Comment financer la venue de Partey et Aouar ?

Après avoir enregistré le renfort de Willian (libre en provenance de Chelsea), Gabriel (transféré de Lille contre 30 millions d’euros) et avec le retour de Ceballos (prêté par le real madrid), Arsenal se penche désormais sur la dernière phase de son mercato. L’objectif est clair : renforcer le milieu de terrain des Gunners. Les deux joueurs privilégiés par Arsenal pour renforcer ce secteur de jeu sont Thomas Partey et Houssem Aouar. Le Ghanéen est une cible de longue date des Gunners. Si le challenge londonien intéresse Partey, l’Atletico de son côté, ne laissera partir son joueur seulement si Arsenal paye sa clause libératoire de 50 millions d’euros.

Pour ce qui est d’Aouar, le Lyonnais est évalué entre 40 et 60 millions d’euros par son club formateur. Arsenal cible donc deux joueurs de grandes qualités avec une grosse valeur marchande. Cependant, avant de pouvoir se mettre à rêver, il faut d’abord vendre des joueurs.

En effet, Arsenal n’a actuellement pas les fonds pour s’offrir le(s) milieu(x) de ses rêves. La situation économique du club était déjà bringuebalante en l’absence de Ligue des Champions, avec la crise sanitaire, le club est privé de l’une de ses principales sources de revenus, la billetterie, Arsenal n’a alors plus d’autres choix que de se séparer d’une partie de ses joueurs. Que l’on soit bien clair, le contexte sanitaire mis à part, dégraisser l’effectif était de toute manière un passage obligatoire. Arsenal compte aujourd’hui 31 joueurs sous contrat en équipe première, dont pas moins de 8 défenseurs centraux ! Alors, qui doit partir ? Et par où commencer ? Si certains joueurs n’entrent clairement pas dans les plans d’Arteta, d’autres joueurs plus haut dans la hiérarchie pourraient également quitter le navire et ce pour une raison simple : l’argent ne pousse pas sur les arbres.

C’est pourquoi à l’entame du mercato les rumeurs faisaient écho d’un probable départ d’Ainsley Maitland-Niles, pourtant aligné en finale de la FA Cup. Depuis, le club et le joueur semblent avoir changé d’avis et AMN pourrait même se voir prolonger. Hector Bellerin ferait alors les frais de ce revirement. L’espagnol est estimé aux alentours de 35-40 millions d’euros par Arsenal. Cédric Soares, arrivée libre au terme de son contrat avec Southampton serait la doublure d’AMN cette saison. Côté gauche, Sead Kolasinac chercherait à rejoindre Schalke, club avec lequel il a connu ses meilleures années. Toutefois, l’opération s’avère compliquée pour le club allemand, compte tenu de sa situation économique et du salaire du bosnien.

Venons-en maintenant au cœur du problème : la défense centrale. Chantier permanent depuis des années, tantôt pas assez fourni, tantôt trop fragile, la charnière d’Arsenal compte aujourd’hui trop de joueurs moyens. Arsenal cherche logiquement à dégraisser dans ce secteur, mais peu de joueurs ont une valeur marchande intéressante et une situation contractuelle favorable à un transfert.

DC sous contrat à Arsenal

Situation contractuelle

mobilité

David Luiz

2021

a prolongé cet été

Shkodran Mustafi

2021

Ouvert

Sokratis

2021

Ouvert (en partance pour l’Italie)

Calum Chambers

2022

Ouvert

Rob Holding

2023

Ouvert (prêt en Angleterre)

William Saliba

2024

acheté l’an dernier

Pablo Mari

2024

a signé cet été

Gabriel

2025

a signé cet été

Aux dernières nouvelles, Sokratis pourrait rejoindre Naples. Tandis que Rob Holding se verrait offrir du temps de jeu en prêt du côté de Newcastle.

Les autres joueurs sur le départ sont Matteo Guendouzi et Lucas Torreira. Le départ du français semblait inévitable il y a quelques semaines, mais plus le temps passe et plus ses chances de réintégrer le groupe s’accroissent. Quoi qu’il advienne, Arteta ne se ferme pas de portes.

En revanche, le retour de Torreira en Italie se précise. Une offre de prêt avec obligation d’achat de la Fiorentina pourrait être acceptée par Arsenal. Si tel est le cas, on retiendra le passage du petit Urugayen en terre anglaise comme un échec, après ses débuts si prometteurs.

Enfin, terminons notre tour des joueurs sur le départ en évoquant le cas d’Emiliano Martinez. L’Argentin, auteur d’une fin de saison tonitruante au poste de numéro un et titulaire lors des deux finales de coupes remportées sous Arteta pourrait partir à contre cœur. Avec le retour de blessure de Leno, Arsenal ne serait pas en mesure de lui garantir une place de numéro un, or à 28 ans, Martinez ne souhaiterait pas connaître une nouvelle saison sur le banc des remplaçants.

En somme, le gros du travail d’Edu sur le marché des transferts ne fait que commencer. Tous les joueurs ou presque sont susceptibles de partir en cas d’offre intéressante. Edu pourrait faire appel à son réseau d’agents pour trouver des portes de sortie aux joueurs indésirables, comme il a pu le faire pour attirer les dernières recrues du club.

La gestion de cette fin de mercato déterminera les attentes du club et des supporters pour la saison à venir. À Arsenal maintenant de négocier au mieux cette période pour permettre à Arteta de tirer le meilleur parti de son groupe.Bilan le 6 Octobre prochain.

#Julien B #COYG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *