La conférence de presse d’Arsène Wenger

Arsène Wenger était heureux du résultat obtenu par son équipe face au CSKA Moscou, et on peut le comprendre ! En effet, les Gunners se sont imposés de fort belle manière sur le score de 4-1 dans le cadre des quarts-de-finale aller de l’Europa League. Les Gunners prennent donc un avantage significatif avant le match retour en Russie jeudi prochain. L’Alsacien est revenu en conférence de presse sur cette très belle victoire.

Sur cette victoire confortable…

C’était un match difficile, car ils se sont montrés très forts en phase offensive et notamment en contre-attaque lorsque nous perdions le ballon. Ils ont su profiter de chaque erreur de notre part. La première mi-temps était très spectaculaire et le rythme y était très élevé. Chaque équipe avait l’opportunité de marquer, c’était donc une situation assez inconfortable pour moi. Nos adversaires étaient bons techniquement, mais nous avons réussi à mener 4-1 à la pause. A partir de ce moment, l’objectif principal était de ne plus concéder de buts, et si possible d’en inscrire d’avantage. Nous avons donc atteint une partie de nos objectifs. Rien n’est encore joué, et cela va nous inciter à jouer ce match retour complètement concentrés.

Quel était son sentiment à 1-1 ?

Nous ne voulions pas encaisser à domicile. A partir de là, je voulais surtout m’intéresser à notre réaction suite à ce but. C’était un bon challenge pour nous. Je suis très heureux que nous ayons pu réagir de la sorte et trouver les bonnes solutions pour l’emporter.

Sur Mesut Özil…

Quand on aime le football, c’est le genre de prestations que l’on aime voir. J’espère que vous avez eu du plaisir à le voir jouer.

Sur le CSKA…

Je pense que c’est une bonne équipe avec un bon niveau technique, une équipe qui est également capable de jouer vite vers l’avant. A chacune de leur récupération de balle, nous avons été mis en danger. Ils sont très mobiles et intelligents dans leur utilisation du ballon. Nous ne sommes pas habitués à affronter une équipe aussi offensive à l’Emirates en Premier League. Normalement, les équipes adverses viennent chez nous et attendent que nous attaquions. Leur mentalité de jeu nous a donc posé problème ce soir.

Sur les joueurs impressionnants du CSKA…

J’ai vu beaucoup de bons joueurs de leur côté, mais je ne donnerai aucun nom.

Les Gunners sont-ils sortis de leur période noire ?

Nous avons réagi comme il se doit. Les gens ont oublié que nous avons perdu trois matchs en une semaine notamment parce que le premier d’entre eux était une finale et qu’il est difficile de réagir après une finale perdue. Nous avons tous un bon état d’esprit, et c’est pour ça que nous nous sommes relevés. Les gens s’inquiètent toujours quand l’équipe ne gagne pas les matchs qu’elle est censée gagner, mais nous avons répondu présent sur le terrain, c’est le plus important !

Arsenal peut-il gagner l’Europa League ?

Nous ne sommes qu’en quarts-de-finale, et il reste donc un long chemin à parcourir. Nous ne sommes même pas encore qualifiés en demi-finale et il est donc trop tôt pour parler de victoire finale. Nous avons beaucoup souffert récemment, et cela nous a aidé à garder les pieds sur terre et essayer de faire notre travail correctement et humblement.

Aaron Ramsey est-il en train de retrouver son meilleur niveau depuis 2013 ?

Je pense que Aaron a dépassé ses problèmes de blessures, problèmes qui ont toujours freiné sa progression. Quand on peut enchaîner les matchs sans se blesser, tout est plus simple. Il participe à toutes les étapes du jeu, notamment à la construction et à la finition des actions. C’est d’ailleurs dans ce domaine qu’il s’est amélioré depuis 2013: il est devenu beaucoup plus calme et se précipite beaucoup moins qu’avant devant le but.

 

(Via Arsenal.com)

Guillaume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *