Arsenal – West Ham : les notes d’une 3e victoire consécutive en Premier League

Arsenal enchaîne. Après la déconvenue en Europa League contre l’Olympiakos, les Gunners entretiennent l’espoir d’une qualification européenne la saison prochaine avec un 3e succès de rang en championnat. Arsenal revient donc dans la course à l’Europe après une victoire compliquée et qui aura mis du temps à se dessiner contre des Hammers venus avec un bloc bac pour contrer la défense des Gunners. Grâce à une bonne entrée en jeu de Lacazette, Arsenal remporte donc ce match 1-0. On notera l’intervention de la VAR pendant de longues minutes pour accorder un but valable dès le visionnage du premier replay.

La compo :

Les titulaires :

Leno (8) : Où en serait Arsenal cette saison sans lui et Aubameyang ? La question mérite de se poser tant l’Allemand est décisif. Exemple encore une fois aujourd’hui avec plusieurs parades décisives qui sauvent Arsenal d’un potentiel naufrage.

Sokratis (4) : Solide, appliqué, discipliné mais logiquement limité à ce poste de latéral droit. Le Grec n’apporte rien offensivement et reste éloigné de la surface adverse pour compenser les montées de Saka de l’autre côté. Même si ces montées sont souvent compensées par Granit Xhaka. Choix donc assez étonnant pour Arteta qui se prive d’une option offensive pour aider Nicolas Pépé.

David Luiz (5) : Match une nouvelle fois sérieux de David Luiz même si l’on ne sait jamais à quoi s’attendre avec lui. Point positif : il retrouve l’axe droit de la défense centrale avec l’arrivée de Pablo Mari. Un positionnement qui lui permet de mieux se servir de son pied droit pour allonger dans la diagonale pour Aubameyang ou Saka. Attention à ne pas en abuser cependant.

Pablo Mari (6) : Début de rencontre compliqué pour l’Espagnol. Plusieurs erreurs dans la relance et dans les duels qui auraient pu coûter chères dans le premier quart d’heure du match. Pour sa première titularisation et apparition en Premier League, Pablo Mari est monté en puissance au fil des minutes. Sur ce que l’on a pu voir aujourd’hui, il semble à l’aise techniquement et semble avoir le sens de l’anticipation. A confirmer contre un adversaire plus féroce que West Ham aujourd’hui.

Saka (7) : Match après match, le jeune anglais confirme son talent. Arsenal tient là un jeune joueur au potentiel immense. Sa qualité technique, que ce soit balle aux pieds ou dans ses centres/frappes, est impressionnante. Il ne rechigne jamais à se porter vers l’avant et ne semble pas non plus avoir de problèmes à défendre en un contre un.

Xhaka (4) : Granit n’a clairement pas fait le meilleur match de sa carrière aujourd’hui. Le Suisse a fait le travail mais ne s’est pas montré aussi tranchant et inspiré avec sa patte gauche que ce qu’il a montré depuis l’arrivée d’Arteta. Sa légère méforme actuelle semble s’expliquer par une baisse physique. Match tout de même sérieux de la part de Xhaka.

Ceballos (7) : Lui aussi a élevé son niveau de jeu au fil du match. Auteur d’une première période critiquable avec quelques pertes de balle évitables et trop de touches, l’Espagnol s’est très bien repris lors du 2e acte en gommant tous ses petits défauts. Si les critiques peuvent être justifiées en première mi-temps, c’est aussi parce qu’il n’avait que très peu de solutions évidentes devant lui. Avec plus de fluidité en 2e mi-temps, Ceballos a effacé quelques touches de balle et joué beaucoup plus juste. A noter également une belle présence à la récupération et de belles anticipations défensives.

Özil (5) : Passeur décisif pour Lacazette. Voilà le seul highlight du match de l’Allemand. Positionné très haut toute la rencontre, Mesut ne joue pas assez avec son sens du placement pour se laisser glisser entre les lignes. Il est, certes, très utile pour lier le jeu entre les milieux relayeurs et l’attaque mais il ne le fait que très rarement, surtout lors du premier acte. Özil est souvent trouvé dos au jeu et doit augmenter les touches de balle pour se remettre dans le bon sens. Arsenal a besoin d’un Özil plus bas et face au jeu pour pouvoir utiliser son potentiel technique et sa vision du jeu.

Pépé (5) : Le potentiel est là, c’est indéniable. Nicolas Pépé a toutes les qualités pour réussir. Encore faut-il qu’il les utilise à bon escient. Il n’est pas aidé non plus par l’absence de dédoublements de son latéral dans son dos mais l’Ivoirien gâche encore trop d’opportunités. Il commence souvent très bien avant de s’entêter à dribbler contre 1, 2, 3, voire 4 ou 5 adversaires. Son jeu mériterait d’être poli et simplifié pour que sa capacité à éliminer son vis-à-vis soit parfaitement utilisée et donc décisive plus régulièrement.

Aubameyang (5) : Peu en vue aujourd’hui, Aubameyang a fait le taff sur son côté gauche. On pourrait se demander si, en l’absence de titularisation de Lacazette, il ne devrait pas retrouver son poste préférentiel à la pointe de l’attaque des Gunners. Meilleur buteur d’Arsenal et de Premier League, le Gabonais pourrait continuer d’empiler les buts en tant que numéro 9.

Nketiah (4) : Une nouvelle fois titularisé par Arteta, le jeune anglais n’a pas pesé sur la défense des Hammers. Intéressant dans certains de ses déplacements, il semble tout de même léger pour endosser ce rôle de leader de l’attaque d’Arsenal. Son sens du but peut cependant faire de lui un très bon joker pour Arteta.

Les remplaçants :

Lacazette (6) : Pour Nketiah à la 60′. Très bonne rentrée du Français qui a été récompensée par un but à la 79e minute. Impliqué et décisif, c’est tout ce qu’on attend de Lacazette qui devra répéter des performances du genre pour retrouver sa place dans le XI.

Nelson (non noté) : Pour Pépé à la 68′.

Bellerin (non noté) : Pour Özil à la 88′.

#Albin #COYG

Barème des notes :

10, match parfait ; 9, match exceptionnel ; 8, très bon match ; 7, bon match ; 6, match satisfaisant ; 5, match moyen ; 4, match insuffisant ; 3, mauvais match ; 2, très mauvais match ; 1, match exécrable ; 0, match ponctué d’un comportement inadmissible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *