Arsenal – United : les notes de la première victoire de 2020

En ce premier jour de l’année 2020, les Gunners de Mikel Arteta recevaient Manchester United pour le compte de la 21ème journée de championnat. Un match dans l’ensemble bien maîtrisé, qui se solde par une victoire 2-0 d’Arsenal grâce à des buts de Nicolas Pépé (8’) et Sokratis (42’). Arsenal a produit un football de très grande qualité en première mi-temps. Difficile de ne pas s’emballer mais la patte Arteta se fait clairement ressentir, lui qui remporte sa première victoire en tant qu’entraineur du club.

Retour sur les prestations individuelles des acteurs.

Les titulaires :

Bernd Leno : 6/10

Comme à son habitude, Leno réalise un très bon match que ce soit dans la relance au pied, sur ses différentes sorties ou bien sur sa ligne de but. Peu sollicité, il fut intraitable lorsqu’il le fallait et se rattrape de l’erreur de dimanche face aux Blues.

Maitland-Niles : 7/10

AMN a effectué un travail formidable sur son couloir droit. En effet, souvent réclamé en phase de construction, il se projette vers l’avant et combine beaucoup avec Pépé pour créer le premier décalage.

Sur le plan défensif : Anthony Martial aura passé des meilleures soirées.

Sokratis : 7/10

C’est rare qu’on mette des bonnes notes à Sokratis, aujourd’hui c’est totalement mérité et ça fait plaisir. « Papa » a été irréprochable derrière et inscrit le but le plus important sur corner (42’) qui permet d’avoir une avance confortable avant de rentrer aux vestiaires à la pause.

David Luiz : 8/10

À l’image de son compère de la charnière centrale, il est rare de voir Luiz performer de cette manière depuis le début de la saison. Impérial contre Chelsea dimanche, le brésilien réitère une performance du même calibre s’affirmant comme le patron de la défense.

Sead Kolasinac : 8/10

À la surprise générale, c’est lui qui occupait le poste de latéral gauche dans le XI d’Arteta. De retour anticipé de blessure, Kola ne s’est pas pour autant retenu de pratiquer son football. Très actif sur son couloir, sa débauche d’énergie est impressionnante. Passeur décisif pour l’ouverture du score de Pépé sur son centre en retrait, son retour fait extrêmement de bien.

Problème ? Nous sommes Arsenal et quand tout va bien, cela ne dure pas longtemps. Sead se blesse à la cheville et est remplacé par Saka (6/10) à la 69ème minute. On espère plus de peur que de mal pour le bosnien.

Granit Xhaka : 7/10

On comprend la volonté de Mikel Arteta de garder à tout prix le suisse cet hiver. Homme de base de son projet, Granit a renvoyé l’appareil en rendant une très bonne copie une nouvelle fois. En effet, tant à la récupération que dans ses relances, le suisse a été excellent.

Lucas Torreira : 8/10

L’homme du match peut-être ? Lucas a encore une fois brillé par son omniprésence sur le terrain et son activité défensive impressionnante. Il a écœuré les milieux adverses. De plus, il fut tout proche de signer son deuxième but de la saison en championnat, malheureusement sa frappe à l’entrée de la surface effleure le montant de David De Gea, pourtant battu sur le coup.

L’uruguayen devait faire partie de ces joueurs qui s’impatientaient du départ d’Unai Emery tant leur implication a changé du tout au tout. Un match référence en plus pour le double pivot Torreira/Xhaka qui s’avère toujours aussi complémentaire.

Mesut Ozil : 7/10

L’allemand est mieux ces deniers matchs, pour le plus grand plaisir de ses supporters. Très mobile entre les lignes, il est souvent trouvé face au jeu, en position dangereuse lorsqu’on connait sa qualité de passe. À noter, ses efforts de repli défensif qui ne sont clairement pas habituels et qui témoignent de son implication sous Arteta.

Nicolas Pépé : 8/10

Le voilà enfin titulaire et quelle masterclass. Le premier vrai match référence de Pépé à Arsenal pour ouvrir l’année 2020 qui on l’espère sera la sienne. Enfin décisif, l’ivoirien ouvre le score en début de match puis tire le corner qui amène le second but. En plus de ça, il a fait passer à Luke Shaw une soirée cauchemardesque qu’il n’est pas près d’oublier. Pépé aurait même pu s’offrir un doublé mais sa frappe puissante du gauche termine sur le poteau du portier espagnol. C’est ce visage qu’on réclame, désormais il faudra confirmer !

Remplacé à la 62ème minute par Reiss Nelson (6/10) qui avait comme mission de défendre 30mins et qui a su l’accomplir.

Alexandre Lacazette : 8/10

Lacazette est de retour. Un excellent match du numéro 9 français qui malgré son manque de finition depuis quelques temps réussit hier soir un match parfait dans tous les autres domaines. Indispensable à la construction du jeu, sa qualité de conservation du ballon et sa capacité à être un véritable point d’appui dos au but sont, selon Arteta, des atouts essentiels du jeu des Gunners.

Sa débauche d’énergie étant incroyable, Lacazette demande le changement à la 82ème minute (Guendouzi non noté). Très compréhensible lorsque l’on voit le pressing fort et incessant qu’il a effectué tout le long de la rencontre, et ce, après l’accumulation des matchs durant les fêtes. 

Pierre-Emerick Aubameyang : 6/10

Notre capitaine n’a pas été récompensé de ses efforts. Il a montré la voie dans le travail de premier défenseur et était dans tous les bons coups devant. Aubameyang parait cependant un peu essoufflé lui aussi, rien d’anormal vu l’accumulation des matchs à cette période de l’année

#BenjaminD #COYG #AFC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *