Brighton – Arsenal : les notes

Encore une défaite. Encore un match joué à un niveau indigne. Plus rien ne répond dans ce club, et on ne voit plus le bout du tunnel…

 

Les notes : 

Petr Čech : 2,5/10

Le portier Tchèque est supposé être l’un des tauliers de cette équipe, et il est pourtant le premier à avoir craqué aujourd’hui, en offrant un ballon de but à Brighton suite une faute de main sur corner. Quelques bons arrêts par la suite, mais le mal était fait, et c’est sans parler de son jeu au pied indigne d’un gardien de ce niveau.

Calum Chambers : 3/10

Aligné au poste d’arrière droit pour reposer (ou sanctionner ?) Bellerín, Chambers n’a pas franchement saisi sa chance et a été assez inutile offensivement tout en laissant pas mal d’espace dans son dos sur de terribles contres adverses.

Shkodran Mustafi : 2/10

Encore un match bien compliqué pour l’Allemand. Les matchs se suivent et se ressemblent pour lui aussi.

Laurent Koscielny : 2,5/10

La grosse déception. Koscielny est supposé être le patron de cette équipe, celui qui tient la baraque même quand tout prend feu autour de lui, mais il plonge comme les autres et réalise probablement sa pire saison en Angleterre à titre individuel.

Sead Kolasinac : 4/10

Pas complètement inintéressant, notamment grâce à ses qualités athlétiques, le Bosnien a cependant connu pas mal d’errements défensifs et doit surtout travailler ses centres.

Jack Wilshere : 6/10

Comme souvent cette saison, Jack a été l’un des seuls à se donner même dans un contexte difficile et a tenté tant bien que mal de donner du rythme au milieu de terrain… Notons tout de même qu’il a frôlé l’exclusion en première période suite à un vilain tacle qui aurait tout à fait pu lui valoir un carton rouge.

Granit Xhaka : 5/10

Étonnamment l’un des meilleurs cette après-midi, c’est dire. Après une entame très compliquée, le Suisse a petit à petit élevé son niveau de jeu pour se montrer présent dans les duels et à la relance. Il est également à créditer d’une jolie passe décisive pour Aubameyang. Par contre, faut qu’il arrête avec les coups de pieds arrêtés.

Henrikh Mkhitaryan : 4/10

Pas totalement mauvais, l’Arménien s’est beaucoup proposé mais a cruellement manqué de précision dans le dernier geste.

Mesut Özil : 3/10

Quelques passes bien senties et une frappe qui aurait pu faire mouche sans un bon Ryan, mais globalement encore un match trop discret dans lequel Mesut n’a que trop peu pris ses responsabilités.

Alex Iwobi : 2/10

Si quelqu’un a vu le jeune Nigérian très prometteur qui impressionnait sur chacune de ses entrées en jeu en 2016, qu’il prévienne le staff d’Arsenal.

Pierre-Emerick Aubameyang : 5/10

Un match volontaire de la part du Gabonais, qui a souvent proposé des solutions à ses partenaires mais a eu des difficultés à être trouvé. Un but à mettre à son actif, mais aussi un raté en fin de match qui aurait pu permettre aux Gunners de prendre un point.

 

Remplaçants : 

Danny Welbeck (pour Iwobi, 74ème) : 3/10

Une entrée transparente et brouillonne, comme trop souvent.

Héctor Bellerín (pour Chambers, 83ème) : 2/10

L’Espagnol a réussi l’exploit de prendre le bouillon contre un adversaire direct pourtant cramé, c’est fort.

Eddie Nketiah (pour Mkhitaryan, 83ème) : non noté

Le jeune Nketiah semble très prometteur, et on a beau croire en lui pour les années à venir, c’était vraiment pas un cadeau de le faire entrer en jeu dans un contexte pareil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *