Bilan sur la première partie de saison des jeunes d’Arsenal

Equipe U18 – PREMIER ACADEMY LEAGUE : Bilan mitigé

Les jeunes Gunners de Pat Holland (remplacé par Kwame Ampadu en cours de saison) ont déçu dans cette première partie de saison. Engagés dans la Premier Academy League, qui se déroule en deux étapes (première partie de saison : groupes sous forme de saison régulière ; deuxième partie de saison : promotion/relégation), ils ont terminé l’année 2012 à l’avant-dernière place de leur groupe.

Le groupe 1 des U18 comportait huit équipes : Reading, Bolton, Everton, West Bromwich Albion, West Ham United, Blackburn Rovers, Norwich, et donc Arsenal. Il y avait ainsi quatorze matchs à disputer. Le bilan est mitigé, voire même mauvais : sept défaites, quatre victoires, trois nuls.

L’année 2012 s’est très mal terminée pour les Baby Gunners : quatre défaites lors des cinq derniers matchs. Les jeunes Gunners sont donc dans le deuxième groupe de qualification pour le Championnat de promotion/relégation.

Journées : 14, Points : 15, Victoires : 4, Défaites : 7, Nuls : 3, Buts marqués : 23, Buts encaissés : 39, Différence : -9

Certains se sont néanmoins distingués en cette première partie de saison. C’est le cas de Toral, Lipman ou encore Alex Iwobi.

Buteurs : Toral (5), Lipman (4), Dawkins et Iwobi (3), Ormonde-Ottewill (2), Hayden/Jebb/Brown/Maitland-Niles/Bellerin/Uade (1).

A donc commencé la deuxième partie de saison. Le championnat en première partie de saison était composé de trois groupes, avec huit équipes dispatchées aléatoirement. Les meilleurs de chaque groupe sont donc tombés dans l’Elite Group, où les trois premiers se maintiennent. Viennent ensuite deux groupes de « qualification », seul le premier de ces groupes se maintient.

Le « Qualification Group 2 » d’Arsenal est composé de sept équipes : Newcastle, Aston Villa, Norwich, Blackburn, Manchester City et Middlesbrough. Après une seule journée, les Gunners pointent à la troisième place grâce à un nul 0-0 contre Norwich. Pas forcément de bonne augure. A noter que Blackburn n’a pas encore joué de match.

Les U18 et U21 d’Arsenal ont également disputé communément fin novembre un tour de F.A Youth Cup, qu’ils ont remporté sans appel 3-0 face à Newcastle. Les buteurs sont Jeffrey, Akpom et Bellerin.

Equipe U21 – Barclays U21 Premier League / Next Gen Series : Un bilan plus que satisfaisant

Les hommes de Terry Burton peuvent se féliciter de leur première partie de saison. Engagés en U21 Barclays Premier League, ils sont arrivés deuxième de leur groupe, qui était composé de huit équipes : West Ham United, West Bromwich Albion, Everton, Blackburn, Norwich, Reading, et enfin Bolton. Ils ne pointent d’ailleurs à la fin de l’année 2012 qu’à quatre points du leader, West Ham.

Avec sept victoires, trois nuls et quatre défaites, les jeunes Gunners ont séduit.

Journées : 14, Points : 24Victoires : 7, Défaites : 4, Nuls : 3, Buts marqués : 25, Buts encaissés : 17, Différence : +8

Lors de cette première partie de saison, se sont distingués deux joueurs par leur rendement : Eisfeld et Watt.

Buteurs : Eisfeld (8), Watt (4), Henderson et Akpom (3), Ebecilio/Gnabry/Olsson (2), Neita (1).

Le principe est le même que pour les U18, la seconde moitié de la saison se déroule sous forme de promotion/relégation. Arsenal valide grâce à sa place de dauphin, son ticket pour le prestigieux Elite Group qui comporte trois places pour le maintien.

L’Elite Group comporte huit équipes : Tottenham Hotspurs, Liverpool, West Bromwich Albion, Manchester United, West Ham, Southampton, Wolverhampton. Après une journée, les Gunners pointent à la troisième place, n’ayant pu faire mieux qu’un nul 1-1 face à West Bromwich. Le buteur était André Santos (9 janvier 2013). Attention néanmoins, puisque MU et West Ham n’ont pas encore disputé de match.

Concernant les Next Gen Series, le travail a été effectué, mais pas forcément avec la manière. Dans leur groupe qui comportait l’Olympiacos, Marseille et l’Athletic Bilbao, les jeunes de Terry Burton ne doivent leur qualification qu’à la différence de buts. Ils terminent deuxième, à un point du leader, l’Olympiacos, avec deux victoires, deux nuls et deux défaites. Cela donne un total de huit points. Le même bilan que Marseille, troisième. Néanmoins, Arsenal a marqué sept buts et n’en a encaissé que cinq, soit une différence de 2 contre -6 pour son adversaire Olympien.

Le meilleur buteur dans la compétition pour Arsenal se nomme Akpom, avec deux réalisations. Viennent ensuite Yennaris, Hajrovic, Ansah, Toral et Hayden avec chacun un but. Les U21 connaitront leur futur adversaire fin janvier.

#Théo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *