La conférence de presse d’Arsène Wenger

Après une 7ème FA Cup à son palmarès avec les Gunners, Arsène Wenger s’est rendu à la traditionnelle conférence de presse d’après-match. L’alsacien s’est exprimé sur plusieurs sujets : la victoire, la saison, son dévouement au club et bien évidemment sur son avenir à Arsenal. 

Sur le fait d’avoir gagné plus de FA Cup que n’importe quel autre manager…

Je suis très fier car personne d’autre ne l’a fait. Ce n’est pas facile. Je suis particulièrement fier de la façon dont nous avons gagné aujourd’hui, parce que nous avons dû jouer contre Manchester City en demi-finale ici, puis Chelsea ici. On ne peut pas faire plus difficile. Nous avons réalisé deux performances exceptionnelles. Nous avons gagné cette coupe avec la manière et avec un bon état d’esprit.

Sur la préparation de l’équipe pour ce match…

Je dirais que si vous regardez nos récentes performances, nous avons gagné 7 des 8 derniers matches de façon très convaincante avec de belles performances. Si vous nous regardez depuis le mois de décembre, nous avons 20 matches sans défaites. Cette saison a plus que jamais été touchée par de nombreux points noirs en mars. J’en suis convaincu maintenant, en regardant en arrière, que l’incertitude de mon avenir au sein du club a affecté mes joueurs.

Si la victoire en FA Cup aura une influence sur son avenir au club…

Non. C’est une tendance positive mais ce serait un peu ridicule que 20 années dépendent seulement d’un match et que l’avenir du club dépende d’un match. Nous en saurons plus la semaine prochaine.

S’il pense que ce soit la parfaite manière de dire Adieu…

Il n’y a pas de parfaite façon de dire au Adieu. Je veux juste faire les choses correctement  pour ce club. En dehors de ça, il appartient aux membres du conseil de décider si je suis la bonne personne pour emmener ce club plus loin. Et aussi à moi de décider si je suis la bonne personne pour emmener ce club plus loin. C’est tout. Il ne s’agit pas de popularité ou de compétence.

S’il pense toujours être le bon manager…

Je pense parce que vous ne pouvez pas entrainer pendant 35 ans au top niveau si vous ne pensez pas être la bonne personne pour faire ce travail.

 S’il ressent le besoin de se justifier…

Je fais un travail médiatisé, j’accepte les critiques et le fait que les gens ne soient pas d’accord avec moi. Une fois que le match commence et que vous êtes supporter, vous soutenez l’équipe. C’est ce que je n’ai pas accepté cette saison et que je n’accepterais jamais. Je pense que le club a de belles valeurs, il l’a encore montré aujourd’hui. Pour moi, tout le reste est inacceptable. J’accepte après le match que je n’ai jamais eu de dispute avec un journaliste en 20 ans lorsqu’ils critiquaient les opinions et mes décisions. C’est la même chose avec les supporters. Je peux le comprendre. Lorsque le match commence, le match commence. Si tu es un fan, tu soutiens l’équipe. Nous avons joué tellement de matches dans une atmosphère hostile et je n’accepterais jamais cela.

Sur le fait de savoir si c’est de cette façon qu’il aimerait que l’équipe joue…

Si vous avez suivi nos deux derniers matchs, nous avons réalisé des performances exceptionnelles. Cette équipe est unie, elle avance et notre façon de jouer est adaptée à nos joueurs. Nous voulons tirer le meilleur des qualités individuelles de chaque joueur. On s’adapte mais comme je l’ai dit la semaine dernière, cette équipe a un potentiel exceptionnel. Si le club achète un ou deux joueurs pour renforcer l’équipe, ils auront quelque chose à jouer la saison prochaine.

S’il sait au fond de lui ce qu’il va faire la saison prochaine…

Je le sais dans mon esprit. Profitons de la victoire de ce soir et ne nous occupons pas du futur. Il faut vivre l’instant.

Sur son dévouement au club…

J’essaie de servir ce club avec le même engagement et la même qualité. Je peux juste dire que nous avons vécu des moments difficiles cette saison. J’ai passé chaque moment de ma saison avec un engagement total et j’ai refusé d’abandonner. C’est peut-être pour ça qu’aujourd’hui je suis plus fier que d’habitude parce qu’avec l’équipe nous avons refusé de laisser tomber. C’est bien lorsque vous pouvez terminer le job d’une bonne manière.

Savoir si c’est une des ses plus grandes fiertés…

Ca l’est, parce que personne ne nous donnait de chance et nous avons réagi avec la manière et avec classe. Nous l’avons vu aujourd’hui.

Sur le soutien du board à son sujet… 

Pour le moment je ne pense pas pouvoir répondre à cette question. Pour une fois j’ai gardé ma médaille. Cela signifie que c’est une soirée spéciale pour moi. Pour le reste, nous verrons ce qui se passe dans le futur. Nous devrons accepter ce qui arrivera. Je garderais la même attitude lors des conférences de presse si je reste ici l’année prochaine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *