Leicester City – Arsenal : les notes

Après la belle cérémonie d’adieu à laquelle il a eu le droit dimanche dernier à l’Emirates, il reste cette semaine deux matchs à l’extérieur pour Arsène Wenger avant de faire ses adieux définitifs à Arsenal. Pour le premier d’entre eux, les Gunners se déplaçaient ce mercredi à Leicester pour y affronter les Foxes d’un Claude Puel contesté. Souhaitant reposer certains cadres et offrir du temps de jeu à d’autres joueurs qui en manquent, Arsène Wenger a profité du fait que ce match n’ait plus aucune importance au classement pour faire un peu tourner son effectif… avec à la clé, malheureusement, une défaite et un match peu spectaculaire.

Les notes :

Titulaires : 

Petr Čech : 7,5/10

Trois buts encaissés, et pourtant Petr est indiscutablement l’homme du match côté Gunners. Si le portier Tchèque a rapidement encaissé un but sur lequel il ne peut pas grand chose, il aura ensuite su maintenir son équipe à flot en repoussant longtemps les nombreuses tentatives adverses… avant de céder deux fois en fin de partie, d’abord sur pénalty puis sur une frappe croisée de Mahrez.

Ainsley Maitland-Niles : 4/10

Ça faisait un petit moment que Maitland-Niles n’était pas apparu ailleurs qu’au milieu, mais ce soir Arsène Wenger a décidé de le placer au poste d’arrière droit pour faire souffler Bellerín. Si le jeune Anglais a montré des choses intéressantes sur les rares phases offensives auxquelles il a participé, il aura plutôt souffert en défense face à un Diabaté en grande forme.

Rob Holding : 4,5/10

Alors que sa défense prenait l’eau de toute part en première période, le soldat Holding a été l’un des seuls à résister dans un premier temps, sortant de justesse quelques ballons brûlants et réussissant à ressortir le cuir proprement. Malheureusement, tout ça n’a pas vraiment duré et Holding a plutôt souffert en seconde période lorsque Leicester a privilégié le jeu en contre, avec en point d’orgue cette air-défense sur Mahrez qui permet à l’Algérien de sceller le match.

Konstantinos Mavropanos : 0/10

Sur la première action chaude qu’il a à jouer, le Grec rate son intervention avant de faire une faute en position de dernier défenseur qui lui vaut un carton rouge. On ne s’acharnera pas sur lui, c’est le genre d’erreurs que doivent faire les jeunes défenseurs pour apprendre.

Sead Kolasinac : 5/10

Dans la moyenne. Des choses intéressantes notamment dans la participation offensive, mais aussi quelques actions défendues un peu n’importe comment.

Granit Xhaka : 5/10

Ça faisait un moment qu’on avait pas trouvé Xhaka décevant. Ce soir c’était le cas. Le Suisse n’a pas été franchement mauvais, mais il n’a pas su avoir ce rôle de plaque tournante au milieu dans lequel il a excellé dernièrement. Le fait que son partenaire du milieu ait été aux fraises y est peut être pour quelque chose.

Aaron Ramsey : 2/10

Totalement absent des débats. Le Gallois a été incapable de peser dans le jeu de son équipe en étant fantômatique et en ne faisant rien de presque tous les bons ballons qu’on lui a donné.

Alex Iwobi : 2/10

Je ne sais pas qui a été le pire des deux entre lui et Ramsey. Ramsey a été invisible mais n’a pas fait n’importe quoi dans ses choix balle au pied, tandis qu’Iwobi a touché pas mal de ballons mais a fait (comme très souvent) n’importe quoi dans ses choix.

Henrikh Mkhitaryan : 4,5/10

L’Arménien aura été l’un des seuls joueurs un tant soit peu propres balle au pied en première période, avant de clairement baisser le pied au retour des vestiaires en multipliant les mauvais choix dans le dernier geste et en concédant un pénalty franchement évitable.

Danny Welbeck : non noté

Sorti après un gros quart d’heure pour pallier à l’expulsion de Mavropanos.

Pierre-Emerick Aubameyang : 5,5/10

Un but sur sa seule opportunité qui nous aura fait longtemps croire qu’on ne repartirait pas avec une énième défaite, et… pas grand chose d’autre. Le Gabonais a eu une influence assez maigre dans le jeu de son équipe aujourd’hui, même s’il est difficile de tout lui mettre sur le dos tant ses partenaires d’attaque ont été globalement absents.

Remplaçants : 

Shkodran Mustafi (pour Welbeck, 19ème) : flemme/10

defunestresmauvais

Je sais plus quoi dire sur lui. Il a les capacités pour être un défenseur très honnête, mais il fait n’importe quoi 90% du temps. Une erreur de casting, espérons son départ cet été.

Eddie Nketiah (pour Iwobi, 83ème) : non noté

Un peu de temps de jeu toujours bon à prendre pour Eddie, mais le pauvre n’est pas entré dans un contexte franchement favorable pour qu’il puisse montrer ce qu’il sait faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *