Bournemouth – Arsenal : une crise et des notes

Les Gunners, en retard sur leurs concurrents pour le top 4, se déplaçaient ce dimanche au Vitality Stadium pour y affronter Bournemouth avec pour objectif de rester au contact de Tottenham et de Liverpool. Après 90 piètres minutes, les hommes d’Arsène Wenger ne repartent finalement avec aucun point mais encore plus de doutes…

 

Titulaires : 

Petr Čech : 2/10

Fébrile sur les deux buts encaissés, catastrophique au pied, Petr Čech n’est pas parvenu à rassurer une défense poreuse et se montre une nouvelle fois très irrégulier cette saison, enchaînant performances solides et ce genre de matchs où on se dit qu’il peut faire mieux.

Calum Chambers : 6,5/10

Le jeune anglais a réalisé un match assez solide, propre dans ses transmissions, rassurant sur ses prises de balle… Chambers était clairement le meilleur des trois de derrière, et c’est pourtant bien lui qui est sorti pour laisser sa place à Ramsey. Incompréhensible.

Shkodran Mustafi : 4,5/10

Très efficace dans les duels en première période, Mustafi a malheureusement été très approximatif dans ses relances et surtout, il se fait avoir comme un bleu sur l’égalisation de Bournemouth. Lui aussi enchaîne le bon et le mauvais, souvent dans le même match, ce qui est plutôt problématique puisqu’il est censé être le taulier de cette défense en l’absence du Kos.

Rob Holding : 3/10

Rob Holding est en plein doute ces derniers temps, et ses performances très approximatives ne sont pas un hasard. Beaucoup de fautes, d’erreurs de placement, et surtout de naïveté, en atteste sa “défense” sur le deuxième but des Cherries. Peut être qu’un prêt pourrait être une bonne solution pour le remettre en confiance…

Héctor Bellerín : 3,5/10

Un but certes, mais surtout beaucoup d’insuffisances que ce soit sur ses montées offensives ou sur sa défense. Son cas inquiète, et il n’a pourtant aucune doublure.

Granit Xhaka : 4/10

Pas le pire. Pas le meilleur non plus, loin s’en faut. Beaucoup trop de déchets dans son jeu de passes, c’est fatal dans un match aussi tendu. Un peu mieux ces derniers temps dans l’impact défensif, mais c’est une bien maigre satisfaction.

Jack Wilshere : 8/10

La seule petite éclaircie au milieu d’un immense marasme. Wilshere a survolé ce match techniquement. Le ballon lui colle au pied, ses passes sont toutes intelligentes et sa rage fait plaisir à voir. Le revoir à ce niveau après tout ce qu’il a traversé est un bonheur, en espérant qu’il prolonge et qu’il soit mieux entouré dans les semaines à venir.

Ainsley Maitland-Niles : 3/10

Un après-midi bien compliqué pour le jeune Niles. Après un rush de matchs assez satisfaisant, Niles a montré de sérieuses limites aujourd’hui, en étant particulièrement en difficulté dans le domaine défensif et sans réussir à apporter ce petit plus offensif. Le retour de Kolasinac fera du bien.

Alex Iwobi : 5/10

Le Nigérian a réalisé un match assez correct, en témoigne son excellente passe décisive pour Bellerín, mais a bien souvent été trop timide et trop prudent dans ses choix alors qu’il nous aurait bien fallu un peu de folie.

Danny Welbeck : 2,5/10

Volontaire, c’est certain, mais vraiment trop approximatif techniquement pour être titulaire sur le front de l’attaque. Ce n’est pas de sa faute puisqu’entre les nombreux blessés et Alexis en instance de départ il n’y avait pas vraiment d’autre possibilités, mais sa place est sur le banc.

Alexandre Lacazette : 4/10

C’est dur de le voir se donner autant, proposer autant, créer autant, pour au final ne rien récolter. Le joueur est frustré et c’est bien compréhensible. La seule chose qu’on peut souhaiter, à lui comme aux supporters, est que le recrutement du mercato d’hiver soit à la hauteur et que Lacazette soit bien entouré en deuxième partie de saison…

 

Remplaçants : 

Aaron Ramsey (pour Chambers, 74ème) : non noté

De retour de blessure, le Gallois est entré dans un contexte plus que compliqué et n’a pas su faire la différence. Dur de lui en vouloir aujourd’hui, mais il sera précieux dans les semaines à venir.

Theo Walcott (pour Iwobi, 76ème) : bonne continuation/10

C’était probablement l’une de ses dernières apparitions, si ce n’est la dernière, sous le maillot d’Arsenal. Theo n’a pas su faire de miracles si ce n’est se montrer hors jeu deux fois en quelques minutes, symbole d’une saison bien compliquée pour lui aussi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *