Arsenal – Manchester City : les notes

Après la déconvenue de dimanche, Arsenal pouvait se racheter en affrontant de nouveau Manchester City. Perdu. Malgré quelques changements dans la compo, avec notamment le retour de Mkhitaryan, Arsenal s’est incliné sur le même score et pointe désormais à 30 points de son adversaire du soir. Un retard record sous Wenger.

Les notes :

Petr Čech : 3/10

Les matchs se suivent et se ressemblent pour le portier tchèque. Il ne peut pas grand-chose sur les trois buts où il est totalement abandonné par sa défense. Il a fait un bel arrêt sur ce qui aurait pu être le but du 0-4 en fin de première période. Cela fait dix matchs d’affilés qu’il encaisse un but en Premier League (pire série sous Wenger) et reste donc bloqué à 199 clean-sheets.

Héctor Bellerín : 2/10

D’une faiblesse inquiétante en défense, il s’est montré un peu plus à son aise devant, délivrant quelques centres bien sentis mais mal exploités. Son placement sur le troisième but est pour le coup impardonnable, car il aurait dû intercepter devant Sané.

Shkodran Mustafi : 1/10

Il fait partie des quatre victimes du raid solitaire de Sané sur le premier but (avec Bellerín, Xhaka et Welbeck), se fait déposer sur le 2e but par ce même Sané et est inutile et mal aligné sur le troisième but. On croirait voir un attaquant en train d’essayer de défendre, en atteste son marquage à deux mètres de Sané sur le 2e but.

Laurent Koscielny : 2,5/10

Le Boss perd de sa superbe de match en match. Quelques approximations, aucune révolte (alors qu’il est porteur du brassard) et surtout des duels perdus qu’il ne perdait pas il y a quelques mois. Espérons que la machine va se relancer car on a besoin de lui plus que jamais.

Sead Kolašinac : 2,5/10

Lui aussi n’est plus le même. Le bosnien s’est très peu illustré aux avant-postes et n’a pas été des plus rassurant derrière. Si même lui n’a plus la gnaque….

Aaron Ramsey : 4/10

Comme souvent, le gallois bouge, court, tente des choses et fini par se disperser. Il aurait pu marquer le but égalisateur, mais sa frappe était trop sur Ederson. Et quelques minutes plus tard, City enfonçait le clou.

Granit Xhaka : 2,5/10

Une nouvelle performance à la Xhaka : des passes sur les côtés qui ralentissent le jeu, peu de mouvement et des passes à priori faciles ratées…. Sa titularisation systématique est un mystère.

Henrikh Mkhitaryan : 4/10

L’arménien a bien commencé son match avant de baisser en régime avec le reste du bloc offensif. Sûrement trop isolé devant pour pouvoir faire la différence.

Mesut Özil : 2/10

Il a traversé le match tel un fantôme, comme souvent lorsque ça se complique. Comme Mkhitaryan, il avait bien débuté la rencontre, sauf que lui n’a plus fait grand-chose après le deuxième but des Citizens.

Danny Welbeck : 3/10

On ne pourra pas lui reprocher un manque d’envie comme Özil, mais sa technique approximative dans un match où chaque ballon est précieux est forcément handicapante.

Pierre-Emerick Aubameyang : 3/10

Le gabonais semblait déterminé à gommer sa performance plus que moyenne de dimanche. Loupé. Il n’a pas su faire la différence en profondeur, a raté un penalty (bien arrêté par Ederson il faut le reconnaître) et s’est montré hésitant dans la surface sur les rares ballons qui lui parvenaient. Comme Lacazette avant lui. Comme quoi, le problème ne vient pas que de l’attaquant de pointe….

À signaler que Wenger n’a pas fait le moindre changement.

#Kevin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *