Arsenal – West Bromwich Albion : les notes

Les Gunners poursuivent leur ascension grâce à un nouveau succès à domicile, cette fois face aux Baggies de Tony Pulis. Si tout n’a pas été parfait, on trouvera tout de même quelques motifs de satisfaction : 

Titulaires : 

Petr Čech : 8/10

Le portier des Gunners aura réalisé un match propre : décisif d’entrée pour dévier une frappe de Rodriguez sur son poteau, le tchèque aura ensuite passé un match relativement tranquille, en étant serein dans ses prises de balle et plutôt bon sur son jeu au pied.


Laurent Koscielny : 7/10

Il a fait le job, sans plus. Parfois pris à défaut en première période, le capitaine a réalisé un match discret, ce qui n’est pas forcément mauvais signe.


Shkodran Mustafi : 4/10

Une première période abyssale, durant laquelle il a multiplié les erreurs de placement et a failli concéder un pénalty dès les premiers instants du match. Heureusement bien plus discipliné au retour des vestiaires.


Nacho Monreal : 8,5/10

Le taulier de la défense ce soir, c’était lui. Impeccable à la relance, très disponible pour ses partenaires, solides dans les duels et surtout auteur d’un incroyable retour en catastrophe pour dégager sur sa ligne un ballon que Čech n’avait pas pu arrêter sur une frappe de Rodriguez à la 38ème : Nacho a une fois de plus montré qu’il est indispensable à cette équipe.


Héctor Bellerín : 6/10

Il suffisait qu’on en dise du bien pour qu’il retombe dans ses travers… Héctor a été assez peu en vue face à WBA. Assez fébrile sur son côté droit en première période, l’espagnol ne s’est pas non plus particulièrement signalé offensivement. Tout de même plus impliqué en seconde période, à l’image du reste de l’équipe.


Mohamed Elneny : 8/10

Le boss du milieu, c’était lui ce soir. L’égyptien aura été partout, toujours disponible pour solliciter une passe, une combinaison, ou tout simplement pour boucher les trous. Assez à l’aise balle au pied, Elneny s’est également signalé par la propreté de son jeu, notamment sur de longues ouvertures qui ont souvent trouvé leur cible. Un match très encourageant.


Granit Xhaka : 3,5/10

Lui en revanche n’était pas dans son assiette. L’habituel métronome des Gunners est complètement passé à côté de son match, en affichant un déchet technique indigne de sa qualité. Une performance très brouillonne, sans inspiration.


Sead Kolasinac : 6,5/10

Le tank bosnien a passé une soirée assez tranquille sur son côté gauche, côté sur lequel les Baggies ont assez peu tenté de passer. Sead s’est tout de même signalé sur quelques puissantes montées aux avant postes, sans grande réussite malheureusement.


Aaron Ramsey : 6,5/10

Une performance en demie-teinte pour le gallois, qui jouait ce soir un cran plus haut que d’habitude. Aaron ne s’est jamais caché et a utilisé à bon escient son volume de jeu pour se rendre très disponible pour ses partenaires, mais n’a cependant que rarement réussi à faire le bon choix dans le dernier geste. Le numéro 8 des Gunners a cependant finit par être récompensé de ses efforts en obtenant un pénalty.


Alexandre Lacazette : 9/10

L’Emirates, c’est son jardin ! Pour sa troisième titularisation à domicile, le français a inscrit un doublé qui lui permet d’atteindre les 4 buts en Premier League.

D’abord opportuniste, l’ancien lyonnais a marqué de la tête à bout portant en suivant bien un ballon renvoyé par Foster sur sa barre (20ème) suite à un coup-franc avant de permettre à son équipe de faire le break en convertissant un pénalty (67ème).

Mais au delà de ses buts, Alexandre Lacazette se montre de plus en plus à l’aise avec sa nouvelle équipe match après match, en étant très généreux dans ses efforts et surtout en affichant une belle aisance technique balle au pied. Qu’il continue, on l’aime déjà !


Alexis Sánchez : 7/10

Du mieux pour le chilien, qui est à l’origine du premier but en obligeant Foster à renvoyer sur sa barre un coup-franc bien botté. On le sent plus en jambes et moins égoïste que lors de ses dernières apparitions, même s’il affiche encore beaucoup de déchet technique malgré quelques gestes de classe dont il a le secret.


Remplaçants : 

Olivier Giroud (pour Alexandre Lacazette, 83ème) : une bonne entrée pour le français, qui court toujours après son centième but. Patience Oli, il arrive.

Mesut Özil (pour Alexis Sánchez, 83ème) : une entrée en jeu assez insipide pour l’allemand, de retour suite à une légère blessure.

Ainsley Maitland-Niles (pour Aaron Ramsey, 93ème) : c’était pas cool de la part d’Arsène de te faire entrer pour 8 secondes.

#Antoine L

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *