Avant-match de Chelsea-Arsenal (23ème journée de Premier League).



149341_555304774493942_120410046_n

 Le match de la saison ?

Alors que les Gunners comptent toujours un match de retard qui se jouera ce mercredi face à West Ham, ces derniers se déplaceront à Stamford Bridge demain, l’enceinte qui a vu les hommes de Wenger gifler leurs rivaux l’an passé. Mais depuis lors, de l’eau a coulé sous les ponts… Chelsea a profité de son titre de champion d’Europe pour mettre à son apogée son dopage financier, mais celui-ci, stérile, n’a pu éviter ni l’élimination en C1, ni des positions compromettantes en championnat et en coupe, où les Blues ont souffert contre les Swans. L’enjeu sera donc de taille demain pour les deux formations, qui en dehors du plan comptable, en découdront pour apposer leurs empreintes respectives sur Londres.

Stamford Bridge, une enceinte maudite?

Si Tottenham venait à perdre demain face à United, et si les Gunners sortaient victorieux de leur confrontation face à Chelsea, ces derniers auraient alors leur destin en main pour revenir à deux points des hommes de Benitez dès mercredi en cas de victoire sur West Ham. Avec des « si », nous referions le monde, surtout à Arsenal, mais toujours est-il que les quatre prochains jours devraient décanter la situation et nous permettraient d’y voir un peu plus clair. Et la première étape se tiendra demain à 14h30, à Stamford Bridge où des Blues pas très rassurés attendront les hommes de Wenger. Effectivement, les résidents de l’ouest londonien ont été tenus en échec face à Southampton en milieu de semaine, ont pris une claque face à Swansea en Cup, mais ont également perdu le derby londonien les opposant à QPR début janvier. Le point commun entre tous ces désillusions ? Elles ont toutes les trois été vécues par les Blues dans leur propre antre. Chelsea rencontre un véritable problème à domicile, et est le club du Big Four actuel qui remporte le moins de victoire dans son enceinte. Pire encore, si on exclue la victoire face à Aston Villa, qui soit dit en passant affiche cette année un niveau digne de 3ème division, Chelsea n’a plus gagné à Stamford Bridge en PL depuis début octobre, face à Norwich.
Malgré les apparences, Benitez et ses joueurs sont sous pression, eux qui ont petit à petit vu leur rêve de titre s’envoler cette saison. Coupe des coupes, Community Shield, Coupe du monde des clubs… Trois échecs en l’espace de quatre mois, alors que parallèlement, ces derniers devront sortir une prestation de haute volée face à Swansea pour continuer l’aventure en Capital One Cup. En championnat, ils ne répondent pas à toutes les attentes. Alors que les journalistes ont fait d’eux de sérieux candidats au titre, les Blues pointent à la troisième place, à treize points du leader ainsi qu’à neuf points du dauphin Citizen, qui l’a emporté face à Fulham cet après-midi. Benitez sait qu’il n’a pas le droit à l’erreur demain, sous peine de voir leurs chances de titre en PL s’envoler définitivement.

Du soleil au nord.

Les Gunners auraient-ils sonné la revolte ? Emmené depuis quelques matches par un petit bonhomme qui porte le nom de Jack Wilshere, l’équipe de Wenger semble avoir trouvé la bonne formule pour résoudre leurs problèmes, à savoir positionner le stratosphérique petit anglais au cœur du jeu pour profiter de son rayonnement, de sa hargne et son activité incomparable. Reconduire cette formation demain serait la bonne solution, pour presser plus haut les joueurs de Chelsea qui ont parfois montré des difficultés dans la relance cette saison. Mais si les Gunners comptent surtout sur Wilshere en ce début 2013, les prémices du renouveau du jeu Wengerien passe aussi par Abou Diaby, de retour depuis quelques jours. Alors que c’était lors du match aller face à Chelsea que le français avait quitté le terrain sur blessure, le voilà de retour pour prêter main forte au cœur du jeu des Gunners. Ce dernier monte tranquillement en puissance depuis deux matches, et toute la communauté rouge et blanche espère qu’il sera au top de sa forme pour la confrontation de demain. Les hommes de Wenger restent sur une défaite, un nul et trois victoires en PL sur les cinq derniers matches, ce qui est un bilan honorable même si la défaite face à City a sûrement laissé quelques traces. Mais ils pourront compter sur leur qualification toute fraiche en FA Cup pour leur redonner du baume au cœur, car il en faudra pour aller se défaire des Blues demain après-midi.
Choc au sommet donc pour ce Super Sunday, et pour Arsenal et Chelsea, tous deux dans l’obligation d’une victoire. Les Gunners n’ont plus le droit à un énième coup d’arrêt pour espérer accrocher la C1, tandis que les Blues seraient très proches de dire adieu au titre en cas de défaite sur leur pelouse.

Informations équipes

Chelsea (3e, 42 pts):

Infirmerie : Benayoun, Romeu
Incertain : /
Autres indisponibilités : Moses, Obi Mikel (CAN)
Suspendu : /
Forme : NVDVV
Casier disciplinaire : 29 jaunes, 2 rouges.
Meilleur buteur : Mata, Torres, Lampard (7)

Arsenal (6e, 34 pts) :

Infirmerie : Rosicky, Arteta, Fabianski.
Incertain : /
Suspendu : /
Autre indisponibilité : Gervinho (CAN)
Forme : DNVVV
Casier disciplinaire : 19 jaunes, 2 rouges.
Meilleurs buteurs : Walcott (8), Cazorla (7), Giroud, Podolski (6)

Clés du match

Tête-â-tête

  • Arsenal a gagné plus de fois à Stamford Bridge que n’importe quelle équipe de Premier League (7 fois) et détient également le record de buts inscrits (27).
  • En l’emportant 5-3 à Chelsea la saison dernière, Arsenal est devenu le seul et unique adversaire de Chelsea à avoir inscrit 5 buts dans un match de Premier League à Stamford Bridge
  • C’est contre Chelsea en finale de la Coupe de la Ligue que Theo Walcott a inscrit son premier but pour Arsenal en 2007.
  • Arsenal l’a emporté 5-3 l’année dernière avec notamment un doublé de Robin van Persie dans les 10 dernières minutes dans un match totalement fou. Le doublé de RVP compléta un but marqué plus tôt pour récompenser le buteur hollandais d’un triplé.
  • Chelsea n’a perdu que 4 des 22 confrontations qu’il a eu à jouer contre Arsenal, toutes compétitions confondues (12 v, 6n)
  • Lors du précédent match à l’Emirates, Chelsea a marqué deux buts en trois tirs cadrés. Suffisant pour l’emporter 2-1.

Chelsea

  • Chelsea a gagné un match sur les sept derniers en Premier League qui se sont disputés dans leur stade
  • Chelsea n’a gagné qu’un seul de six matches à domicile avec Benitez tandis qu’ils sont invaincues depuis six matches en dehors de leur stade avec lui ( 6 victoires).
  • Le bilan de Rafael Benitez à domicile contre Arsène Wenger avec Valence et Liverpool s’établi à cinq victoires, deux nuls et trois défaites.
  • La saison dernière, les Blues comptaient le plus faible total de points enregistrés lors des derbys de Londres (8 pts). Cette saison, ils ont déjà atteint ce total.
  • Avant qu’il ne signe à Chelsea, Demba Ba avait marqué un doublé avec Newcastle contre les Gunners à l’Emirates Stadium le 29 décembre 2012, malgré la victoire majestueuse des Cannoniers sur le score de 7-3
  • Frank Lampard a marqué sept buts lors de neuf denières titularisations en Premier League. Il est maintenant le deuxième meilleur buteur de l’histoire du club avec 194 buts, 8 unités derrière le seul roi, Bobby Tambling.

Arsenal

  • Arsenal connait son plus faible total de points après 21 matches sous Arsene Wenger
  • Les Gunners n’ont perdu que 3 des 19 matches à l’extérieur qu’ils ont disputés (9 victoires, 7 nuls, 3 défaites). Ils sont notamment invaincus hors de leur base depuis 5 matches (2 victoires, 3 nuls)
  • Arsenal a inscrit plus de buts (9) dans les 10 dernières minutes que n’importe quelle équipe du haut de tableau
  • Les représentants du Nord-Est de Londres ne connaissent pas la défaite lorsqu’ils ouvrent le score, gagnant 7 matches et partageant les points à 2 reprises.

#Anto et #Yannick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *