Crystal Palace – Arsenal : les notes de la frustration

Après la belle victoire face à United, les Gunners devaient enchaîner pour espérer devancer au classement leur adversaire du jour. Malheureusement tout ne s’est pas passé comme prévu. Après 30 premières minutes de domination, les Gunners ont arrêté de jouer, laissant la possibilité à Palace de revenir dans le match. Les hommes d’Arteta terminent la rencontre à 10 contre 11 après l’expulsion d’Aubameyang, mais ramènent toutefois le point du match nul. Un résultat frustrant mais pas illogique face à une solide équipe de Palace qui aime faire déjouer les gros. Retour sur la prestation des Gunners :

Les titulaires :

Bernd Leno : 6/10

Très peu inquiété dans ce match, c’est assez rare pour le souligner, il aura attendu la 40′ avant de faire un arrêt. Malheureusement il ne peut rien sur l’égalisation de Palace, la frappe contrée d’Ayew lobe le portier allemand.

Ainsley Maitland-Niles : 5/10

Pas aussi à l’aise que lors de ses dernières sorties pour se défaire du pressing, AMN a en revanche plutôt bien contenu Wilfried Zaha qui est venu s’empaler à maintes reprises dans les pieds du défenseur anglais.

Sokratis : 5/10

Moins spectaculaire que face à Leeds, Sokratis s’est effacé derrière David Luiz aux commandes de la défense des Gunners.

David Luiz : 7/10

Excellent dans le jeu long en début de match en tant que premier relanceur de l’équipe dans la moitié de terrain adverse. Il n’est pas en reste en ce qui concerne les tâches défensives, très bon en couverture et de la tête, David réalise un match plein. Dommage qu’il trompe son propre gardien sur l’égalisation. En tout cas, c’est ce David Luiz taille patron que l’on veut voir, à l’image de cette dernière action où il s’empare du ballon avec les mains pour replacer le coup franc de Palace qui avait gratté 10 mètres. Il serait bien qu’Arsenal se fasse de nouveau respecter par l’arbitrage..

Sead Kolasinac : 6/10

Il revient à son meilleur niveau depuis quelques matchs. Kolasinac exploite pleinement ses qualités dans le système d’Arteta. Vaillant guerrier vers l’avant, il soigne aussi ses retours défensifs.

Lucas Torreira : 8/10

Il enchaîne lui aussi les très bonnes performances à son poste. Il ratisse tous les ballons au milieu de terrain et sécurise par la même sa défense. De plus, il propose des solutions de passes à ses coéquipiers et participe ainsi pleinement au jeu de son équipe. En somme, il réalise une superbe première mi-temps, avant de céder sa place sur blessure à Guendouzi.

Granit Xhaka : 6/10

Encore un bon match, sans être exceptionnel, son duo avec Torreira fonctionne très bien. Son association avec Guendouzi dans le schéma de jeu d’Arteta est en revanche plus laborieuse et doit être travaillée pour pouvoir instaurer une vraie rotation d’ici la fin de saison.

Mesut Ozil : 5/10

Peu en vue, le manque de maîtrise de son équipe sur la durée ne lui a pas permis de s’exprimer comme à son habitude. Pourtant il ne rechigne plus à faire les efforts défensifs mais on ne peut pas dire que ce soit sa qualité première.

Nicolas Pépé : 5/10

Pas heureux sur son poteau en fin de match, il n’a pas non plus fait les meilleurs choix sur certaines actions clés du match. Dans une partie où son équipe a dû défendre, Pépé peine encore à faire les efforts défensifs sur la durée.

Pierre-Emerick Aubameyang : 5/10

Buteur au terme d’une action collective sublime, Auba continue sur sa lancée devant le but en championnat. Positionné à gauche, il a souvent été trouvé par David Luiz, avant de repiquer dans l’axe pour s’ouvrir une position de frappe. Le gros point noir de sa prestation reste ce tacle mal maîtrisé qui lui vaut un carton rouge logique. Il manquera les trois prochains matchs d’Arsenal.

Alexandre Lacazette : 5/10

Le premier défenseur de son équipe en oublierait presque qu’il est avant tout attaquant. Il n’a pas rechigné les efforts, commettant au passage de nombreuses fautes qui lui ont valu un jaune en fin de match. Il délivre une passe décisive pour Aubameyang au terme d’une action où 8 des 10 joueurs de champ d’Arsenal ont touché la balle.

Les remplaçants :

Matteo Guendouzi (Torreira 45′) : 5/10

Dans un registre différent de l’Uruguayen, Matteo est moins incisif qu’en début de saison. Son positionnement défensif est perfectible mais son jeu de passe lorsqu’il est tourné vers l’avant est très utile à la progression de l’équipe.

Gabriel Martinelli (Özil, 69′) : non noté

Son entrée en jeu n’a pas permis de faire basculer le match en la faveur des Gunners.

Reiss Nelson (Lacazette, 90′) : non noté

Barème des notes :

10, match parfait ; 9, match exceptionnel ; 8, très bon match ; 7, bon match ; 6, match satisfaisant ; 5, match moyen ; 4, match insuffisant ; 3, mauvais match ; 2, très mauvais match ; 1, match exécrable ; 0, match ponctué d’un comportement inadmissible.

#Julien #COYG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *