Compte-rendu Brighton 2-3 Arsenal (8ème de finale de FA Cup)

793892_596360203713245_1030310669_o

Sur le fil…

Pour ce 8ème de finale de FA Cup, Arsenal se déplaçait au Amex Stadium de Brighton avec pour objectif de continuer son parcours dans cette compétition et avec l’envie d’effacer le mauvais souvenir du dernier affrontement face à un club de division inférieure  en League Cup.  Pour Arsenal, la FA Cup est presque la dernière chance de trophée cette saison. En effet, les Gunners se retrouvent à 19 points en Premier League et affrontent le Bayern Munich, double finaliste de la Ligue des Champions sur les trois dernières saison, dans la plus prestigieuse des coupes.

Une équipe de Brighton joueuse

En début de match, les joueurs d’Arsenal, menés par Rosicky et Diaby, tentèrent d’imposer leur jeu à Brighton mais les locaux prirent l’ascendant après 10 minutes de jeu et se montrèrent plus entreprenant et prirent le jeu à leur compte. Quatorzième minute, les Seagulls obligèrent Szczesny à faire une parade décisive après une magnifique action qui avait pris la défense d’Arsenal à défaut. Sur l’action qui suivit, Rosicky partit en contre, transmit le ballon à Podolski qui remisa sur Giroud, à l’entrée de la surface de réparation, qui ouvrit le score sur une superbe frappe enroulée pied gauche dans la lucarne (15′) ! Les locaux avaient pris un coup au moral sur cette ouverture du score mais ils se reprirent et bousculèrent Arsenal (22′, 24′ et 30′) avant de revenir au score grâce à Barnes. L’attaquant de Brighton coupa un centre venant de la gauche et plaça sa tète au fond des filets de Szczesny, qui s’est troué sur sa sortie. Le score ne bougera plus jusqu’à la mi-temps, en particuliers grâce à une défense solide de Brighton.

Giroud intenable

Comme à l’habitude, la seconde période des Gunners fut de meilleure facture que la première, asphyxiant les joueurs de Brighton. Dès la 50ème, Arsenal porta le danger sur les buts adverses. Profitant que l’arbitre laisse joué malgré une faute sur Rosicky, Ramsey en profita pour frapper en force mais Ankergreen repousse le ballon. Trois minutes plus tard, sur un coup franc obtenu par Diaby, ce fut au tour de Podolski de se procurer la plus grosse occasion de ce début de seconde période en envoyant le ballon sur la barre de Brighton. Intenable sur le front de l’attaque, Giroud donna l’avantage à Arsenal sur une somptueuse passe piquée de Diaby à l’intention de l’attaquant français qui contrôla parfaitement le ballon avant de tromper une seconde fois Ankergreen. Les Seagulls tentèrent de réagir mais Szczesny était là en dernier rempart. Mais cela ne fit que retarder l’inévitable. A la 62àme minute, Ulloa égalisa d’une tête plongeante sur la première véritable occasion de cette seconde période de Brighton. L’entrée de Jack Wilshere à la place de Rosicky et de Walcott à la place d’Oxlade-Chamberlain fit du bien à l’attaque des Gunners en lui apportant du mouvement. Par deux fois Giroud fut proche du triplé mais sur une bicyclette (qui amena le corner sur le quel le but victorieux fut marquer), la poitrine d’un joueur de Brighton l’en empêcha et sur coup-franc, il manqua de peu d’accrocher la lucarne. Il fallu attendre la 85ème minute pour voir Arsenal prendre définitivement les devants grâce à Theo Walcott, auteur de son 17ème but cette saison.

tumblr_mh8xern0KB1qfj1xoo1_1280

Giroud enfin lancé ?

Auteur de trois doublé lors de ses quatre derniers matches, l’ancien montpelliérain semble avoir pris confiance ne lui et avoir trouvé des automatismes avec ses coéquipiers. Son premier but, est presque une impression de déjà vu, du van Persie dans le titre. Quand on second, on se souvent tous des passes par dessus la défense de Song pour van Persie la saison passée. Sur les derniers matches, Olivier Giroud a clairement prouvé qu’il pesait sur les défenses adverses et à quel point son jeu aérien et son jeu dos au but son précieux et utile aux Gunners. Il ne reste plus qu’à Giroud de confirmer cette excellente forme face à Liverpool mercredi et face aux grosses écuries de Premier League.

Fiche du match

Brighton 2-3 Arsenal à Amex Stadium (affluence : 27,113)

Buts : Barnes (33e), Ulloa (62e) pour Brighton ; Giroud (16e, 56e), Walcott (86e) pour Arsenal

Avertissement : Lopez (12e), Barnes (73e) pour Brighton ; Giroud (56e), Ramsey (67e) pour Arsenal

Brighton : Ankergren – Calderon, El-Abd, Greer (cap.) (Dicker, 37e), Bridge – Bridcutt, Lopez, Hammond – Barnes, Ulloa (Mackail-Smith, 73e), Buckley (Lua Lua, 46e). Entr : G.Poyet
Non utilisés : Kuszczak, Painter, Stabilin Orlandi, Vicente

Arsenal : Szczesny – Jenkinson, Mertesacker (cap.), Koscielny, Santos (Gibbs, 79e) – Ramsey, Diaby, Rosicky (Wilshere, 68e) – Oxlade-Chamberlain (Walcott, 68e), Giroud, Podolski. Entr : A.Wenger
Non utilisés : Mannone, Sagna, Cazorla, Arshavin

Chiffres du match

Possession: Brighton 41% – 59% Arsenal
Tirs (dont cadres): Brighton 5 (3) – 12 (6) Arsenal
Corners : Brighton 2 – 15 Arsenal
Fautes : Brighton 9 – 10 Arsenal
Hors-jeux : Brighton 3 – 0 Arsenal
Tacles : Brighton 18 – 14 Arsenal
Arrêts : Brighton 5 – 1 Arsenal

tumblr_mh8vgfNt9U1qfj1xoo1_1280

Notes d’AFC

Szczesny (5,5) : Un arrêt de grande classe, mais il peine à s’imposer dans sa surface, les buts encaissés par Arsenal sont à l’image de ses manques.

tumblr_mh8x75Bk5S1rf0z26o5_250

Jenkinson (6,5) : Il n’a pas eu trop de travail sur le plan défensif et s’est monté quand il le fallait en jouant simple et juste.

Mertesacker (5) : Le capitaine du jour ne s’est pas montré très à l’aise aujourd’hui et est notamment coupable d’une faute de marquage sur le second but. Peut mieux faire.

Koscielny (6) : Solide dans les duels, il a toutefois manqué parfois d’autorité. En l’absence de Vermaelen, il ne s’est pas imposé comme le patron de la défense.

Santos (5) : Une envie et une énergie évidente, il a néanmoins pêché par son manque de rigueur sur le plan défensif et son manque d’application au niveau offensif. Remplacé par Gibbs auteur d’une excellente rentrée.

tumblr_mh8x75Bk5S1rf0z26o2_250Ramsey (7) : Le régulateur de l’équipe aujourd’hui, il a fait les bons choix offensifs et a surtout bien remplacé Arteta sur le plan défensif. Il prend confiance en lui et ça se voit.

Diaby (6,5) : Le Français retrouve ses marques dans l’équipe. Après un début de match timide, il a pris le jeu à son compte et a notamment adressé une superbe passe décisive à Giroud.

Rosicky (6,5) : Le petit Mozart a récité sa partition aujourd’hui. Il a mené un contre éclair parfait, ce qui a permis aux Gunners d’ouvrir le score. Remplacé par Jack Wilshere.

Oxlade-Chamberlain (5,5) : Quasi-invisible offensivement aujourd’hui, il a néanmoins souvent aidé Jenkinson dans les phases défensives. Remplacé par un Walcott intenable qui a inscrit le but de la victoire.

tumblr_mh8x75Bk5S1rf0z26o6_250Podolski (6,5) : Prinz Poldi a fait du Poldi. Peu en vue au cours de la rencontre, il a quand même bonifier ses stats grâce à une passe décisive pour Giroud. Auteur d’un super coup franc sur la barre qui méritait mieux.

Giroud (8,5) : Comment certains peuvent-ils encore dire que Giroud n’a pas le niveaux … 4 buts en 2 matchs cette semaine (3 doublés sur ses 4 derniers matches), et une activité débordante encore aujourd’hui. Il a été incroyable et aurait mérité de s’offrir un triplé ce soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *