Conférence de presse d’après match d’Arsène Wenger

Arsène Wenger s’est rendu en conférence de presse après le match gagné 3-2 contre Ludogorets . 

 

Sur un match complètement fou :

Nous n’avons pas su bien rentrer dans le match : rapidement, nous étions menés 2-0. Nous n’avons pas cédé à la panique pour autant et ça nous a permis de nous remettre rapidement dans le match. Rentrer au vestiaire en ayant rejoint Ludogorets au score nous a fait du bien (2-2).

Nous avons continué à dominer le match durant la seconde période, même si nous avons ressenti le contre coup physiquement. Nous nous sommes exposés à leurs contre-attaques. Trois moments importants à noter selon moi : premièrement, il faut rappeler que notre gardien a sorti un ou deux arrêts décisifs durant cette mi-temps. Ensuite, nous avons marqué un but somptueux dans les dernières minutes de la rencontre. Dernièrement, je tiens à rappeler que Ludogorets est une équipe de qualité : ils ont su maintenir la même intensité pendant l’intégralité du match, ce qui leur avait manqué quand nous les avons reçus à l’Emirates.

Sur le but décisif :

Dans les moments décisifs, les grands joueurs prennent toujours les bonnes décisions. Ils choisissent toujours la meilleure option. Sur le coup, j’ai d’abord pensé que ce n’était pas la meilleure décision du tout ! Mais une fois le ballon au fond des filets, j’ai dû admettre que c’était ce qu’il fallait faire. Sur le moment, je souhaitais qu’il tire un peu plus tôt : finalement, il avait les qualités techniques suffisantes pour démontrer qu’il avait raison.

Sur le test mental que ses joueurs ont affronté :

Cela prouve surtout que notre esprit d’équipe est plus que solide : il nous donne la force de continuer à avoir foi en notre équipe. C’est un état d’esprit qui se construit au fil des victoires et qui resurgit dans des matchs compliqués comme celui-ci. Au final, c’est ce qui fait la différence.

Sur 17 ans de qualifications en phases finales :

Je pense personnellement que la régularité, surtout à un tel niveau, est-ce qu’il y a un difficile à accomplir. Ce chiffre prouve que nous l’avons été et que nous pouvons l’être encore cette année, en espérant bien sur de pouvoir aller plus loin que les années précédentes.

Il nous faut maintenant continuer à gagner nos matchs pour pouvoir recevoir sereinement le Paris Saint-Germain à la maison, en sachant qu’un bon résultat nous permettrait de finir en tête de notre groupe.

Si Arsenal aurait préféré gagner moins difficilement :

Nous ne nous sommes pas rendus ici en espérant fournir le moins d’effort possible. Ludogorets nous a poussé à faire des efforts supplémentaires pour pouvoir gagner la rencontre. Cette équipe est une équipe robuste et ils ignorent selon moi leur vrai niveau : ils sont meilleurs que ce qu’ils ne croient. Ils reviendront l’an prochain et ils continueront à apprendre, comme ils ont appris cette année. Ils reviendront avec la même équipe et vous verrez qu’ils obtiendront des bons résultats.

Sur ce qui a changé chez lui en 20 ans de service au club :

Hormis la couleur de mes cheveux et quelques rides supplémentaires, rien n’a changé en 20 ans : je suis animé par la même passion pour le jeu et je suis aujourd’hui encore plus amoureux de mon club qu’il y a 20 ans.

Traduit via arsenal.com

#Henri

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *