Consultant télé et entraîneur : un costume de trop ?

Depuis décembre 2015, Thierry Henry jouissait d’un double costume de consultant sur la chaîne anglaise Sky Sports et d’un rôle d’assistant de l’entraîneur des U18 d’Arsenal. Depuis hier, Thierry Henry a officialisé son départ du club londonien sur les réseaux sociaux après avoir refusé l’offre d’Arsène Wenger de prendre la tête de ces mêmes U18.

« J’aimerais remercier Andries Jonker pour m’avoir donné la chance d’entraîner les U18 d’Arsenal, ce fut un honneur. Cependant, je respecte la décision d’Arsène Wenger et je veux souhaiter le meilleur à leur entraîneur Kwame Ampadu, les joueurs et tout le monde au club pour la saison à venir ».

Durant cette saison 2015/2016, Thierry Henry s’est pris au jeu des médias en étant omniprésent sur les plateaux de Sky Sports pour commenter, analyser et donner son avis d’expert sur la Premier League. Une position qui l’a plusieurs fois amené à critiquer son club de cœur, Arsenal. Jusque-là, pas de problème, la légende française jouait son rôle à fond et n’a pas laissé la barrière du cœur l’empêcher d’être honnête envers son ancien club. Certaines de ses sorties publiques sont d’ailleurs brutales envers les joueurs d’Arsène Wenger. La plus mémorable reste celle sur Giroud quand Thierry Henry avait déclaré qu’il ne pensait pas Arsenal capable de remporter le titre avec Olivier Giroud en pointe.

«Je pense qu’Olivier Giroud se débrouille extrêmement bien. Mais Arsenal peut-il gagner le titre avec lui? Je ne crois pas.»

Des propos qui avaient agacés Arsène Wenger dont la réponse n’avait pas tardé. L’entraîneur français avait en effet défendu son actuel attaquant : « Je pense qu’il (Thierry Henry) a tort. Il est payé pour ça. Nous connaissons tous le système médiatique d’aujourd’hui, particulièrement à la télévision. Je sais comment cela fonctionne. Ils vous poussent à en dire beaucoup pour créer la polémique parce qu’ils vous paient grassement ». Il avait ajouté pour conclure sur l’affaire : « Je peux accepter un avis mais le commentaire sur Giroud était érroné, surtout que j’avais entendu le même type de déclaration à propos de Nicolas Anelka, de Thierry Henry lui-même et de Robin Van Persie. Et ils sont tous devenus des joueurs de classe mondiale ». Depuis, Thierry Henry a revu sa copie sur Oliver Giroud et a même déclaré qu’il « aurait aimé jouer avec lui » car pour lui, l’ancien Montpelliérain est « meilleur avec un attaquant à côté de lui ».

Mais les déclarations par médias interposés de mars 2015 avaient marqué le début d’une cassure entre les deux hommes. Petite, mais cassure quand même. A cette époque-là, le poste de Thierry Henry à Arsenal ne l’interdisait pas de critiquer le club et les joueurs actuels de l’équipe. Occupé à passer ses diplômes d’entraîneur au sein de la fédération Galloise de football, le meilleur buteur de l’Histoire d’Arsenal et de l’Equipe de France n’était pas entièrement impliqué dans son rôle d’assistant des U18.

Depuis, Thierry Henry a passé et réussit son diplôme d’entraîneur. Avec un diplôme appelé UEFA A LICENCE, il peut désormais prendre la tête d’une équipe de Championship (2ème division anglaise) ou entraîner au sein d’une Académie comme les U18 d’Arsenal par exemple.

“Un grand merci à Osian Roberts et à l’Académie d’Arsenal pour m’avoir aidé à passer mon UEFA A Coaching Licence #fier”

2-ncp-pathway

Comme vous pouvez le constater sur ce schéma de la fédération anglaise (vous pouvez le télécharger en cliquant ici, le fichier se trouve en bas de la page), Thierry Henry n’est plus qu’à une marche de pouvoir entraîner un club de Premier League. Pour cela, il lui faut réussir le diplôme appelé THE FA UEFA PRO LICENCE. Cependant, avant de pouvoir prétendre à être invité à intégrer cette formation, le français devra acquérir de l’expérience, beaucoup d’expérience.

Dans cette optique, Arsène Wenger lui a donc proposé le poste d’entraîneur des U18 d’Arsenal à une condition : se consacrer à 100% à son rôle d’entraîneur. Traduction, Thierry Henry a dû choisir entre rester consultant pour Sky Sports et débattre tous les week-ends de la Premier League ou devenir entraîneur au sein de la prestigieuse Académie d’Arsenal. Un poste à hautes responsabilités que Thierry Henry ne peut pas respecter en continuant sa carrière de consultant télé. La proposition de Wenger est simple mais d’une logique implacable. En acceptant ce poste d’entraîneur, Thierry Henry ne pouvait plus continuer à critiquer le club dans lequel il travaille. En effet, en acceptant ce poste d’entraîneur des U18, Thierry Henry se place donc sous l’autorité hiérarchique d’Arsène Wenger, qui, en tant que manager du club, dirige et supervise aussi l’Académie de jeunes.

En restant consultant pour Sky Sports, Arsène Wenger sait que Thierry Henry sera amené à donner son avis sur Arsenal et peut-être amené à critiquer de nouveau le club et les joueurs. C’est dans cette optique que le double costume n’est plus possible. En soit, c’est comme si demain, vous alliez critiquer votre patron devant tous vos collègues au bureau. Croyez-vous que votre patron appréciera ? Voilà, vous savez pourquoi Wenger a décidé de laisser le choix à Thierry Henry. Dans ce cas, Arsène Wenger pense d’abord à son club et à l’image négative que renverraient des critiques publiques provenant de l’intérieur du club au cours de la saison, surtout lorsqu’elles proviennent d’une légende telle que Thierry Henry. Arsène Wenger veut protéger ses joueurs et son club avant tout.

Malheureusement, l’ancien attaquant d’Arsenal a décidé de continuer sa carrière sur Sky Sports plutôt que d’engranger de l’expérience avec les U18 d’Arsenal.

Un choix discutable mais respectable de la part du King. Connaissant l’amour que porte Thierry Henry à l’encontre d’Arsenal, les portes resteront toujours ouvertes lorsque le français décidera de revenir.

Cette décision de quitter Arsenal n’est que temporaire, rassurez-vous. Thierry Henry reviendra.

Petite mention spéciale à l’Equipe pour cet article incomplet, erroné et dont le titre ne sert qu’à alimenter une pseudo-polémique.

#Albin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *