Compte-rendu Arsena 1-0 Swansea City (replay du 4ème tour de FA Cup

 

tumblr_mgqoa1Jc8k1qfu648o1_1280

 C’est de bien belle manière que les Gunners ont mis fin ce soir à cette malédiction qui les poursuit depuis la remontée des Swans en Premier League. Sur les deux dernières années, les deux formations se sont affrontées à quatre reprises, et ce n’est qu’au bout de la cinquième fois que les hommes d’Arsène Wenger sont parvenus à conjurer le sort, à savoir se défaire facilement de cette équipe de Swansea qui ne cesse de prendre du galon au fur et à mesure que les mois passent.

C’est en ce 16 janvier que Wenger a décidé de surprendre. En parallèle de l’annonce de @GeoffArsenal qui déclare que l’entraineur alsacien aurait formulé une offre de 30M£ pour un joueur dont l’identité est encore inconnue, ce dernier décide également de transformer littéralement son système lors de ce replay. En effet, à une heure du coup d’envoi, la composition étonne du fait que Cazorla se retrouve sur l’aile gauche, cédant le poste de milieu créateur à Jack Wilshere. Étonnant mais séduisant, puisque ce système a longtemps été revendiqué par de nombreux gooners. Et on peut dire que son rendement fût non seulement efficace pendant 90mn mais pourrait également être très prometteur si Wenger venait à conserver cette tactique. Wilshere apporte énormément de percussion et peut très souvent apporter le surnombre dans la surface, ce que Cazorla faisait beaucoup moins. Quant à ce dernier, son exil sur l’aile l’a moins fait briller, mais il a montré qu’il pouvait très bien venir aider dans l’axe et cela sans compter son travail de l’ombre, en l’occurrence son pressing, qui s’est révélé beaucoup plus agressif que celui d’un Podolski ou d’un Gervinho.

Alors oui, Arsenal a montré beaucoup de difficulté dans la conservation de balle en première période, mais c’était un risque à prendre en jouant si haut. Swansea ne s’est pas démonté, et a montré de nombreuses fois qu’ils possédaient l’une des plus belles relances du championnat anglais. Mais la tactique de Wenger, à savoir jouer plus haut, avec notamment un trio Cazorla-Diaby-Wilshere très agressif sur l’homme, a finalement payé puisque plusieurs fois les Gunners ont réussi à récupérer des ballons exploitables dans la partie de terrain adverse. Mais là s’est posé un autre problème majeur et tellement récurent pour les hommes de Wenger cette saison : la finition. Ces derniers peinent dans le dernier geste et échouent devant les barres de Vorm. Les Swans en profitent pour se montrer dangereux, et c’est l’ancien d’Arsenal, Kyle Bartley, qui vient heurter la barre de Szczesny en frappant le cuir de la tête. Nathan Dyer ira également s’introduire dans la surface par deux fois et il faudra par deux fois un tacle in extremis de Vermaelen pour l’empêcher de frapper. Parallèlement, le pressing des Gunners, parfois mal effectué, permet aux hommes de Laudrup de bien ressortir le ballon et de conserver la possession une grande partie de la première période.

C’est lors du coup d’envoi de la seconde mi-temps que la tendance s’inverse. Les Gunners asphyxient leurs adversaires, Cazorla perturbe le marquage des Swans alors que Wilshere monte en puissance et devient littéralement intenable. Les ballons sont récupérés de plus en plus haut, mais les résidents de l’Emirates n’arrivent pas à profiter de leurs nombreuses occasions, la faute à un stratosphérique Vorm et à une malchance récurrente. Au total, Wilshere et ses compères auront frappé vingt-six fois au but, pour cadrer seize frappes. Et quinze fois, Vorm s’interposa, le poteau vint remettre le cuir en jeu, Graham joua les super-héros sur sa ligne et même Wilshere, le génie du soir, vint contrer la frappe de Giroud, son propre coéquipier. Mais peu rancunier, le français délivrera finalement la passe décisive à son jeune partenaire, qui crucifiera Vorm en toute fin de match d’une superbe frappe.

Récompense de son match parfait, ce but de Wilshere permettra donc aux Gunners de s’envoler pour Brighton, tombeurs de Newcastle, dans dix jours. Une équipe à ne pas sous-estimer si Wenger veut continuer l’aventure dans cette FA Cup, qui aura vu ce soir l’un des matches les plus aboutis cette saison de la part des joueurs du coach alsacien.

Arsenal v Swansea City - FA Cup Third Round Replay
Feuille de match

Arsenal 1-0 Swansea (replay de FA Cup, 3e tour) à Emirates Stadium (affluence : 58,359)

Buts : Wilshere (86e) pour Arsenal

Avertissement : néant

Arsenal : Szczesny – Sagna, Mertesacker, Vermaelen (cap.), Gibbs – Coquelin, Diaby (Ramsey, 81e), Wilshere – Walcott, Giroud, Cazorla. Entr : A.Wenger
Non utilisés : Mannone, Santos, Jenkinson, Chamberlain, Arshavin, Podolski

Swansea : Vorm – Richards, Bartley, Chico, Tiendalli – Britton (cap.), Agustien (Hernandez, 59e), De Guzman (Ki, 61e)– Dyer, Graham (Michu, 71e), Routledge. Entr : M.Laudrup
Non utilisés : Tremmel, Monk, Davies, Shechter

Chiffres du match

Possession: Arsenal 55% – 45% Swansea
Tirs (dont cadres): Arsenal 26 (16) – 6 (1) Swansea
Corners : Arsenal 13 – 3 Swansea
Fautes : Arsenal 5 – 7 Swansea
Hors-jeux : Arsenal 5 – 3 Swansea
Tacles : Arsenal 12 – 15 Swansea
Arrêts : Arsenal 1 – 7 Swansea

tumblr_mgqob91UCe1qfu648o1_1280

Notes d’AFC

Szczesny (6) : Il n’a rien eu à faire du match ou presque. Il battu sur la tête de Bartley sur la transversale. Il a été l’auteur d’une seule parade en seconde période sur la frappe de Ki.

Sagna (6) : Un bon match du Français. Très présent au pressing sur son côté, il a récupéré beaucoup de ballons. Le gros point noir reste les centres qui n’ont pas été à la hauteur ce soir encore.

Mertesacker (6,5) : Toujours bien placé. Il nous a offert une ou deux petites erreurs mais dans l’ensemble, l’Allemand a délivré une solide performance.

Vermaelen (6,5) : Rien à redire défensivement comme pour son compère allemand. Face à l’absence de danger venant des attaquants adverses, il s’est permit quelques montées pour apporter le surnombre.

tumblr_mgqnt3OjAC1rf0z26o6_250

Gibbs (7,5) : Cette saison, il a clairement franchi un cap et il le prouve à chaque match. Offensivement, il est un véritable poison par sa technique. Agressif au duel, il a récupéré ou participé à la récupération de nombre de ballons.

Coquelin (7) : Profitant de l’absence d’Arteta, il apporté sa fougue et sa combativité dans l’entrejeu des Gunners. Il a souvent apporté le surnombre en attaque grâce à son explosivité.

Diaby (7) : Il est monté en puissance. Quelques imprécisions en début de match, il a été l’un des éléments essentiels qui ont permis à Arsenal de dominé le milieu de terrain. Remplacé par Ramsey à la 81ème minute, il n’a pas eu le temps pour briller mais il nous a gratifié d’une très belle ouverture pour Walcott dans le dos de la défense.

tumblr_mgqnt3OjAC1rf0z26o8_250

 

Wilshere (10) : Pas de favoritisme dans cette note, il la mérite amplement. Replacé en meneur de jeu, il a mené l’attaque d’Arsenal de main de maitre de la première à la dernière minute. Véritable leader, il s’est battu, il a perforé, orienté, absolument tout tenté pour faire la différence. Son superbe but vient ponctué une  performance XXL de la part de l’Anglais. Sublime !

Cazorla (6,5) : Replacé sur l’aile gauche, il a surtout décroché un peu partout pour perturber le marquage adverse. Sa relation avec Wilshere est à travailler mais ce positionnement sur une aile, façon meneur de jeu excentré peut apporter des solution dans des situations bloquées.

Walcott (6,5) : Sur une superbe passe en profondeur de Diaby, on a pu voir toute l’utilité de Walcott et la meilleure façon de l’utiliser, il aurait pu d’ailleurs ouvrir le score sur cette action si Chico Flores ne l’avait pas légèrement déséquilibré. De bons appels mais il part encore trop tôt et se retrouve trop souvent hors jeu.

Giroud (6,5) : Il a pressé tout au long du match. Il a eu quelques occasions mais il n’a pas eu la précision pour tromper Vorm. Il offre une belle déviation pour Wilshere.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *