et Digne durant 90 minutes. Quasiment toujours dépassé en défense, et avec un apport bien trop insuffisant sur ses montées, Niles nous montre toute son irrégularité match après match.

Shkodran Mustafi : 5/10

Shkodran a une fois de plus presque réalisé un bon match… mais à ses quelques bonnes interventions se superposent un lot de tacles aussi dangereux qu’inutiles, qui auraient sans doute dû lui valoir une expulsion.

Sokratis Papasthatópoulos : 4/10

Le Grec n’a pas réalisé une si mauvaise performance dans l’absolu, mais il s’est fait bouger tout au long de la partie par le malicieux Calvert-Lewin, qui a forcé Sokratis a défendre sur un fil à de nombreuses reprises, avec pour conséquence un carton jaune synonyme de 2 matchs de suspension à un moment de la saison où l’on en avait vraiment pas besoin.

Nacho Monreal : 6/10

L’Espagnol a une nouvelle fois été celui qui a passé l’après-midi le plus tranquille parmi tous nos défenseurs, certes aidé par un Richarlison pas vraiment dans le coup.

Sead Kolasinac : 3/10

Le Bosnien n’a joué qu’une seule mi-temps, suffisante se faire sécher de nombreuses fois par les attaquants adverses et pour gâcher de trop nombreux bons ballons dans le dernier tiers adverse. Sead n’est pas dans le coup depuis quelques temps, et son apport offensif manque cruellement.

Mohamed Elneny : 3/10

Avec Xhaka blessé, Torreira suspendu et Ramsey un peu juste, Unai Emery n’a pas eu d’autre choix que de faire démarrer Elneny, simplement pour la deuxième fois en championnat cette saison. L’Égyptien a malheureusement parfaitement démontré pourquoi son coach fait aussi peu appel à lui : aucune prise de risque dans son jeu, trop juste défensivement, un apport quasi inexistant dans la construction… Mohamed avait montré de belles choses l’année dernière, mais cette saison est une déception pour lui.

Matteo Guendouzi : 5/10

Si le jeune Français a été un peu plus à son aise que son compère Égyptien, on ne peut pas dire qu’il ait été brillant pour autant. Guendouzi a souvent été en difficulté face au physique de Gueye ou à la technique d’André Gomes, et ses remontées de balles ont souvent été assez pénible en dépit d’une bonne volonté de sa part.

Mesut Özil : 4/10

Le mauvais Mesut. Celui qui surgit toujours quand on joue à l’extérieur.

Henrikh Mkhitaryan : 4,5/10

Beaucoup de déchets dans la dernière passe, malgré une combativité intéressante. L’Arménien avait retrouvé un très bon niveau avant la trêve, il serait utile qu’il élève à nouveau son niveau pour le sprint final.

Alexandre Lacazette : 6,5/10

Il y a vraiment peu de choses que l’on peut reprocher à Alexandre cette saison. Toujours hyper combatif, le Français a très souvent dézoné pour (tenter de) faire jouer ses partenaires et n’a jamais rechigné aux efforts défensifs. Il a malheureusement été bien seul et n’a donc pas eu l’occasion de se retrouver en situation de marquer, comme en témoignent les positions moyennes de chaque joueur, où l’on se rend compte que Lacazette a joué plus bas que Özil et Mkhitaryan :

#EVEARS passmap

Remplaçants :

Pierre-Emerick Aubameyang (pour Kolasinac, 46ème) : 3/10

Face aux difficultés offensives de son équipe, Emery a fait rentrer le Gabonais dès la mi-temps. Sans succès, puisque son attaquant a été introuvable.

Aaron Ramsey (pour Elneny, 46ème) : 6/10

Incertain avant le match, Ramsey a fait son apparition dès le retour des vestiaires pour remplacer un Elneny peu inspiré. Un changement qui a failli porter ses fruits puisque le Gallois a obtenu une bonne occasion dès le début de la seconde période, mais il est ensuite rentré dans le moule et n’a finalement que trop peu apporté.

Alex Iwobi (pour Özil, 75ème) : non noté

Le Nigérian a réussi à créer quelques différences côté gauche grâce à sa vivacité, mais c’était un peu trop tard pour renverser une situation compromise face à des Toffees très appliqués en défense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *