Community Shield 2017 : Arsenal-Chelsea – les notes du match.

Les Gunners ont, après un match disputé, remporté le Community Shield 2017 à l’issue d’une séance de tirs au but (1-1 dans le temps réglementaire, 4-1 t.a.b).

Si ce premier trophée est un bon signe pour la saison à venir, il ne faut cependant pas le voir comme plus qu’un encouragement, ce qui n’empêche pas que l’on a vu pas mal de choses intéressantes durant ce match, ce qui rassure quelque peu après une préparation mitigée.

Les notes : 

Titulaires : 

Petr Čech : 8/10

Le patron tchèque a comme souvent tenu son rang. Rassurant dans ses sorties, le portier aura également été décisif à plusieurs reprises (Moses 32ème, Pedro 35ème, Batshuayi 50ème). Impuissant sur le but des Blues, on pourra néanmoins trouver à redire sur les relances parfois approximatives de l’homme au casque.

Rob Holding : 6/10

À la suite d’une prestation très mitigée pendant l’Emirates Cup, on pouvait s’inquiéter un peu en voyant Rob Holding aligné d’entrée comme titulaire. Le jeune anglais aura néanmoins livré une prestation plutôt correcte, en étant assez solide dans les duels et en montrant une fois de plus qu’il avait une qualité de relance des plus intéressantes.

Holding aura cependant commis quelques erreurs évitables : on pense notamment à cette relance ratée à la 26ème, heureusement sans conséquence, ou à cette faute bête sur Morata dans le temps additionnel. Surtout, Holdini est partiellement coupable sur l’ouverture du score de Moses, en laissant partir dans son dos le nigérian.

Une performance néanmoins encourageante dans l’ensemble, et ce d’autant plus qu’il n’a pas vraiment été aidé par Bellerín sur son côté droit.

Per Mertesacker : non noté

Le capitaine des Gunners avait une bonne occasion de marquer son retour dans le onze à la suite d’une saison qu’il aura majoritairement passé hors des terrains, mais rien n’y fait : après un début de match solide, le BFG a dû sortir après une petite demi-heure (au profit de Sead Kolasinac) après s’être pris un violent coup de coude dans l’arcade de la part de Cahill.

Il semblerait qu’il n’y ait heureusement rien de très grave, puisque l’on a pu apercevoir à l’issue du match Mertesacker faire son retour avec ses partenaires, recousu proprement.

merteinjured

Nacho Monreal : 8/10

Comme souvent, ce n’est pas celui dont on parle le plus ni celui qu’on remarque le plus, mais Nacho est l’un des grands bonhommes de cette rencontre : toujours bien placé, solide dans les duels, précieux dans la relance, Nacho Monreal est définitivement l’un des tauliers de cette équipe.

Héctor Bellerín : 3,5/10

L’autre espagnol du onze titulaire aura lui été beaucoup moins à l’affiche. Très peu en vue offensivement en première période, Héctor aura également multiplié les erreurs défensives, tout d’abord en prenant un jaune mérité pour un tacle non maîtrisé sur Alonso (16ème), ou encore en ratant complètement un contrôle dans la surface (37ème) qui a failli profiter à Willian.

Au retour des vestiaires, Bellerín a même aggravé son cas en étant coupable d’une grossière erreur de marquage sur l’ouverture du score de Chelsea, mais il s’est heureusement à peu près repris par la suite, en terminant le match avec plus de justesse.

Granit Xhaka : 9/10

L’homme de cette rencontre. Précieux dans la distribution, très solide et propre défensivement, créatif, et même le milieu suisse aura été le vrai métronome des Gunners. Surtout, Xhaka aura été décisif : après être passé tout proche d’inscrire sur une frappe de loin un but splendide (75ème), Granit aura délivré un véritable caviar à Kolasinac sur coup franc pour l’égalisation.

Une performance très encourageante dans un secteur où il nous faut des certitudes. Coeur sur toi, Granit.

Arsenal's Granit Xhaka celebrates scoring his side's first goal of the game during the Premier League match at the Emirates Stadium, London. PRESS ASSOCIATION Photo. Picture date: Sunday May 7, 2017. See PA story SOCCER Arsenal. Photo credit should read: Adam Davy/PA Wire. RESTRICTIONS: EDITORIAL USE ONLY No use with unauthorised audio, video, data, fixture lists, club/league logos or "live" services. Online in-match use limited to 75 images, no video emulation. No use in betting, games or single club/league/player publications.

Mohamed Elneny : 8/10

Si Xhaka fut étincelant au milieu de terrain, le milieu égyptien n’y est peut être pas pour rien. Débordant d’activité, au point physiquement, Elneny aura quasiment toujours offert une solution à ses partenaires en ne ménageant pas ses efforts. Momo aura également fait parler sa technique en étant sûr dans sa relance et surtout en provoquant le carton rouge pour Pedro (81ème). L’ancien de Bâle aurait même pu égaliser d’une frappe aussi lourde que spontanée (60ème) sans un Courtois très vigilant.

Après une préparation réussie, Mohamed Elneny confirme sa progression en montrant qu’il peut être plus qu’un joueur de rotation.

Alex Oxlade-Chamberlain : 6,5/10

Si « The Ox » n’a pas ménagé ses efforts, il aura cependant un peu manqué de justesse. Pour sa défense, on notera qu’il n’était évidemment pas sur son côté préférentiel.

Alex Iwobi : 6,5/10

Très discret dans les premières minutes, Iwobi sera monté progressivement en régime et se sera montré précieux dans les remontées de balle des Gunners. Son manque de justesse dans le dernier geste aura une nouvelle fois été sa principale faiblesse, notamment avec cette frappe en fin de première période qui aurait dû inquiéter Courtois. Remplacé à la 67ème minute par Theo Walcott.

Alexandre Lacazette : 7/10

La recrue star du mercato estival aura montré des choses intéressantes pour sa première en match officiel sous le maillot des Gunners. L’ancien Lyonnais n’aura pas ménagé ses efforts défensifs et a joué juste à quasiment chacune de ses prises de balle, en particulier sur cette superbe action à la 24ème minute sur laquelle il aura été à la création et à la conclusion, ne trouvant malheureusement que le poteau d’un Courtois battu.

Malheureusement, on a pu voir un manque criant d’automatismes entre Lacazette et ses partenaires, qui auront souvent eu du mal à le trouver. Une performance néanmoins prometteuse. Remplacé par Olivier Giroud à la 67ème minute.

Danny Welbeck : 7/10

« Dat Guy » aura livré à peu près la même performance que d’habitude : il n’aura jamais ménagé ses efforts et aura été très généreux dans son jeu, mais se sera montré un poil trop maladroit dans le dernier geste. Remplacé par Reiss Nelson (88ème).

Remplaçants : 

Sead Kolasinac (pour Mertesacker, 30ème) : 8,5/10

Entré en jeu à la suite de la blessure du capitaine Mertesacker, Kolasinac n’aura pas déçu en se montrant d’entrée de jeu très, très solide dans les duels grâce à son physique de buffle. Sead nous a également impressionné à quelques reprises par ses percussions rapides et efficaces balle au pied, et nous aura surtout régalé avec ce but d’une tête rageuse pour l’égalisation.

Une première évidemment très satisfaisante pour notre tracteur bosnien préféré.

bosnian tractor

Theo Walcott (pour Iwobi, 67ème) : 1/10

Il paraît qu’il a joué pas loin d’une demi-heure, mais personne ne s’en est rendu compte. Ni ses partenaires, ni les défenseurs de Chelsea, ni les spectateurs… Un mystère. Un point néanmoins pour le penalty qu’il a transformé durant la séance de tirs au but.

Olivier Giroud (pour Lacazette, 67ème) : 5/10

Oli aura fait du bien en pesant sur la défense des Blues mais aura manqué de justesse pour faire la différence.

Reiss Nelson (pour Welbeck, 88ème) : non noté

À la suite d’une pré-saison impressionnante, le jeune Nelson aura eu la chance de faire ses débuts en pro lors de ce Community Shield. Sa trop courte entrée en jeu n’aura cependant pas marqué les esprits. On espère le revoir rapidement.

#Antoine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *