Arsenal – West Ham : les notes

Le match d’après. Deux jours après l’annonce brutale du départ d’Arsène Wenger à la fin de la saison, les Gunners avaient à peine eu le temps de digérer le choc qu’ils devaient déjà retrouver la Premier League : un match contre West Ham important afin de maintenir Burnley à distance et d’assurer la sixième place, qualificative directement pour l’Europa League. Si les Gunners l’ont emporté assez largement, tout n’a pas été parfait, loin s’en faut.

Les notes :

Coach :

Arsène Wenger : Merci pour tout

Ce match était l’un des trois derniers d’Arsène sur le banc des Gunners à l’Emirates. Quoi que l’on puisse penser de la fin plutôt difficile de son parcours en Angleterre, le coach Français a tellement apporté ici en 22 ans que l’annonce de son départ est forcément un déchirement pour tous les supporters, et en particulier dans notre équipe. Merci pour tout coach. On t’aime.

Titulaires : 

David Ospina : 7,5/10

De retour comme titulaire consécutivement à une petite blessure de Petr Čech, Ospina a montré une nouvelle fois qu’il était un peu plus qu’une simple doublure. Le Colombien a surtout été précieux en début de match en réalisant plusieurs arrêts pendant le temps fort des Hammers, avec notamment ce face à face remporté avec Arnautović. Si Ospina ne peut pas grand chose sur le but encaissé, ses sorties sûres et son jeu au pied ont plutôt convaincu.

Héctor Bellerín : 3/10

La longue et inconstante saison de Bellerín a rencontré un nouveau creux cette après-midi. L’Espagnol a montré de grandes largesses dans son marquage défensif, s’est fait dévorer par Masuaku pendant 90 minutes et n’a pratiquement jamais su se montrer utile en phase offensive.

Shkodran Mustafi : 2,5/10

Pas franchement meilleur que son voisin de droite, Mustafi a fait du Mustafi : des duels gagnés oui, mais aussi pas mal d’erreurs de concentrations, des fautes évitables et surtout un marquage très lâche qui a permis à Arnautović de fusiller Ospina sans difficulté. Mustafi a d’ailleurs été en grande difficulté face à l’Autrichien pendant les 90 minutes. Pas rassurant avant de jouer l’Atlético.

Laurent Koscielny : 7,5/10

Heureusement pour Arsenal, tous les défenseurs n’étaient pas à côté de la plaque aujourd’hui. Le capitaine des Gunners a livré une performance solide et pleine de sérénité, comme il en l’a l’habitude quand son physique le laisse un peu tranquille.

Nacho Monreal : 8/10

Un match plein pour Nacho, qui a affiché une grosse activité sur son côté gauche et a réussi plusieurs centres dangereux. Surtout, l’Espagnol a encore une fois débloqué une situation compliquée en fusillant Hart d’une très belle reprise de volée sur corner. Nacho a pris le goût du but, et on aime cette nouvelle facette du latéral préféré de ton latéral préféré.

Mohamed Elneny : non noté

La grosse déception de ce match. Alors qu’il réalisait un début de match intéressant, Elneny a vu sa cheville méchamment tourner sur un choc avec Noble. Les images sont horribles, et l’Égyptien a du sortir sur civière, en larmes. C’est dur pour lui qui commençait à vraiment faire son trou dans le onze de départ, et on souhaite du fond du coeur qu’il puisse se remettre à temps pour la coupe du monde.

Granit Xhaka : 8,5/10

À ce niveau, Xhaka est indispensable à cette équipe. Le Suisse a été d’une justesse diabolique dans ses orientations de jeu, mais aussi toujours bien placé pour anticiper des situations adverses et gratter des ballons. Granit finit cette saison en grande forme, et ce ne sera pas de trop pour espérer quelque chose en Europa League.

Aaron Ramsey : 7/10

Le Gallois a commencé son match tout doucement, en étant assez discret en première période, avant d’accélérer pendant la seconde. Aaron s’est dès lors montré crucial au jeu des Gunners en proposant sans cesse des solutions à ses partenaires, et a bien malgré lui redonné l’avantage aux siens sur un but des plus chanceux, quelques minutes avant de servir parfaitement Lacazette pour que le français puisse tuer le match.

Alex Iwobi : 1,5/10

Que dire ? On l’aime bien Iwobi, mais ça fait un moment qu’il stagne méchamment et déçoit à presque chacune de ses apparitions. Le Nigérian a une nouvelle fois été l’auteur d’une piètre performance, gâchant un nombre impressionnant de situations par des choix incompréhensibles.

Danny Welbeck : 5,5/10

Un match mitigé pour Danny : comme bien souvent très généreux dans les efforts, mais aussi comme bien souvent assez maladroit à la finition. L’Anglais aura tout de même eu quelques belles opportunités pour marquer, mais sera tombé sur un Joe Hart intransigeant.

Alexandre Lacazette : 8,5/10

Un excellent match pour le Français, idéal avant la rencontre décisive d’Europa League jeudi. Lacazette n’a pas arrêté une minute, notamment en décrochant beaucoup pour toucher le ballon et organiser le jeu. Longtemps trop peu servi malgré de bons appels, Alex a finalement été récompensé après l’entrée eu jeu d’Aubameyang et a pu terminer ce match avec un doublé.

 

Remplaçants : 

Ainsley Maitland-Niles (pour Elneny, 45ème) : 7,5/10

Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, Maitland-Niles a profité de la sortie d’Elneny pour pouvoir jouer une mi-temps entière à son véritable poste, lui qui dépannait jusqu’ici essentiellement comme latéral. Niles a finalement rendu une copie très propre malgré quelques erreurs qu’on attribuera à sa faible expérience. À revoir !

Pierre-Emerick Aubameyang (pour Iwobi, 70ème) : 8/10

Son entrée a transformé le visage de l’attaque des Gunners. Rapide, puissant, précis, et surtout très complice avec Lacazette, le Gabonais a passé vingt minutes très plaisantes sur la pelouse de l’Emirates.

Calum Chambers (pour Welbeck, 90ème) : non noté

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *