Arsenal-Southampton, 4ème journée : Au bout du suspens

Cet après-midi, Arsenal a su aller chercher sa première victoire de la saison à l’Emirates face à Southampton (2-1), sur le fil, lors de des toutes dernières minutes de la rencontre. Les hommes d’Arsène Wenger enchaînent une deuxième victoire de rang en Premier League juste avant le voyage au Parc des Princes mardi soir.

Arsenal accueillait donc Southampton pour le compte de la 4é journée. Avec Alexis Sanchez, (revenu tard de sélection), Xhaka et Giroud sur le banc, c’est donc la recrue Lucas Perez qui est alignée à la pointe de l’attaque accompagnée des deux ailiers passés par Southampton, Walcott et Chamberlain. L’autre recrue, Mustafi, est aussi titulaire aux cotés de Laurent Koscielny qui fêtait ses 31 printemps. La partie commence mal pour les Gunners, les hommes de Claude Puel jouent haut, sont appliqués et mordants dans les duels. Les Saints mettent du rythme et se font dangereux par des centres de Jay Rodriguez et Cedric. Southampton prive même Arsenal de ballon… Au quart d’heure de jeu, Monreal commet une faute aux abords de la surface, Tadic ouvrira le score sur ce coup franc pourtant dévié par Cech mais le ballon rebondira sur le dos de ce dernier.

Après cette ouverture du score, les Gunners se réveillent enfin et mettent le pied sur le ballon, ce qui fait reculer le bloc adverse. A la demi heure de jeu, Van Dijk contre l’une des premières tentatives de Lucas qui donnera un corner pour Arsenal. Et c’est Koscielny, d’une merveille de ciseau acrobatique qui égalise, un magnifique cadeau d’anniversaire. En fin de première période, les défenseurs vont s’employer pour repousser les frappes d’Ozil (35’) et Chamberlain (40’) mais garderont leur nul.

Au retour des vestiaires, on s’attendait au même visage que la fin de la première. Malheureusement, les Gunners font tourner le ballon sans se montrer véritablement dangereux. Le bourreau de la saison passée Forster s’illustrera plus par son manque de fair-play…que par des arrêts. Pourtant Arsenal héritera de beaux contres attaques, d’abord avec Ozil qui part au milieu dans l’axe mais ne lancera pas très bien Walcott à droite, l’Anglais réussira à retrouver l’Allemand en retrait qui voudra contrôler mais qui manquera son contrôle (55’), Lucas Perez non plus n’arrivera pas à bonifier ces espaces (56’). Bellerin, très en jambes cet après midi, aura aussi une belle situation, mais sa frappe rase le poteau de Forster (60’). Constatant le manque de réalisme de ses hommes, Arsène Wenger lance Olivier Giroud et Alexis Sanchez (au détriment de Chamberlain et Lucas) à l’heure de jeu. Plus entreprenant, Arsenal s’expose donc aux contres, après une magnifique combinaison entre Long et Tadic, le Serbe envoie l’Irlandais défier Cech, mais le n°9 des Saints manque complétement son ballon piqué (66’) ainsi qu’une tête très dangereuse (74’) et une mauvaise reprise sur un ballon repoussé par Cech (83’). A un quart d’heure du terme, c’est le moment choisi par Arsenal pour manquer les plus grosses opportunités, par Cazorla (76’) et Monreal (77’).

En toute fin de match, Fonte commet une faute sur Giroud dans la surface, qui sera transformée par Santi Cazorla. Deuxième but pour l’Espagnol et le troisième penalty de la saison accordé aux londoniens cette saison en quatre matchs. Arsenal assure l’essentiel mais la victoire était primordiale aux vues des résultats des favoris au sacre. Bien sûr, ce match ne reflète en rien la forme ou le niveau de l’équipe, étant donné les absents du jour et le contexte, les joueurs reviennent d’une semaine internationale, qui n’est jamais facile. De plus, nos recrues prennent encore leurs marques mais leurs prestations de cet après-midi sont encourageantes. Cette victoire a le mérite de nous remettre dans le coup en championnat et d’emmagasiner de la confiance au vue de la prochaine échéance, notre entrée en Ligue des Champions.

#Sabri

Les notes des Gunners:

Cech (7) : un gros match de Petr qui a sauvé plusieurs fois l’équipe. Il prend un but malheureux sur lequel il n’a pas de chance.

Bellerin (6) : assez solide derrière mais trop peu d’apport offensif pour que l’on considère qu’il ait fait un gros match.

Mustafi (6) : une bonne première. Peu de prise de risque, présent dans les duels et appliqué. Etre à côté de Koko va lui faire de bien.

Koscielny (8) : un match exceptionnel. Intraitable derrière, il a égalisé de la plus belle des manières en première mi-temps.

Monreal (5) : moins bon que la saison passé. Il a laissé trop de champ à son vis-à-vis. Il est coupable sur le coup franc qui amène le but.

Coquelin (6) : beaucoup de ballons grattés , mais trop de déchets dans l’utilisation. On ne peut que penser que Xhaka fera mieux …

Santi (7) : beaucoup d’efforts défensifs et surtout une grosse activité dans la construction. Il marque le but libérateur sur penalty avec beaucoup de sang froid.

Ozil (6) : quelques bons passages, mais trop discret dans l’ensemble, il n’a pas assez pris le jeu à son compte.

Walcott (5) : trop discret, pas assez tranchant ni efficace. On attend beaucoup plus.

Chamberlain (5) : les commentaires faits à Walcott sont également applicables à Ox. Trop d’imprécisions et de déchet.

Lucas (6) : bonne première. Il s’est battu mais n’a pas eu beaucoup de ballons à se mettre sous la dent. Belle passe décisive néanmoins.

#Dim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *