La conférence de presse d’Arsène Wenger

Arsène Wenger a estimé que son équipe avait été malchanceuse ce mardi soir face à Watford, malgré une mauvaise première mi-temps.

Concernant la mauvaise première mi-temps…

Ce n’était pas une bonne première mi-temps, en particulier les 20 premières minutes. Nous avons été battus dans les duels, ils ont été plus affutés que nous et je pense que nous avons été malchanceux de concéder le coup franc ayant amené le premier but, qui a en plus été dévié.

En seconde période nous avons répondu. Nous n’avons pas commencé le match comme nous le voulions, mais en seconde mi-temps nous étions présents, et nous sommes un peu malchanceux de perdre ce match. Nous ne méritons pas la défaite ce soir.

À propos des 20 dernières minutes du match…

Durant cette période nous avons un peu perdu en patience dans notre construction et nous avons exagéré les actions individuelles, mais à chaque fois que nous avons fait circuler le ballon rapidement nous avons été dangereux. Je pense que chaque joueur, individuellement, avait un peu trop envie d’être le sauveur.

En plus de ça, Watford a intelligemment géré la fin du match pour gagner du temps. C’est ce que font habituellement les équipes qui essaient de sauver un résultat, ils cassent le rythme du match.

Sur la performance de Gabriel au poste d’arrière-droit…

Nous savions que nous devions être forts dans les duels aériens, d’où sa présence. De plus, Héctor Bellerín revient tout juste de blessure et n’a, à mon avis, pas encore totalement retrouvé ses sensations. Nous savions que le danger viendrait principalement des coups de pieds arrêtés, et à chaque fois que Gabriel a joué au poste d’arrière droit récemment, il a été bon. Je ne pense pas qu’il soit en faute sur aucun des buts.

À propos du fait que Watford aurait pu marquer encore plus de buts en première période…

Je n’ai pas vu d’autres occasions sur lesquelles ils auraient pu marquer. Vous avez sans doute mieux vu que moi, donc expliquez moi.

Sur les arrêts de Petr Čech…

Il ne peut pas tout laisser passer ! De notre côté nous avons touché la barre et Gomes a réalisé de très bons arrêts. Si vous regardez les occasions de chaque équipe, nous sommes malchanceux de perdre.

Sur le fait de laisser Theo Walcott sur le banc après son triplé contre Southampton…

Il a joué la deuxième mi-temps. De plus, il n’avait pas joué depuis plus de cinq semaines, et il était encore un peu fatigué hier, je l’avais préservé à l’entraînement. Nous avons trois matchs à jouer en une semaine, il ne faut pas prendre de mauvaises décisions avec les joueurs qui reviennent de blessure. Je pense que ma décision de laisser Theo sur le banc était normale.

#Antoine (via arsenal.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *