Conférence de presse d’après-match d’Arsène Wenger

Arsène Wenger

Arsène Wenger s’est adressé aux médias après la victoire d’Arsenal 2-1 au Stade Vélodrome contre l’Olympique de Marseille lors de la première journée de phase de poules de Ligue des Champions.

Concernant la rencontre:

Marseille a réalisé une très bonne première période mais nous n’avons pas commis de grosses erreurs en défense et nous avons eu la patience nécessaire pour nous imposer en deuxième mi-temps. Nous étions un peu renfermés en première mi-temps, un peu timides, et les Marseillais furent plus mobiles et plus présents sur les premiers ballons. Ils ont relâché la pression en deuxième période et nous avons su saisir l’avantage lors de nos moments forts. Cela nous offre trois points très importants.

Sur Aaron Ramsey:

Sincèrement, je ne pensais pas qu’il puisse marquer autant. Il s’est particulièrement amélioré dans son jeu de passe et dans sa qualité technique. Il fut constamment en bonnes positions dans la surface mais marquer reste cyclique. Il y a des périodes ou tout rentre et d’autres ou ce n’est pas le cas. Pour moi, la chose la plus importante reste la qualité de son jeu.

Sur sa capacité à connaitre un niveau de performances élevées après avoir subi une grave blessure:

J’avais décidé d’être patient avec lui car lorsque vous êtes absent aussi longtemps, cela prend du temps pour revenir à votre meilleur niveau. La seule certitude, c’est que vous ne savez pas si le joueur sera capable de se remettre complètement. Mais lorsque vous êtes blessé avant l’âge de 20 ans, vous retrouvez votre niveau initial et parvenez à vous améliorer comme si vous n’aviez jamais subi de blessure.

Sur les erreurs commises:

Les erreurs sont fatidiques à ce niveau. La première équipe qui ouvre le score gagne généralement le match. Statistiquement, c’est simple, lorsqu’une équipe ouvre la marque, elle remporte la partie à 78%. Ce fut le cas ce soir, les chiffres ont parlé.

Sur Marseille:

Je savais que jouer Marseille serait compliqué. Je pense que les personnes qui croyaient que Marseille ne pouvait pas nous donner du fil à retordre étaient les Marseillais eux-mêmes.

Sur l’impact d’Özil et Wilshere:

Je pense que nous n’avons pas assez permuté en première période et que Jack ou Özil n’ont pas suffisamment été trouvés. Mais Marseille a très bien défendu et nous a empêché de jouer entre les lignes. Nous n’avons pas su suffisamment jouer entre les lignes et nous n’avons pas proposé assez ce soir. Mon avis porte surtout sur la première période.

Si Ramsey est actuellement l’un des milieux de terrain les plus en forme en Europe:

Je ne sais pas si quelqu’un d’autre parvient à jouer mieux que lui. Mais je ne vois pas les choses de cette façon. Aaron joue très bien et c’est le plus important, ce qui lui permet de continuer à progresser. Je savais que jouer Marseille allait être un match piège. Avant la rencontre, j’étais sur que l’OM allait être très concentré. Ils savent qu’ils ne sont pas favoris, qu’ils n’ont rien à perdre et les clubs Français sont dangereux lorsqu’ils sont dans ce cas de figure. Je savais qu’il était nécessaire de prendre 3 points ici ce soir si nous voulons avoir de bonnes chances de qualification. J’avais dit hier que nous devrions avoir besoin d’au moins 10 points donc débuter avec une victoire est une bonne chose.

Sur la série de 10 victoires successives:

Nous essayons toujours de gagner et cela a bien fonctionné ces derniers mois. Nous avons joué plusieurs matchs à l’extérieur et les gens s’attendent à ce que l’on gagne la partie. Mais le plus intéressant reste la régularité démontrée et la confiance engendrée par celle-ci.

Si Marseille est hors du coup désormais:

Non je ne pense pas. Si vous vous souvenez il y a deux ans, nous sommes venus ici pour le premier match et nous avions gagné. Marseille était allé ensuite à Dortmund et avait gagné, se qualifiant au passage. Je pense sincèrement qu’ils doivent retirer du positif du match de ce soir et persévérer.

#Max (via arsenal.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *