La conférence de presse d’Arsène Wenger suite au match nul concédé face à Leicester City

Arsenal a été tenu en échec sur un score nul et vierge sur le terrain de Leicester City pour son premier match en déplacement cette saison.

Arsène Wenger est revenu sur ce résultat en conférence de presse :

 

Sur le nul…

« Nous aurions pu mieux nous en tirer, mais nous aurions tout aussi bien pu perdre le match dans les cinq dernières minutes. Globalement, nous avons réussi à nous procurer des occasions et je pense que c’était un match intense et de qualité. Ils ont joué de manière directe, comme nous savons qu’ils aiment le faire, et il nous a fallu du courage pour ne pas commettre d’erreur en défense, et ainsi leur donner des opportunités de contre-attaquer. S’il fallait résumer le match en un mot : un combat, et ce jusqu’à la dernière minute. Leicester City a, dans ce match, encore une fois démontré les qualités mentales qui leur ont permis de gagner le championnat la saison dernière. »

 

Sur le manque d’occasions franches…

« Si vous regardez le match une deuxième fois, vous pourrez voir que nous avons eu des occasions claires de marquer, dans les 20 dernières minutes de la première mi-temps notamment. Toutefois, nous avons manqué de vitesse dans la prise de décision, mais ce match reste quand même positif en comparaison avec notre match face à Liverpool. »

 

Sur le niveau de Leicester City…

« Ils ont gardé un niveau similaire, et ce malgré le départ de Kanté. Certes, il a eu une grande influence sur leur équipe la saison passée, mais ils ont gardé la même détermination, et ce même après le départ du Français. Ils n’ont perdu que trois rencontres la saison passée, et je pense qu’on ne peut pas dire que l’équipe a perdu ses qualités uniquement à cause du départ d’un des ses joueurs. »

 

Sur Olivier Giroud et Mesut Özil…

Giroud n’est pas complètement prêt physiquement, mais il va se mettre au niveau durant les prochaines semaines. Pareil concernant Özil, je pense qu’une semaine d’entraînement les mettra au niveau.

 

Sur Rob Holding…

Je pense qu’il a livré une très belle prestation pour un jeune joueur qui n’en est qu’à ses débuts en Premier League, et qui a affronté de très bons buteurs aujourd’hui. Donc je réitère mon enthousiasme à son propos, car je pense que c’est une bonne nouvelle pour le football anglais qu’un jeune joueur du pays ait sa chance dans un grand club anglais, et qu’il montre à tous ses qualités.

 

Sur les critiques concernant les transferts…

Mes transferts ne coûtent pas cher, d’accord. Mais pourquoi dites-vous que j’ai peur de dépenser ? Si demain, je dépensais 45 millions, serait-ce forcément une bonne chose ? A vous écouter, oui, car j’aurais simplement dépensé mon argent. Nous sommes prêts à recruter un bon joueur. Si je devais dépenser 300 millions sur « le » joueur qu’il nous fallait, je le ferais. Il ne faut pas oublier non plus que le club emploie plus de 600 personnes, et nous nous devons de présenter une attitude responsable envers ces salariés. Il est tout de même surprenant qu’en sortant d’un match de football, vous ne parliez pas de football, mais uniquement d’argent ! Je pense que vous devriez respecter les joueurs, la performance qu’ils ont livrée aujourd’hui, et si vous trouvez un joueur capable de renforcer notre équipe, nous ne seront pas réticents à dépenser l’argent qu’il faudra.

 

Sur de possibles transferts la semaine prochaine…

Nous sommes hautement influencés par les médias, mais ça fait, de nos jours, partie du mercato. Nous essayons de prendre les bonnes décisions, tout simplement.

 

Sur le fait de ne pas trouver le bon joueur…

Regardez, nous sommes une équipe qui travaille afin de se renforcer. Je ne suis pas seul dans cette affaire, et malheureusement personne ne parle de la prestation de Rob Holding aujourd’hui. Vous devriez être heureux : il est Anglais, il a 20 ans, mais j’en suis désolé, il n’a pas coûté 55 millions, et donc il ne peut pas être bon apparemment. Je trouve ça désolant. Vous ne parlez pas des performances des joueurs, mais uniquement d’argent. Vous parlez de choses qui ne touchent pas au football, et je pense que vous avez tort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *