Compte-rendu du match Arsenal 0-1 Blackburn (8ème de finale de FA Cup)

Arsenal v Blackburn Rovers - FA Cup Fifth Round

Dominer n’est pas gagner..

A trois jours d’un huitième de finale de Ligue des Champions face au Bayern Munich, Arsenal affrontait les Blackburn Rovers pour le cinquième tour de la FA Cup, dernière véritable chance de trophée pour des Gunners sevrés depuis 2005. A l’occasion de ce match, Arsène Wenger fit tourné son effectif, en reposant ses cadres (Wilshere, Podolski, Walcott, Sagna et Cazorla) en prévision du choc de mardi. Coquelin, Rosicky, Diaby, Oxlade-Chamberlain et Gervinho furent donc titulaires.

Une domination sans partage

Après quelques minutes équilibrées, Arsenal prit clairement l’ascendant sur son adversaire. Dès la 3ème minute, sur coup-franc, Markus Olsson eu une bonne occasion mais le ballon passa à côté des cages de Szczesny. Ce sera la seule occasion de la première mi-temps pour les pensionnaires de Championship. Les joueurs d’Arsène Wenger avaient la possession, ils dominaient outrageusement leurs adversaires bien regroupés  dans leurs trente derniers mètres. A la demi-heure de jeu, la possession était à près de 75%. Les Rovers n’existaient pas dans ce match. En 25 minutes, l’équipe du nord de Londres obtint une dizaine de corners, dont la majorité sans danger pour Kean, portier de Blackburn. Le seul corner dangereux fut l’oeuvre de Tomas Rosicky qui déposa le ballon sur la tête d’Abou Diaby. Ce dernier envoya une tête puissante en direction du but mais le gardien adverse fut vigilant et fit une excellent claquette afin d’empêcher les Gunners de prendre l’avantage. Il fallu attendre la 43ème minute pour voir enfin un appel en profondeur. Parfaitement servi par Rosicky, Gervinho se retrouva face à Kean mais celui-ci perdit son duel et envoya le ballon juste à côté du poteau. Juste avant la mi-temps, Olivier Giroud, qui fut totalement invisible jusque là, obtint un bon coup franc. Mikel Arteta s’en chargea, il tenta une frappe en force mais pas suffisamment puissante ni précise pour mettre en danger le portier de Blackburn.

Au final, on assisté, lors de cette première période, à une attaque-défense. Arsenal conservait la possession et Blackburn attendait, espérant ne pas encaisser un but trop rapidement. Avec 70% de possession de balle à la mi-temps, Arsenal maitrisait son sujet. Mais dominer n’est pas gagner. Avec 12 corners obtenus en première période, un seul mit réellement Blackburn en danger. Giroud a été totalement invisible face à la défense regroupée des Rovers. Le manque de mouvement et de profondeur a manqué à Arsenal. Dans ce registre, seul Gervinho a été remuant et a essayé de percuter.

FBL-ENG-FACUP-ARSENAL-BLACKBURN

Le hold up parfait

Au retour des vestiaires, bis répétita. On assiste au même schéma qu’au début du match. Blackburn tenta de mettre le feu en début de seconde période en obtenant un corner qui fit paniquer la défense des Gunners mais très vite, ils reprirent, comme en première mi-temps, le contrôle du jeu. Trouvant enfin Olivier Giroud sur un corner à la 48ème, de la tête mais toujours sans danger pour Kean. Jusqu’à la 67ème, il ne se passera plus rien. La possession outrageuse d’Arsenal n’aboutira pas une seule fois à une occasion tant l’organisation défensive de Blackburn est solide. D’une frappe de loin qui termina sa course sur la barre, Rosicky aurait pu donner l’avantage à Arsenal mais le destin en décida autrement. Le match s’anime un peu. A la 69ème, Gervinho perce sur la droite mais celui-ci est contré au moment de frapper et sur le corner qui suit, Diaby tente une frappe mais elle ne donnera rien. Chose très rare de la part d’Arsène Wenger, il opéra à trois changements simultanés et fit rentrer Cazorla, Wilshere et Walcott à la 71ème. Quasi immédiatement après ces changements, coup de massue dans l’Emirates quand les Rovers marquèrent sur une frappe ratée de Kazin-Ridchards qui heurta le poteau de Szczesny avant de finir sa course dans les cages. Sur leur seule occasion en seconde mi-temps, la seconde du match, les joueurs de Blackburn réalisèrent le hold-up parfait. Les Gunners tentèrent de réagir. D’abord sur un coup franc frappé par Wilshere et obtenu par Walcott. Le premier réussi à trouver Giroud dans la surface mais le ballon fut légèrement dévié par un défenseur adverse sur son bras, annihilant l’occasion. La domination d’Arsenal se fit de plus en plus sentir en fin de match mais le double rideau défensif mit en place et galvanisé depuis le but fut presque infranchissable pour les Gunners en manque de créativité. Wilshere s’arracha (89′) sur la gauche pour centrer et trouva Theo Walcott mais sa tête fut sans danger pour Kean. Dernière occasion à la 93ème, Giroud réussi à détourner un centre de Wilshere mais Scott Dann fut sur sa ligne pour sauver son équipe et sur le dégagement, Arteta récupéra le ballon et frappa en force mais son ballon passa dans le petit filet.

C’est donc sur cette défaite au 5ème tour de FA Cup qu’Arsenal se prépare à affronter le Bayern Munich, mardi en Ligue des Champions. Arsenal devra montrer un tout autre visage pour espérer inscrire un but à la défense qui n’en a encaissé que 7 cette saison en championnat. Les joueurs devront se surpasser, créer plus de mouvement et utiliser plus de jeu direct au risque de se faire surpasser par la machine bavaroise parfaitement huilée.

FBL-ENG-FACUP-ARSENAL-BLACKBURN

Feuille de match

Arsenal 0-1 Blackburn (5e tour de Cup) à Emirates Stadium (affluence : 60070)

Buts : Kazim Richards (72e) pour Blackburn

Avertissements : Coquelin (80e) pour Arsenal ; Orr (11e), Goodwillie (89e) pour Blackburn

Arsenal : Szczesny – Coquelin, Vermaelen (cap.), Koscielny, Monreal – Diaby, Rosicky (Wilshere, 70e), Arteta – Oxlade-Chamberlain (Walcott, 70e), Giroud, Gervinho (Cazorla, 70e). Entr : A.Wenger
Non utilisés : Mannone, Sagna, Ramsey, Podolski

Blackburn : Kean – Orr, Dann (cap.), Hanley, Martin Olsson – Pedersen, Williamson, Lowe, Markus Olsson (Bentley, 64e)- Kazim-Richards, Rhodes (Goodwillie, 83e). Entr : H.Berg
Non utilisés : Usai, Givet, Fabio Nunes, Rekik, Nuno Gomes

Chiffres du match

Possession: Arsenal 54% – 46% Blackburn
Tirs (dont cadres): Arsenal 24 (11) – 6 (3) Blackburn
Corners : Arsenal 16 – 2 Blackburn
Fautes : Arsenal 6 – 8 Blackburn
Hors-jeux : Arsenal 1– 1 Blackburn
Arrêts : Arsenal 1 – 9 Blackburn

Arsenal v Blackburn Rovers - FA Cup Fifth Round

Notes d’AFC

Szczesny (5,5) : il n’a rien eu à faire aujourd’hui, mais il a relancé dans les pieds d’un adversaire la seule frappe qu’il a eu à gérer.

Coquelin(7) : excellent en arrière droit, il a était précieux défensivement et a bien apporté offensivement .

Arsenal v Blackburn Rovers - FA Cup Fifth RoundKoscielny (6) : Bon match défensivement de Lokos’ qui a essayé d’apporter offensivement tan bien que mal.

Vermaelen (6) : Rien à dire à part qu’il était présent sur les longs ballons envoyés par Blackburn.

Monreal (6) : Manque de justesse dans certains choix offensifs. Une bonne trouvaille malgré tout car assez complet et solide défensivement.

Arteta (5) : Il n’a pas eu l’influence et l’importance sur le jeu qu’il a d’ordinaire. On sent qu’il n’est pas en forme optimale.

Diaby (7) : Un match plein pour le français qui monte en régime match après match. A confirmer s’il souhaite prétendre à une place dans le onze.

tumblr_mibuiasYum1rk0b7wo1_500

Rosicky (6,5) : Un bon match pour le Tchèque qui reprend de la confiance et de l’assurance .

Oxlade-Chamberlain (5,5) : Malgré de l’envie et une énergie à revendre, il a rarement fait les bons choix et s’est souvent montré trop individualiste aujourd’hui.

Gervinho (7) : Très bon sur son côté, il a réussi à percer la défense adverse plusieurs fois. Un atout offensif qui s’annonce utile en cette fin de championnat.

Giroud (4) : Peu en vue aujourd’hui, il n’a pas pesé sur la défense adverses comme à son habitude. Une prestation à oublier aujourd’hui…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *