Compte-rendu du match Norwich City – Arsenal (1-0) 9ème journée de Premier League

Un match à vite oublier

Pour cette 9ème journée de championnat, Arsenal se présentait à Norwich, qui n’a toujours pas remporter un match, avec l’ambition de repartir avec les trois points de la victoire et de recoller au bon wagon et ne pas être décrocher de la tête. Notons aussi la présence sur le banc des Gunners de Jack Wilshere après 14 mois d’absence. En début de match, comme à leur habitude, les Gunners ont la possession et Norwich se contente de défendre. A la 20ème minute, Les joueurs de Norwich assomme les Canonniers grâce à Holt qui profite de l’erreur de Manonne qui a relâché le ballon plein axe après une frappe des 25m de Tettey. A partir de là, Norwich prend confiance et met en très grande difficulté Arsenal, très peu inspirer ce soir et gêner par le pressing haut et la bonne défense.  En Première mi-temps, la possession d’Arsenal s’élève à 72%, mais les Gunners ont disparus sous le pressing et la hargne de Norwich.  La seconde mi-temps est du même acabit que la première, Arsenal a la possession mais il ne se passe rien, il n’y pas de mouvements, pas d’inspiration. Les attaques sont tuées dans l’œuf par des adversaires remontés comme des pendules suisses. A la 60ème, Arsène Wenger décide d’apporter de la vivacité à son attaque en manque d’oxygène, en faisant rentrer Alex Oxlade-Chamberlain à la place de Lukas Podolski. Mais dès sa première accélération, le néo buteur anglais se blesse et est remplacé 9 minutes plus tard par Andrei Arshavin. A la 73ème minute, Arsenal opère à son troisième changement de la rencontre en faisant entré le jeune Serge Gnabry, qui obtient ses premières minutes en championnat avec Arsenal à 17 ans et 97 jours. On sent tout de suite le potentiel du jeune joueur mais il ressort de l’équipe un sentiment d’impuissance face à l’organisation défensive adverse. A la 86ème, Mikel Arteta se distingue par une frappe puissante à ras de terre et à la 89ème, suite à un joli décalage (enfin !) Gervinho est en position de frappe mais Bassong revient de nulle part pour contrer la frappe de l’Ivoirien en corner. Définitivement, c’est un match très décevant de la part d’Arsenal qui va devoir très vite se reconcentrer au vue de la série de matches qui se prépare avec dès mercredi Schalke 04 qui a battu le champion sortant, Dortmund, le weekend prochain QPR, Reading en Capital One Cup et ensuite Manchester United.

Feuille de match

Norwich City 1–0 Arsenal à Carrow Road (affluence : 26825)

Buts : Holt (19e)

Arbitre : Lee Probert

Avertissements : Johnson (24e), Hoolahan (55e), Holt (62e), Turner (71e)

Norwich : Ruddy – Martin, Turner, Bassong, Garrido – Bennett (Snodgrass 79e), Tettey, Johnson, Pilkington, Hoolahan (Bennett 90e)– Holt (cap.) (Morison 90e). Entr: C.Hughton

Arsenal : Mannone – Jenkinson, Mertesacker, Vermaelen (cap.), Santos – Arteta, Ramsey (Gnabry 82e), Cazorla – Gervinho, Giroud, Podolski (Oxlade-Chamberlain 65e;Arshavin 74e). Entr: A.Wenger

Les chiffres du match

Possession de balle : Norwich 28% – 72% Arsenal
Tirs (tirs cadrés) : Norwich 7 (3) – 14 (5) Arsenal
Hors-jeux : Norwich 4 – 4 Arsenal
Fautes : Norwich 13 – 10 Arsenal
Corners : Norwich 2 – 10 Arsenal
Passes réussies : Norwich 70% – 88% Arsenal
Duels aériens gagnés : Norwich 50% – 50% Arsenal
Arrêts : Norwich 0 – 3 Arsenal

Notes des joueurs

Mannone (4.5) : Toujours remplaçant de Szczesny blessé, l’Italien n’a pas eu grand-chose à faire hormis sur l’occasion qui amène le but pour Norwich.

Jenkinson (5) : Lui, a montré de l’envie, il a essayé d’apporter le surnombre dans la défense des Canaries, bien en place. Quelques bons centres, mais d’autres complètement ratés. C’est un match moyen de la part du jeune anglais.

Mertesaker (5) : Rien à faire dans ce match, ça n’empêche pas la défaite d’Arsenal. Il aurait pu apporter plus sur les corners offensifs, mais encore une fois, la défense de Norwich était au garde-à-vous.

Vermaelen (5) : Tout comme son collègue, il n’a pas eu beaucoup de choses à effectuer. Le Belge n’était pas dans son assiette et a montrer quelques signes de fébrilité. Etant capitaine, c’est à lui de remotivé ses troupes, ça n’a apparemment pas marché.

André Santos (4) : Beaucoup de passes imprécises, quelques erreurs défensives, il ne joue pas beaucoup et ça se voit. Le Brésilien a quand même fait de bonnes montées offensives, mais on ne la jamais vu centrer.

Arteta (6) : Au dessus du reste de l’équipe, l’espagnol a encore sorti un bon match, ça n’a malheureusement pas suffit. Il a effectué quelques percés, et a tenté une bonne frappe de loin. C’est certainement l’homme du match coté Arsenal.

Ramsey (5) : Il est mieux que la saison dernière, c’est certain, mais ce n’est pas un excellent match aujourd’hui, il a perdu beaucoup de ballons bêtement, et n’a pas réussi à trouver les bonnes solutions. Serge Gnabry est rentré à sa place pour sa première en Premier League, il n’a pas été mauvais, et a montré de l’envie dans ce qu’il faisait.

Cazorla (5.5) : Moyen, ce n’est pas le Cazorla qu’on a l’habitude de voir. Le lutin espagnole était positionné très bas lors de ce match, il y avait donc souvent un grand trou au milieu de terrain.

Podolski (5) : L’Allemand a été bon lors des cinq premières minutes du match, ensuite il était invisible. Il est trop souvent rentré dans l’axe pour toucher le ballon, mais ça n’a rien donné. Remplacé par Oxlade-Chamberlai, qui est ressorti neuf minutes plus tard pour cause de blessure suite à une accélération.

Gervinho (4) : C’est certainement son plus mauvais match de la saison. Aucun bon centre, aucun duel gagné, et il aurait pu égaliser dans les derniers instants du match grâce à un caviar d’Arteta, mais il a trop tardé avant de frapper.

Giroud (5.5) : Bon match du français, qui s’est donné pour l’équipe. Très présent dans le pressing, Giroud a aussi eu quelques occasions qui auraient pu se finir en but. Mais il a aussi perdu quelques ballons bêtement et fait des mauvais choix dans le dernier geste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *