Avant-match de Swansea City-Arsenal (30ème journée de Premier League)

Image


Un match piège.

Ce week-end, les vingt formations de Premier League entameront la dernière ligne droite avant la fin de la saison. Et si le titre semble d’ores et déjà joué, la lutte pour les places qualificatives à la Ligue des Champions s’intensifie journée après journée, tout particulièrement à Londres où Tottenham, Chelsea et Arsenal jouent aux chaises musicales depuis maintenant quelques semaines. Talonnés par les deux clubs de la Mersey, les trois éternels rivaux rencontrent respectivement Fulham, West Ham et Swansea, soit trois matches à gros enjeu en prévision de cette trentième journée de Premier League.

Des cygnes aux anges.

Les hommes de Laudrup peuvent jubiler en paix. Plus rien ne pourrait venir obscurcir leur saison après ce 24 février où la légende du Barça offrit sa première coupe anglaise à son club, en écrasant Bradford 5-0 à Wembley. Ce succès historique pourrait-il même doper les Swans pour les huit journées restantes ? Les Gallois ne sont qu’à cinq petites longueurs d’une place européenne avec laquelle ils ont longtemps flirté cette saison, ce qui n’a rien d’étonnant étant donné la progression qu’ont réalisés les cygnes de Swansea depuis leur montée en Premier League. D’abord emmené par un bon Brendan Rodgers, le club a connu une stratosphérique ascension depuis l’arrivée de l’entraineur Danois. Réalisant d’excellents coups sur le marché des transferts, Laudrup a tiré Swansea vers le haut en quelques mois seulement. « On ne cesse d’aller vers l’avant » disait Neil Taylor aujourd’hui sur le site de son club. Le Gallois, qui revient petit à petit d’une grosse blessure contre Sunderland en début de saison, sait que le futur peut s’annoncer brillant si son club arrive à conserver son coach, mais aussi ses joueurs clés. Michu, Chico, mais aussi Williams qu’on dit en instance de départ, sont tous de grands artisans de la réussite de l’équipe cette année.

Et Swansea a encore de quoi jouer les fauteurs de troubles. Le club Gallois l’a déjà si bien fait dans le passé, surtout lorsqu’Arsenal se mettait en travers de sa route, qu’il serait étrange de s’arrêter en si bon chemin. Les hommes de Laudrup ont de quoi chambouler le top five puisqu’ils rencontreront chacune des cinq premières équipes au classement avant la fin du championnat. Arsenal demain, Tottenham ensuite puis Chelsea, City et enfin United. Les Swans ont marqué un coup d’arrêt la semaine dernière en s’inclinant face à WBA, et doivent toujours faire face à la blessure de Chico, leur meilleur défenseur cette saison. Par ailleurs, contrairement à la saison passée, ces derniers montrent quelques faiblesses à domicile, et forment la deuxième équipe la moins performante à la maison de toute la première partie de tableau. Egalement pire défense dans leur antre de ces dix premiers, les résidents du Liberty Stadium auront donc fort à faire face aux Gunners ce samedi.

Faire parler la poudre.

Quant à eux, les hommes de Wenger sortent pour la troisième année consécutive de la Champions League sans avoir pu accrocher les quarts de finale. Encore une fois, avec les honneurs, Arsenal est passé très proche de la qualification, mais doit désormais se reconcentrer sur le championnat qui reste l’ultime priorité. Une quatrième, voire une troisième place demeure l’objectif principal du club, et les joueurs n’auront pas une grosse marge d’erreur sur cette dernière ligne droite. Le calendrier semble relativement accessible mais il ne faudra pas s’y fier, surtout pas avec le Arsenal de cette année. Le match de demain sera d’ailleurs l’un des plus gros tests de cette fin de saison, et les Gunners auront à cœur de racoler aux places qualificatives de la Ligue des Champions. Les Blues de Chelsea, actuellement quatrièmes, affronteront West Ham, qui les avait défait au match aller, et pourraient peut-être commettre un nouveau faux pas en raison du tourbillon médiatique et de la pression qui gangrène l’intérieur du club londonien. Mais pour espérer reprendre l’ascendant sur ses rivaux, Arsenal devra agir et non pas réagir comme le club a trop souvent pu le faire. Meilleure défense en déplacement mais également troisième plus mauvaise attaque, l’équipe de Wenger devra se transcender face à une de ses bêtes noires demain pour espérer s’accrocher au wagon de tête et distancer ses poursuivants.

Forme des équipes :

Swansea :

Infirmerie : Chico, Agustien, Taylor.
Incertains : Moore, Britton.
Suspendu : /
Forme : DVDVD
Casier disciplinaire : 45 jaunes, 2 rouges.
Meilleurs buteurs : Michu (15), Routledge, De Guzman (5)
Meilleurs passeurs : De Guzman, Hernandez (5), Routledge (3)

Arsenal :

Infirmerie : Wilshere, Gibbs (au repos), Sagna, Podolski.
Incertain : /
Suspendu : /
Forme : DVVVN
Casier disciplinaire : 26 jaunes, 3 rouges.
Meilleurs buteurs : Cazorla, Walcott (11), Giroud (9).
Meilleurs passeurs : Podolski, Walcott (9), Cazorla (6).

Image
Michu/Cazorla: un des duels à l’affiche de ce Swansea-Arsenal

Les clés du match:

Face-à-face

  • Swansea reste sur une victoire 3-2 contre les Gunners à domicile en Premier League (qui date de 11/12) et a également battu Arsenal 2-0 à l’Emirates Stadium lors de la phase aller.
  • Mais cela n’a pas empêché Arsenal de battre les Swans en replay de 3e tour de Cup (1-0, but de Wilshere) quelques jours après avoir arraché le nul 2-2 au Liberty Stadium.
  • Lors des 3 matches qu’ont joué les deux équipes cette saison, 6 des 7 buts marqués se sont produits dans les neuf dernières minutes. 

Swansea

  • Swansea est à la recherche dune quatrième victoire de suite à domicile. Les Gallois plus perdu au Liberty Stadium depuis leur défaite contre Norwich (3-4) le 8 décembre. Il faut remonter entre décembre 1981 et mars 1982 pour trouver trace du dernier quadruplé de ce genre dans l’histoire du club gallois. Leur victoire contre Arsenal sera bien évidemment une première en Premier League pour eux.
  • Leur record à domicile est exactement le même que l’année derrière (6 victoires, 6 nuls et 2 défaites). Ils ont marqué moins de buts (8) mais en ont pris moins également (9). 
  • Le vainqueur de la Coupe de la Ligue 2013 est rentré aux vestiaires avec l’avantage au score à 5 reprises. La victoire était sienne à chaque fois 45 minutes plus tard. 
  • Les joueurs espagnols ont inscrits 20 buts pour Swansea en Premier League cette saison avec par ordre de grandeur : Michu (20), Hernandez (3) et Angel (2)
  • L’un de ses Ibères, le désormais très apprécié Michu a inscrit 3 buts contre Arsenal cette saison.

Arsenal

  • Arsenal n’a gagné qu’un seul de ses 4 derniers déplacements en Championnat mais les Gunners n’ont, d’un côté, concédé que 13 buts à l’extérieur dans l’élite, l’équivalent de Manchester City, ce qui fait des deux équipes les meilleures défenses à l’extérieur cette saison.
  • Les Gunners n’ont perdu aucune des 13 matches de Championnat qu’ils ont joué après un match de Ligue des champions. La dernière défaite est celle subie à White Hart Lane contre Tottenham en octobre 2011 après une victoire 3-1 contre l’Olympiakos. 
  • Arsenal n’a gagné que trois fois lors de ses treize derniers matches contre des équipes de première partie de tableau.
  • Ce jour sera particulier pour Theo Walcott puisqu’il fêtera ses 24 ans. Un petit but pour un anniversaire c’est toujours bon à prendre, surtout quand on a plus marqué depuis qu’on est le mieux payé hein Theo ?
  • Lukas Podolski a été remplacé à 19 reprises dans ses 21 matches de PL joués. C’est plus que n’importe quel autre joueur d’Arsenal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *