Arteta: « Ce club a tout ce qu’il faut…Comment peut-on se retrouver autant à la traine? Ce n’est pas acceptable. Le comité directeur le sait, espérons qu’ils agissent. »

Image

  « Inacceptable » est un terme redondant dans cette interview. Lové dans un canapé du West Lodge Park Hotel à Hertfordshire, à quelques encablures du centre d’entrainement d’Arsenal de London Colney, Mikel Arteta reste honnête et franc.

Il n’y a aucune once de résignation de la part de l’Espagnol, cependant, il n’hésite pas à parler des succès et des échecs de la campagne en demi-teinte des Gunners. On sent dans sa voix une détermination à toute épreuve. Une détermination qui assure que ce n’est pas cette saison qu’Arsenal perdra sa place parmi l’élite européenne.


« Avec 10 matches à venir et 24 points de retard sur le leader (ndlr : Arsenal compte 47 pts, Manchester United 71 pts), cet écart reste impossible à combler et pour moi, c’est inacceptable, fulmine Arteta. On ne peut pas se permettre d’être dans cette situation car nous possédons les meilleures structures que j’ai pu voir dans un club de football. Une philosophie incroyable, de bons joueurs, nous avons un soutien financier qui nous permet de faire ce que l’on veut, un public extraordinaire. Il faut qu’on avance! Rester en Ligue des Champions demeure la priorité. Si on n’attrape pas les places qualificatives, cela risque de rendre les choses plus compliquées. Pour chaque équipe qui possède de grands joueurs, il faut se demander ce qui risque de se passer. Et il n’y a qu’une réponse à cela: nous devons améliorer l’effectif. Nous voulons être meilleurs et la saison prochaine, il nous faudra davantage de points, ce qui signifie que nous aurons gagné plus de matches. Je pense que les dirigeants le savent, et j’espère que cet été, nous réglerons les problèmes. »



Ce qui sera plus facile à dire qu’à faire si Arsenal ne se qualifie pas en Ligue des Champions. Arsène Wenger sait qu’il va devoir investir cet été et les bruits émanant de l’Emirates ont tendance à dire qu’il souhaite sortir le chéquier sans commune mesure. Mais sans l’attractivité de la Ligue des Champions la saison prochaine, attirer de grands noms risque d’être très compliqué.



 « Quand j’ai décidé de quitter Everton et de signer à Arsenal, jouer la Ligue des Champions a été un facteur énorme dans ma décision » dit Arteta. Disputer ce genre de rencontres est une superbe expérience et je ne regrette pas mon choix. Cela vous rend meilleur en tant que joueur. C’est un bon test pour savoir où vous en êtes en tant que joueur. Parfois, vous croyez jouer comme un dieu puis vous disputez un match de Ligue des Champions face à des joueurs de renom et vous vous dites: « J’ai encore beaucoup de travailler à fournir. »

Au sujet d’un immense travail à fournir pour réussir, l’équipe d’Arteta va faire face demain à un défi énorme. Celui de tenter d’inverser la tendance après une défaite 3-1 à l’aller et ce, face à l’équipe la plus en forme en ce moment en Europe, le Bayern Munich. L’équipe de Jupp Heynckes fut irrésistible lors du match aller grâce à sa vitesse, sa puissance et son jeu de passes. Les Allemands ont sur faire chavirer les Gunners avec une facilité déconcertante. 
Arteta déclare: « Le Bayern a été très bon lors du match aller et ce sera encore plus dur chez eux. Pour moi, c’est la meilleure équipe que nous avons affronté cette année. Ils sont costauds, possèdent des joueurs de talents qui peuvent débloquer des situations à n’importe quel moment, ils sont solides et très bien organisés. »

Malgré l’avis général, Arteta insiste sur le fait que tout n’est pas perdu pour Arsenal dans la tentative de rester en lice dans cette compétition. S’ils ont besoin d’inspiration, un flashback pourraient les y aider. Après avoir perdu le match aller des 8èmes de finale contre le Milan AC l’an dernier, les Gunners ont pratiquement réussi à créer l’exploit à l’Emirates, remportant le match retour 3-0. Mais alors qu’Arteta se rappelle de ce match, l’adjectif “inacceptable” refait son apparition dans la conversation. A ce moment, il se rappelle de la défaite désastreuse à domicile face à Blackburn.

« On veut vraiment gagner des trophées. » dit Arteta. « C’est pourquoi l’élimination en FA Cup fut vraiment farfelue. Cela a été dur de sortir ça de ma tête. La façon dont nous sommes sortis de la compétition fut tout juste incroyable. Et puis la réalité tombe. On avait juste à gagner ce match et c’était une voie royale jusqu’à la finale. Si j’avais disputé un quart de finale de FA Cup le week-end dernier, je ne serais pas ici à ce moment. C’est frustrant. C’est tout bonnement inacceptable. Nous savons êtres bons pendant 89 minutes et puis on fait une erreur stupide et on perd. La plupart des matches, vous ne pouvez pas critiquer la performance ou l’attitude de l’équipe mais on vit des moments qui nous coûtent le match. On ne peut rester à se dire qu’on a bien joué alors qu’on a perdu. Ce n’est pas suffisant.» 



#Max (via DailyMail)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *