La conférence de presse d’Arsène Wenger

Avec 12 points de retard et seulement 14 matchs encore à jouer, le titre paraît désormais inatteignable pour Arsenal, tout comme il paraît promis à Chelsea.

Arsène Wenger est revenu en conférence de presse sur la course au titre, les ambitions de son équipe et sur un match particulier pour lui, étant donné qu’il a dû donner les consignes depuis les gradins à cause d’une suspension.

Pense-t-il que Chelsea sera champion à l’issue de la saison ?

Ils ont l’air d’être en pleine confiance en ce moment, en pleine forme également. Ils ont les cartes en mains. Ils sont dans une position très favorable, ils n’ont pas de matchs européens à jouer, ils ont du temps pour se préparer avant chaque match. Ils sont dans une position extrêmement avantageuse.

Quelles sont désormais les ambitions d’Arsenal ?

Nous allons prendre les matchs les uns après les autres, c’est ce qu’il faut faire quand on joue au football.

Pensez-vous que les gros joueurs d’Arsenal n’ont pas été au niveau, contrairement aux gros joueurs de Chelsea ?

Je vous laisse penser ce que vous voulez à ce sujet. Il est pour moi très compliqué de parler des performances individuelles des joueurs après une telle déception collective. C’est sûr qu’individuellement nous n’avons pas été parfaits, mais il est difficile d’en parler à chaud juste après le match.

Comment vivez-vous votre suspension ?

C’est très frustrant, car je préfère évidemment faire mon travail comme je le souhaite, mais j’accepte ma punition. Nous devons faire avec ce genre de désagrément, et je me sens très concerné par celui-ci.

Cela entrave-t-il la communication avec les joueurs ?

C’est très frustrant de voir le match depuis les tribunes, car on est assis au milieu de personnes qui ne regardent pas le match de la même manière que vous, qui se lèvent, qui parlent au téléphone par exemple. Mais nous ne pouvons pas mettre notre défaite sur le dos de cette suspension.

(Via Arsenal.com)

Guillaume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *