Arsenal Ladies 3-1 ASD Torres (Ligue des Champions féminine)

gun__1363797388_little_torres

Déjà un pied en demie

Les Ladies d’Arsenal affrontaient celles d’ASD Torres cet après-midi en match d’ouverture des quarts de finale aller de la ligue des champions féminine. Les buts de Smith à la 23e minute, Nobbs à la 49e et Little à la 63e ont permis aux filles de s’imposer dans un stade bondé et gracié par la présence de Faye white, qui a il y a deux jours seulement, annoncé sa retraite définitive après avoir été capitaine d’Arsenal et de l’équipe nationale d’Angleterre pendant plus de 10 ans et y avoir remporté une panoplie de trophées.

Cette rencontre était la première en son genre pour la nouvelle coach des Ladies, Shelley kerr, qui après le départ d’Harvey en début d’année, a pris les rênes d’Arsenal. C’est donc une entrée réussie pour l’ex entraineur de l’équipe nationale féminine d’Ecosse des moins de 19 ans.

Les 2 équipes ne s’étaient plus rencontrées depuis leur quart de finale en 2004/2005 qui avait vu arsenal se qualifier pour les demi. (Aller : ASD Torres 2-0 Arsenal/ Retour : Arsenal 4-1 ASD Torres) C’est donc avec le cœur à la revanche qu’ASD Torres se rendait à Boreham Wood FC cet après-midi.

En l’absence de Katie Chapman (qui attends son 3e enfant) et Jayne Ludlow, Kelly Smith avait été désignée capitaine du jour. Alignée aux cotés de Kim Little et Nobbs au milieu de terrain avait à cœur de se mettre à l’abri. Yankey et Ellen White étaient quant à elle chargées de suppléer Jennifer Beattie en attaque.

Kerr avait littéralement laissé entendre qu’elle continuerait sur la lancée d’Harvey et prônerait le football attractif qui a fait les beaux jours des Ladies d’arsenal ces dernières années.

La clique à Kerr débutait la rencontre avec un avantage net sur la possession de balle. Grace au jeu fluide et aux déplacements des joueuses sur le terrain, les visiteuses étaient mises à l’épreuve dès l’entame de la partie.

La première occasion nette d’arsenal advient à la 7e minute de jeu : à la suite d’une magnifique passe de Yankey, Kim little se retrouve dans une position idéale mais sa frappe est beaucoup trop molle pour inquiéter la gardienne de but Gaelle Thalmann. A la 15e minute de jeu, on prend les mêmes et on recommence, Arsenal mettait en danger la défense Italienne : White, Little et Smith s’illustraient par une séquencede passes en triangle, Smith servait Yankey qui vit sa frappe déviée par la gardienne d’ASD.

À la 23e minute, Arsenal prenait l’avantage suite à une belle frappe de la capitaine d’Arsenal, Smith : Sur un coup franc botté par Little, Smith est servie par Beattie qui s’avance et trompe Thalmann d’une frappe dans la lucarne droite de celle-ci.

Au retour des vestiaires, Jordan Nobbs s’illustrait à son tour pour le 2-0. La capitaine d’Arsenal victime d’un mauvais tacle était contrainte de laisser ses coéquipières à l’heure de jeu. C’est à la 63e minute qu’Arsenal par le biais de Kim Little scellait les debats, mais c’était sans compter sur le retour d’ASD Torres et Sandy Maendly qui réduisait le score et offrait à son équipe un but précieux à l’extérieur.

Malgré les multiples tentatives des 2 cotés, le score restait inchangé.

Pour le retour, Arsenal se rendra au Vanni Sanna Stadium, en Italie le 27 mars avec une avance de 2 buts, mais une épine au pied à cause du but pris à domicile.

Fiche du match

Score : Arsenal Ladies 3-1 ASD Torres

Buts : Smith, Nobbs, Little / Maendly

Cartons jaunes : Grant / Elisa Bartoli

Arsenal: Emma Byrne (GA), Stephanie Houghton, Gilly Flaherty, Ciara Grant, Jordan Nobbs, Ellen White, Rachel Yankey, Jennifer Beattie, Kim Little, Alex Scott, Kelly Smith (C)

Remplaçantes: Rebecca Spencer (GA), Yvonne Tracy, Jayne Ludlow, Gemma Davison, Danielle Carter, Niamh Fahey, Jade Bailey

ASD Torres: Gaëlle Thalmann (GA), Daniela Stracchi, Elisabetta Tona (C), Silvia Fuselli, Giulia Domenichetti, Sandy Maendly, Patrizia Panico, Sandy Iannella, Raffaella Manieri, Giorgia Motta, Eleonora Piacezzi

Remplaçantes: Arianna Criscione (GA), Nikki Matarazzo, Fabiana Costi, Romina Pinna, Erika Campesi, Veronica Maglia, Elisa Bartoli

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *