Avant-match d’Arsenal – Southampton (15/09/2012)

Grande première pour les Saints à l’Emirates

Sept ans après une descente progressive dans les abysses du football anglais, Southampton fait son grand retour en Premier League. Et bien que les résultats ne soient pas au rendez-vous en ce début de saison, les hommes de Nigel Adkins restent très surprenants dans le jeu: entaché d’une défaite face à Wigan, le calendrier des Saints a causé bien des déboires aux deux clubs de Manchester, qui, lors de la 1ère journée pour City et lors de la 3ème pour United, ont énormément souffert face à une équipe très bien huilée offensivement. Deux buts encaissés face à cet effectif dynamique pour les deux géants de la Premier League, qui plus est à domicile pour City, ce qui peut inquiéter les gunites pour demain. Emmenée par une jeune garde vaillante (Lallana et Schneiderlin entre autres) qui a souvent fait la réputation des Saints, elle-même soutenue par des cadres comme Puncheon et le très bon Ricky Lambert, l’équipe des Saints surprend agréablement toute une partie de la Premier League en ce début de saison, et ça même malgré leur position au classement qui ne reflète pas leurs efforts. Attention donc au loup qui dort, car Southampton reste la deuxième meilleure attaque de la seconde partie de tableau, juste derrière Fulham. Tout le monde ne peut pas se targuer d’avoir passer quatre buts aux deux géants mancuniens seulement 3 journées après un retour dans l’élite.

La formule magique ?

De l’audace et de l’insouciance, et ça, les résidents de St Mary n’en manque pas, comme en témoignent leurs attributs: une surprenante attaque et en parallèle une défense fébrile, qui a encaissé huit buts en trois matches. Leur malchance finira bien par s’envoler, et leurs efforts paieront un jour ou l’autre, leur permettant de s’éloigner d’une zone rouge qu’ils ne méritent absolument pas. Il faudra juste éviter que le réveil se mette en marche demain.

Un homme dans le match

Arsenal: Olivier Giroud (3 matches joués, 207 minutes de jeu).
Robin Van Persie a préféré aller claquer ses triplés du côté de United ? Aucun problème, Giroud est là. Malgré tout ce qu’on peut dire de lui sur ses trois premiers matches, il ne manque qu’une chose pour l’ex-Montpelliérain: les buts. Un grand penseur disait il y a quelque temps que les buts étaient comme le ketchup, et qu’une fois qu’il arrivait, tout tombait d’un coup. Espérons que la somptueuse phrase philosophique de C.Ronaldo se vérifie et que l’international Français ouvre son compteur but dès demain. La confiance suivra par la suite, et il devrait retrouver le chemin des filets régulièrement comme il le faisait à la Mosson. Pour ça, Giroud peut compter sur une statistique réservée aux superstitieux: les premiers buts de Bergkamp, Henry et Wright à Arsenal en PL ont été marqués contre… Southampton!

Southampton: Ricky Lambert (3 matches joués, deux buts, 200 minutes de jeu).
L’Anglais n’a en revanche pas traîné pour faire trembler les filets, avec déjà deux buts à son compteur. A l’image de Holt à Norwich, Lambert est ce genre d’attaquant qui pèse énormément sur les défenses et qui est toujours dans les bons coups. Détenteur du fameux fighting spirit, il est typiquement le genre de buteur qui peut faire très mal aux hommes de Wenger. Holt et Crouch ont toujours posé des problèmes aux Gunners, et Lambert ne se privera sûrement pas pour faire de même dès demain.

Arsenal (8e, 5pts) :
Incertains : Diaby (musculaire), Walcott (virus), Fabianski (épaule)
Infirmerie : Rosicky (talon d’achille), Sagna (péroné), Frimpong genou), Wilshere (pied)
Suspendu : aucun
Forme : VNN
Dossier disciplinaire : 2 jaunes
Meilleur buteur : L.Podolski, S.Cazorla (1)

Southampton:
Incertains : Cork (cheville), De Ridder (cuisse), Fox (aine)
Infirmerie : aucun
Suspendus : aucun
Forme : DDD
Dossier disciplinaire : 3 jaunes
Meilleur buteur : R.Lambert (2)

Les clés du match

Southampton jouera pour la première fois à l’Emirates Stadium Les deux équipes se sont en effet affrontées en 2004/2005 pour la dernière fois en Premier League. Les deux rencontres se sont achevés sur un partage des points (2-2 à Highbury,

Les Saints n’ont plus gagné à Londres depuis novembre 1987 ! Les Gunners n’ont plus perdu face à Southampton depuis 17 rencontres.

Les Gunners n’ont plus gagné de match à l’Emirates Stadium (à domicile) depuis quatre matches. C’est la série la plus longue dans leur antre et il faut remonter 17 ans en arrière pour trouver pareille trace à Highbury où les Gunners n’ont pas gagné durant cinq matches entre novembre 1994 et février 1995, ce qui avait valu d’ailleurs le licenciement de George Graham.

Les adversaires de Southampton ont trouvé le cadre à 19 reprises. C’est l’équipe la plus laxiste dans ce domaine.

Kelvin Davis reste une série de trois penalties de suite stoppés en Premier League : les deux derniers contre United et City cette saison et le premier de la série contre Aston Villa en 2006.

L’attaquant Rickie Lambert a marqué contre City et United cette saison. En 2011/2012, seuls Defoe et Crouch avaient réussi à « scorer » contre les deux représentants mancuniens.

Les Saints sont l’équipe qui a perdu le plus de points en menant à la marque (six points contre United et City)

Arsenal n’a pas encaissé de buts lors des trois premiers matches de championnat. C’est la meilleure série depuis la saison 1924/1925, une série qu’il pourrait battre et étirer davantage en cas de nouvelle performance samedi contre Southampton. Aucune équipe n’a d’ailleurs réussi à réaliser quatre clean sheets d’affilées lors des quatre premiers affrontements depuis Portsmouth en… 2006/2007

Si Arsenal obtient un penalty demain, ce sera la première fois en 18 matches qu’un arbitre se permettra de prendre une décision semblable. La dernière fois qu’Arsenal s’est vu accorder un penalty, c’était en avril 2011 contre Liverpool. Robin van Persie l’avait transformé.

Il y a toujours eu plus de deux buts marqués lors d’un match opposant Southampton à une autre équipe depuis la victoire 1-0 contre Leeds en mars dernier lorsque les Saints évoluaient en Championship.

Santi Cazorla est un fabricant d’action de buts pour ses partenaires. Il est le plus talentueux dans ce domaine puisqu’il a crée 10 occasions de buts dans le jeu tout comme Ji-Sung Park à QPR

L’arbitre de la rencontre se nomme Kevin Friend.

Affrontements entre les deux équipes en 2011/2012
Néant

#Anto et #Yannick.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *