Arsenal – Standard de Liège : les notes

Deuxième match de cette sympathique Ligue Europa qui nous permet de voir briller les youngs gunners, au sein d’une équipe plus joueuse et dominante qu’en championnat. L’entame de match est parfaite et Arsenal mène déjà 3-0 à la mi-temps sans être inquiété. La deuxième période est du même acabit, la réussite en moins, pour une victoire finale 4-0. Certes les belges étaient un peu tendres, mais lorsque les Gunners ne jouent pas avec la peur au ventre, le résultat est tout autre.

Titulaires :

Emiliano Martinez : 6/10
S’il manque ses premières interventions, Emi s’est bien repris et s’est montré convaincant sur les rares interventions qu’il a dû réaliser le reste du match.

Hector Bellerin : 5/10
Capitaine pour sa première titularisation de la saison, Hector n’a pas encore retrouvé sa vitesse d’antan.

Shkodran Mustafi et Rob Holding : 6/10
Une charnière sereine (oui ça existe), propre dans les transmissions, qui n’a pas été mise en danger.

Kieran Tierney : 7/10
Plus fit que son ami Bellerin, il a mis le feu sur son couloir gauche, en distillant des centres très précis tout au long de la partie.

Lucas Torreira : 6/10
Si la charnière n’a pas été inquiété c’est aussi grâce à cet homme qui a su couvrir les arrières de son équipe. Outre son volume de jeu sans ballon, Lucas aurait pu inscrire un but en seconde période.

Joe Willock : 7/10
Il remplace à merveille Aaron Ramsey dans ce rôle de milieu box-to-box qui se projette dans la surface adverse. Son abnégation porte ses fruits puisqu’il inscrit le troisième but du match à la 22′. il réalise un match plein jusqu’à sa sortie à 20 minutes du terme de la rencontre.

Dani Ceballos : 8/10
Dans un registre un peu différent de Willock, en première période Dani a eu tendance à ressortir les ballons plus bas sur le terrain, sa qualité technique et son coup de rein lui permettant de casser le pressing adverse. En seconde période, Ceballos est monté plus haut sur le terrain, faisant parler sa vista et inscrivant au passage le quatrième but du match.

Ainsley Maitland-Niles : 5/10
Sûrement le joueur le moins en vue, le jeu penchait à gauche dans ce match.

Reiss Nelson : 7/10
C’est le premier dans le match à avoir dégainé, sans succès mais il a eu le mérite de prendre ses responsabilités. Un peu comme Pépé, on sent que Nelson a besoin de marquer à tout prix pour se rassurer. Néanmoins il s’est montré dangereux tout au long du match, avec une excellente deuxième période.

Gabriel Martinelli : 9/10
Très intéressant avec et sans ballon, le jeune brésilien a régalé ce soir. C’est lui qui lance le pressing de son équipe avec une agressivité assez incroyable à la récupération. Son aisance balle au pied fait également fureur. Ajoutez à cela un sens du but exceptionnel et vous obtenez un nouveau doublé. Il manque l’immanquable en deuxième période mais offre également un amour de lob pour Ceballos. Replacé sur l’aile gauche pour les 10 dernières minutes, il s’est montré tout aussi impressionnant.

Les remplaçants :

Nicolas Pépé (Maitland Niles 65′) : non noté

Matteo Guendouzi (Joe Willock 73′) : non noté

Pierre-Emerick Aubameyang (Reiss Nelson 79′) : non noté
Il enchaîne les matchs comme Ozil enchaîne les tops 1 sur Fortnite.

Barème des notes :
10, match parfait ; 9, match exceptionnel ; 8, très bon match ; 7, bon match ; 6, match satisfaisant ; 5, match moyen ; 4, match insuffisant ; 3, mauvais match ; 2, très mauvais match ; 1, match exécrable ; 0, match ponctué d’un comportement inadmissible.

#Julien #COYG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *