La conférence de presse d’Arsène Wenger

Arsène Wenger est revenu en conférence de presse sur la frustration qu’il ressent suite à la défaite subie par ses hommes sur la pelouse de Manchester City.

 

A quel point le résultat est-il décevant ?

Je pensais que nous maitrisions le match, et je ne nous voyais vraiment pas en danger. En première période, nous avons limité leur impact offensif, ils semblaient à court d’idées, ils n’arrivaient pas à créer d’occasion, mais ils nous ont pris de cours en seconde période. Nous avons aussi baissé le rythme physiquement au retour des vestiaires. De plus, nous n’avons pas été capables de bien exploiter le ballon lorsque nous le récupérions.

Sur le but égalisateur…

Nous les avons remis dans le match en encaissant l’égalisation. Nous avons baissé physiquement, mais je pense que notre moral en a pris en coup aussi. Suite à cela, nous avons essayé de revenir pendant les 20 dernières minutes. Nous avons été un peu malchanceux sur une ou deux occasions, mais ils ont tué le match. Ils ont ralenti le jeu, coupé notre rythme, et nous ont empêché d’accélérer et de nous créer des occasions. En plus de cela, nous encaissons deux buts marqués en position de hors-jeu, ce qui est particulièrement difficile à accepter dans un match de ce standing. Mais il est bien connu que les arbitres sont protégés comme des lions dans un zoo, et nous devons donc faire avec ces décisions.

Sur les arbitres…

Je veux qu’ils soient en sécurité, je ne veux pas qu’ils se sentent menacés, mais j’aimerais avant tout qu’ils prennent les bonnes décisions. Je ne veux pas que les arbitres soient les têtes d’affiche de cette conférence. Je trouve simplement que même si leur sécurité est importante, il serait appréciable qu’ils prennent les bonnes décisions. C’est très dur de perdre un match de ce niveau à cause de deux buts illicites. Je comprends la joie de Manchester City, je serais dans le même état si les rôles étaient inversés, mais je pense que leurs buts sont marqués en position de hors-jeu.

 

 

(Via Arsenal.com)

Guillaume

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *