Arsenal – Tottenham : les notes

Le derby d’Angleterre le plus spectaculaire de ces dernières années a encore une fois livré toutes ses promesses. Les supporteurs présents à l’Emirates ont pu admirer pour la première fois le trio d’attaque APL, aligné d’entrée par Emery. Toutefois,malgré la présence de ses trois stars offensives, la première période des Gunners a été catastrophique. Arsenal offre deux buts et il faudra attendre un exploit de Lacazette avant la pause pour redonner espoir aux hommes d’Emery. À la reprise la tendance s’inverse et c’est Arsenal qui prend le dessus. Le troisième but d’Aubameyang en quatre matchs de PL cette saison, permet à Arsenal d’aller chercher le point du nul (2-2).

La compo :

Titulaires :

Bernd Leno : 4/10

Coupable sur le premier but des Spurs, lorsqu’il relâche le ballon dans les pieds d’Eriksen, (faute de main qu’il reproduira plus tard sans conséquence) le portier allemand s’est montré plus rassurant le reste du temps. Il s’est même sublimé, en prenant son envol sur une frappe de Son qui filait en lucarne.

Ainsley Maitland-Niles : 5/10

Un match plutôt solide d’AMN qui a montré une belle complicité avec Pépé sur le flanc droit.

Sokratis : 3/10

À l’origine de l’action du premier but encaissé, Sokratis a semblé nerveux pendant tout le match, à l’image de son échauffourée avec Winks en fin de partie. À noter qu’il aurait pu provoquer un penalty dans les arrêts de jeu en envoyant au sol, le rusé, Harry Kane.

David Luiz : 5/10

Malgré un début de partie compliqué techniquement, David s’est montré plus solide au fil du match. Un bon sens de l’anticipation et de nombreuses couvertures qui ont masqué certaines faiblesses défensives d’Arsenal.

Sead Kolasinac : 4/10

Beaucoup de débordements (comme à son habitude) Kolasinac a pratiquement joué comme ailier, en délaissant (trop) les tâches défensives.

Lucas Torreira : 5/10

60 minutes convaincantes pour Lucas qui reprend peu à peu ses marques au milieu du terrain.

Granit Xhaka : 2/10

Une nouvelle fois capitaine, Granit a pleinement participé au cauchemar des siens en début de match, en provoquant bêtement un penalty. En deuxième période il s’est davantage exprimé balle au pied mais a continué de commettre des fautes, il n’aurait pas volé son carton rouge sans l’indulgence de l’arbitre. En somme, le brassard de capitaine ne lui a pas conféré l’intelligence de jeu qui lui fait défaut, mais Granit possède toujours le totem d’immunité d’Emery, pour l’instant…

Matteo Guendouzi : 8/10

Contrairement à son compère Suisse, Matteo a été exemplaire tout au long du match. Distributeur du jeu des Gunners, il n’était pas loin de marquer, sans un arrêt magnifique de Lloris. Sa passe lumineuse pour Aubameyang en fin de match permet aux siens d’obtenir le point du match nul.

Nicolas Pépé : 4/10

Passeur décisif pour la réduction du score de Lacazette, Nicolas a tenté énormément de choses dans ce match, parfois dans l’excès. Malheureusement, comme la semaine passée, c’est dans la finition qu’il pèche. Des lacunes devant le but qu’il va falloir vite régler pour véritablement lancer sa saison.

Alexandre Lacazette : 6/10

Son but stratosphérique avant la mi-temps a permis aux siens de croire en leur chance. Comme à son habitude Laca donne tout et cède sa place suite à des crampes, à l’heure de jeu.

Pierre-Emerick Aubameyang : 5,5/10

Transparent sur le flanc gauche, il s’est senti beaucoup plus à son aise dans l’axe de l’attaque. C’est dans cette position qu’il a pu libérer l’Emirates en égalisant de bien belle manière.

Les remplaçants :

Dani Ceballos (Torreira 62′) : non noté

Une entrée en jeu qui a fait un bien fou au milieu de terrain. Une qualité technique sans égale dans l’entrejeu des Gunners qui devrait lui permettre de gagner sa place de titulaire dans les matchs à venir.

Henrikh Mkhitaryan (Lacazette 22′) : non noté

Une entrée en jeu pas loin d’être catastrophique, son départ vers la Roma est une bonne nouvelle, au vu du niveau de jeu affiché en ce début de saison. Son départ va permettre à un Nelson, beaucoup plus intéressant, de gagner du temps de jeu.

Barème des notes :

10, match parfait ; 9, match exceptionnel ; 8, très bon match ; 7, bon match ; 6, match satisfaisant ; 5, match moyen ; 4, match insuffisant ; 3, mauvais match ; 2, très mauvais match ; 1, match exécrable ; 0, match ponctué d’un comportement inadmissible.

#Julien #COYG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *