Arsenal revient de loin

Arsenal est allé faire un nul face à Bournemouth pour le compte de la 20e journée. Ce point est presque miraculeux compte tenu du déroulement du match et de la prestation des Gunners. Menés de trois buts, ils arracheront l’égalisation lors des 20 dernières minutes (3-3). Mauvaise opération donc mais il serait préférable de regarder le verre à moitié plein…

LES DEMONS DE GOODISON ET L’ETIHAD

Chaque fois que l’on pense que cette équipe a passé un cap et peut nourrir des ambitions, elle retombe dans ses travers et nous noie d’incertitudes. Cette année, la mode est le non-match, cet espèce d’insuffisance qui anime certains de nos joueurs. Arsenal n’arrive pas ces dernières années à enchaîner deux victoires pour le début d’une année civile, ça s’est vu. Daniels va ouvrir le score (16′) avant que Xhaka commette une faute stupide dans la surface qui offre un penalty (20′). Synonyme de break pour des Cherries appliqués et disciplinés. Comme si ça ne suffisait pas, Coquelin devra quitter ses partenaires à la 28e, remplacé par Chamberlain. Première mi-temps catastrophique. Dans le registre des deux secondes périodes face à Everton et Manchester City.

GIROUD (ENCORE) DÉCISIF

En seconde période on voit du mieux même si ça ne concrétise pas encore par de réelles occasions. D’abord par un but annulé de Wilson (56′) mais ce n’est que partie remise puisque Fraser va passer Bellerin avant de tromper Cech pour le 3-0 (58′). Ce but va sonner comme un électrochoc, les Gunners, ayant réalisés la situation dans laquelle ils s’étaient mis, décident enfin de réagir. Alexis Sanchez, évidemment, va lancer la remontée. Giroud prolonge un centre d’Ox et le Chilien, d’une tête plongeante vient inscrire son 13e but en championnat. Les ballons continuent de venir du côté droit et l’inévitable Giroud dévie encore un ballon qui profitera à Lucas Perez (75′). Malgré le premier acte plus que décevant, le retard n’est plus que d’un but. Les événement se succèdent, Francis est expulsé (84′), Ramsey manque une occasion franche de recoller (86′) et l’égalisation, enfin, d’Olivier Giroud, sur un très bon ballon de Granit Xhaka vient remettre les deux équipes à égalité (90+2).

15800146_10154555397862713_6775045128501360927_o

 

Issue de match cruel pour les locaux, qui ont craqué lors des vingts dernières minutes. Mais les hommes d’Arsène Wenger peuvent avoir  des regrets car malgré les absences (Özil, Cazorla, Walcott…), il y avait de la place pour une victoire au Vitality Stadium. Au classement, les Gunners retrouvent la 4e place mais peuvent passer à la cinquième place en cas de victoire des Spurs ce soir qui affrontent Chelsea.

#Sabri

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *