Boss’s Words, le piège de Crystal

GettyImages-1144177548
Les deux hommes du match, côté Palace.

La course au top four en a pris un sacré coup avec cette défaite à la maison, 2-3 face aux Eagles de Crystal Palace.

Le boss s’est exprimé à propos de la défaite, de Shkodran Mustafi et de la course à la Ligue Des Champions.

S’il est frustré par le résultat…

Oui, c’est une grande frustration car nous avions une bonne occasion de prendre la 3eme place. Mais on peut dire qu’on a eu d’autres occasions dans les précédents matchs et qu’on y a pris beaucoup de points, qui nous ont permis d’accomplir notre but premier, à savoir la qualification en Ligue Des Champions la saison prochaine. On peut atteindre cet objectif via la Premier League ou la Ligue Europa. Aujourd’hui on a perdu une très grosse opportunité mais je ne pense pas que cela change nos idées. Nous devons nous préparer pour notre prochain match face à Wolverhampton (Mercredi 20H45, ndlr). Notre avenir nous appartient car nous finirons dans le Top Four si nous gagnons.

Sur la performance défensive de l’équipe…

Tout d’abord, Crystal Palace a de très bons joueurs. Ensuite, nous n’avons pas été bons sur coups de pied arrêtées, nous avons mal travaillé et étions moins fort que sur le reste de la saison. Le premier but vient d’un coup franc, le troisième d’un corner. Nous avons été en difficultés sur ces phases, et cela se ressent sur le résultat.

Sur la performance de Shkodran Mustafi…

Nous pouvons parler d’individuels, mais parfois un joueur peut très bien jouer, et d’autres fois non. Mais je préfère parler de la régularité sur la saison. Je pense que nous sommes,chaque joueur, dans le bon état d’esprit pour avoir cette régularité, mais quand on doit défendre sur des joueurs comme Benteke ou Zaha, on peut souffrir plus que d’habitude. Mais si nous avions été meilleur sur les coups de pied arrêtés, peut-être que nous aurions gagné ce match. Nous avons eu la possession mais dans les 30 derniers mètres, Palace défendait très bien et nous n’avons pas trouvés les solutions pour se procurer des occasions.

S’il pense que Mustafi est régulier cette saison…

Sur la saison oui. Nous parlons de chaque match auxquels il a participé.

Sur sa composition d’équipe…

En première mi-temps, nous avons joué avec trois centraux parce que je pense que l’on peut être plus constant ainsi. En seconde période, nous avons changé pour jouer à deux derrière, ce qui permet de prendre plus d’opportunités en phase de construction et d’attaque, mais nous avons créé plus d’espace pour l’adversaire derrière. Leurs buts viennent de coups de pied arrêtés et d’une action, mais nous savons que nous devons prendre plus de risque en seconde période. Mais quand nous perdons 1-0 en première mi-temps, nous sommes obligé de procéder ainsi. Nous avons changé la composition car nous savons que l’on va jouer beaucoup de matchs, et que nous devons préserver les joueurs, comme Aaron Ramsey (sorti blessé face au Napoli jeudi soir, ndlr). Par exemple, Xhaka a demandé le changement jeudi soir, et aurait pu jouer aujourd’hui, mais avec un risque de blessure. Nous avons perdu aujourd’hui avec ces joueurs mais nous aurions très bien pu perdre avec d’autre joueurs sur le terrain.

Sur le penalty non-sifflé pour une main dans la surface…

Je ne sais pas du tout, je n’ai pas vu.

Si la VAR pourrait régler ce problème…

J’en ai déjà parlé. Je pense que la VAR arrive pour aider les arbitres et que cela va améliorer le jeu. Mais aujourd’hui je ne sais pas si il y a penalty ou pas.

Sur la défaite à domicile, événement assez rare…

Oui, c’est rare. Mais on sait qu’on se sent très fort chez nous. C’est très difficile d’enchaîner les victoires, et un jour comme aujourd’hui peut arriver. Déjà car Palace a de très bons joueurs et un coach expérimenté, et ils ont également gagné à l’extérieur face à Manchester City, Newcastle, Leicester… Nous savions que cela allait être difficile et nous les respectons beaucoup. Mais nous n’avons pas réussi à imposer notre style de jeu aujourd’hui.

Si il s’agit de la pire performance défensive depuis sa prise de poste…

Nous étions en train de nous améliorer défensivement et aujourd’hui, face à deux joueurs très fort -Benteke et Zaha-, nous avons eu fort à faire, plus que dans d’autres matchs. J’ai confiance en notre façon de faire et je veux positiver aujourd’hui car nous avons travaillé toute la saison pour être là où nous sommes aujourd’hui, dans la course au Top Four. Nous sommes également en demi-finale de Ligue Europa et nous pouvons être fier de notre saison. Aujourd’hui nous sommes frustrés, mais demain nous nous relèverons et nous préparerons pour le match de mercredi face aux Wolves, en sachant que cela sera difficile, mais notre avenir nous appartient.

 

Conférence d’Unai Emery du 21/04/2019, propos originaux recueillis sur www.Arsenal.com, traduit de l’anglais par Matthieu Rolland.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *